Campbell envoie le Costa Rica au Qatar

  • Le Costa Rica a validé son billet pour Qatar™ grâce à un but de Joel Campbell

  • Les Néo-Zélandais ont dominé, mais ont terminé à dix

  • Les Ticos se retrouvent dans le Groupe E avec l'Espagne, l'Allemagne et le Japon

Le but de Joel Campbell après trois minutes a permis au Costa Rica d’éliminer la Nouvelle-Zélande en barrage intercontinental de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Les Ticos affronteront l’Espagne, l’Allemagne et le Japon dans le Groupe E.

Si le barrage de la veille s’est terminé au bout de 120 minutes tendues, celui du 14 juin n’a pas déçu. Jewison Bennette s’est élancé sur le flanc gauche dès la troisième minute et a envoyé un centre à ras de terre en direction de Joel Campbell, qui s’est montré plus solide que deux de ses adversaires pour reprendre le centre et envoyer le ballon dans les filets (1-0, 3e).

Les All Whites ont ensuite pris d’assaut les buts des Ticos. Matt Garbett a vu sa frappe passer juste à côté, tout comme Alexander Greive après un bon travail de Chris Wood qui a aussi vu Keylor Navas repousser tant bien que mal une de ses tentatives avant que la défense costaricienne ne dégage.

Wood pensait avoir obtenu un penalty un peu plus tard. Anthony Contreras jugeait mal la trajectoire du ballon en direction de l'attaquant néo-zélandais, qui contrôlait de la poitrine avant de s’écrouler. Mais l’arbitre demandait à tout le monde de se relever.

La chance n’était décidément pas du côté de Wood puisque l’attaquant de Newcastle égalisait sur un centre de Garbett, mais son but était refusé pour une faute commise un peu plus tôt.

Au retour des vestiaires, le Costa Rica défendait solidement et pouvait légèrement se relâcher en milieu de deuxième période quand Kosta Barbarouses, peu après être entré en jeu, était exclu pour un tacle rugueux.

Les Kiwis ne lâchaient cependant rien. Chris Wood tentait le retourné acrobatique, puis Niko Kirwan voyait sa frappe enroulée dégagée par Navas. Au final, le Costa Rica tenait bon et disputera sa troisième Coupe du Monde d’affilée.


3

Luis Fernando Suárez se rendra à la Coupe du Monde avec une troisième équipe différente. Le technicien de 62 ans était présent à Allemagne 2006 avec l’Équateur (jusqu’en huitièmes de finale) et à Brésil 2014 avec le Honduras (phase de groupes).


Entendu...

"Ce fut un effort collectif, comme dans nos derniers matches. On sait qu’on doit changer quelques petites choses, mais le principal, c’est d’être qualifiés. On peut fêter ça. Je demande aux gens de profiter, de fêter la qualification. On a fourni un gros travail pendant plusieurs mois et on a beaucoup souffert. C’était difficile, mais on va disputer notre troisième Coupe du Monde de suite pour la première fois de l’histoire du Costa Rica et on va faire de notre mieux à Qatar 2022" - Bryan Ruiz

"On s’est qualifiés parce que notre équipe est magnifique, avec des joueurs magnifiques et un staff magnifique. Parce qu’on est une famille. Parce qu’on est un groupe soudé. Parce qu’on le mérite. On est heureux d’être qualifiés pour le Qatar" - Joel Campbell