Les barrages européens en chiffres

  • Les huitièmes barrages européens pour la Coupe du Monde auront lieu dans quelques jours

  • Gros plan sur les statistiques les plus marquantes

  • Des triplés, des héros inattendus et des séries victorieuses

100

Seules deux des 27 équipes ayant participé aux barrages européens ont gagné tous leurs matches. En 1997, la Yougoslavie a dominé la Hongrie 7-1 à l'extérieur, avant de s’imposer 5-0 devant ses supporters. De son côté, le Portugal a remporté ses quatre matches par un but d’écart, contre la Bosnie-et-Herzégovine en 2009 et la Suède en 2013.

Predrag Mijatovic of Yugoslavia (right) scores past Hungary goalkeeper Szabolcs Safar (left) to complete his hat trick  (Photo by Neal Simpson/EMPICS via Getty Images)

60

Vainqueur 1-0 sur l’ensemble des deux manches, la Suède a privé l’Italie d'une phase finale de Coupe du Monde pour la première fois en 60 ans. Auteur de l’unique but de cette double confrontation, Jakob Johansson a inscrit à cette occasion son premier but en équipe nationale, six ans après sa première sélection et quatre minutes après son entrée en jeu. Ironie du destin, il ne participera pas à la phase finale de Russie 2018, victime d'une rupture des ligaments croisés au match retour.

MILAN, ITALY - NOVEMBER 13: Marcus Berg, Mikael Lustig, Emil Forsberg and Sebastian Larsson of Sweden celebrates after the FIFA 2018 World Cup Qualifier Play-Off: Second Leg between Italy and Sweden at San Siro Stadium on November 13, 2017 in Milan, Italy. (Photo by Nils Petter Nilsson/Getty Images)

20

Gianluigi Buffon a disputé deux barrages européens à 20 ans d'écart. En 1997, le portier italien a remplacé Gianluca Pagliuca à la 31ème minute d’un match à Moscou, alors qu’il n’avait pas 20 ans. À cette occasion, il s’est imposé comme l’un des artisans de la qualification italienne. Buffon a ensuite disputé les deux manches contre la Suède, en 2017. Le milieu de terrain belge Franky Van der Elst, le gardien irlandais Shay Given, le milieu de terrain russe Sergei Semak et l’attaquant ukrainien Andriy Shevchenko ont participé à deux barrages à 12 ans d’intervalle.

11

Sinisa Mihajlovic, Vladimir Jugovic, Dragan Stojkovic, Dejan Savicevic, Predrag Mijatovic et Savo Milosevic ont contribué à la plus large victoire de l’histoire des barrages européens. En 1997, la Yougoslavie s’était imposée 12-1 contre la Hongrie. Derrière, on trouve la défaite 6-0 infligée par la Turquie à l’Autriche en 2001, le succès 6-2 de l’Espagne face à la Slovaquie en 2005 et le triomphe 5-1 du Danemark sur la République d'Irlande en 2017.

Yugoslavia team group  (Photo by Neal Simpson/EMPICS via Getty Images)

6

Les barrages européens ont produit six triplés en huit éditions. Mijatovic a signé les deux premiers en 1997 : l’un sur le terrain de la Hongrie, l’autre à domicile, au match retour. L’Espagnol Luis Garcia (en 2005, contre la Slovaquie), le Turc Tuncay Sanli (contre la Suisse, quelques jours plus tard), le Portugais Cristiano Ronaldo (contre la Suède en 2013) et le Danois Christian Eriksen (en 2017, contre la République d'Irlande) lui ont emboité le pas.

5

Les Pays-Bas de Frank Rijkaard, Ruud Gullit et Marco van Basten n’étaient plus qu’à cinq minutes d'une qualification pour Mexique 1986 quand tout a basculé à Rotterdam. Pour tenter de se protéger du froid, la plupart des joueurs avaient choisi de porter un bas de survêtement sous leur short. Ces conditions particulières n’ont pas empêché le défenseur remplaçant Georges Grün de reprendre de la tête un centre d’Eric Gerets pour offrir la qualification à la Belgique.

Bildnummer: 13840778  Datum: 20.11.1985  Copyright: imago/Sven Simon..Leo Clijsters (Belgien, li.) gegen Torwart Hans van Breukelen (Niederlande); 8598 vneg sw yoh quer Fussball 1985 WM Qualifikation Länderspiel Nationalteam....Image number 13840778 date 20 11 1985 Copyright imago Sven Simon Leo Clijsters Belgium left against Goalkeeper Hans van Breukelen Netherlands  Vneg SW yoh horizontal Football 1985 World Cup Qualification international match National team

5

L’Ukraine va participer aux barrages européens pour la cinquième fois. Le Portugal, la Turquie, la Suède, l'Italie et la République Tchèque intègreront quant à eux le cercle des triples participants aux côtés de la Belgique, de la Croatie, de la Grèce et de la République d'Irlande.

Football, 2002 World Cup Qualifier Play-Off (Second Leg), Dortmund, Germany, 14th November 2001, Germany 4 v Ukraine 1, (Germany won 5-2 on aggregate), Ukraine pose for a team group photograph before the match, They are Back Row, left to right: Viktor Skripnik, Alexander Golowko (Olexandr Golovko), goalkeeper Maxim Lewitzky (Levitzky), captain Oleg Luschny (Luzhny) and Andrej Shevchenko (Andriy Shevchenko), Front Row L-R: Geenadij Subow (Gennadi Zubov), Anatoli Tymoschuk (Anatoliy Tymoshyuk), Andrej Worobej (Andriy Vorobey), Dimitri Parfenow (Dimitri Parfenov), Wladyslaw Waschuk (Vladislav Vashchuk) and Andrej Nesmatschny (Andriy Nesmachny)  (Photo by Popperfoto via Getty Images/Getty Images)

4

Quatre équipes sont montées sur le podium de la Coupe du Monde après un passage par les barrages européens. La Croatie a signé cet exploit à deux reprises (troisième de France 1998 et deuxième de Russie 2018), tandis que l’Allemagne et la Turquie sont reparties de Corée/Japon 2002 avec l’argent et le bronze, respectivement.

gou7sf52n0x6ougzdrdw.jpg

1998 FIFA World Cup France™

France 1998 : Première réussie pour la Croatie

10 nov. 2020

3

Trois équipes ont validé leur billet pour une phase finale de Coupe du Monde grâce à la règle des buts inscrits à l’extérieur : la Belgique (contre les Pays-Bas, en 1985), la Suisse (contre la Turquie, en 2005) et la Slovénie (contre la Russie, en 2009).

Bildnummer: 01802348  Datum: 16.11.2005  Copyright: imago/Ulmer..Marco Streller (Schweiz) - Torjubel; Relegation, Nationalmannschaft, Nationalteam, Nationaltrikot, quer, close, Aufmacher, Jubel, jubeln, Schrei, schreien, Jubelschrei, Freudenschrei, Faust, Fäuste, Emotionen Weltmeisterschaftsqualifikation 2005, Qualifikation, Länderspiel, Playoffs, Playoff, Play Offs, Off Istanbul Freude, Begeisterung,  Fußball Länderspiel Herren Mannschaft Einzelbild optimistisch Aktion Werbemotiv Personen

2

Aucune équipe n’a jamais remonté plus de deux buts de retard à l’issue du match aller. La France s’était inclinée 2-0 à Kiev en 2013, avant de s’imposer 3-0 à Paris au retour. Mamadou Sakho a été l’improbable héros de cette rencontre. Le défenseur de Montpellier a inscrit ses deux uniques buts en sélection en un seul match, à l'image de Lilian Thuram.

France's Team joy during the 2014 FIFA World Cup Europe Group play-off football match, France Vs Ukraine at Stade de France in Saint-Denis suburb of Paris, France on November 19, 2013. Photo by Christian Liewig (Photo by liewig christian/Corbis via Getty Images)