L'hebdo des bons mots

10 juil. 2021

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Danse maintenant, danse maintenant !" - Lionel Messi s'adressant à Yerri Mina, après le penalty raté par le Colombien face à l'Argentine, en demi-finale de la Copa América (Mina avait célébré par une danse son tir au but réussi face à l'Uruguay, en quart de finale)

"Est-ce que ça a déjà été à la maison ? Je ne sais pas, l’avez-vous déjà gagné ?" - Kasper Schmeichel, gardien du Danemark, à propos du refrain "It's coming home" (le football rentre à la maison) que les fans anglais aiment répéter depuis le début de l'UEFA EURO 2020

“ Nous avons tellement de raisons d’être fiers. Pour une île de notre taille, nous avons une influence incroyable sur le monde et nous devons la garder de manière positive.” - Gareth Southgate, sélectionneur de l'Angleterre “C'est dingue. Ce que je ressens est inexplicable. J'en ai rêvé tant de fois. Contre le Brésil et dans son pays ! J'ai l'impression que Dieu me réservait ce moment. C'est un match qui restera dans l'histoire. J'avais besoin de gagner quelque chose avec la sélection. Je suis reconnaissant" - Lionel Messi, après la victoire de l'Argentine en Copa America

“Quand on passe du temps à Marseille, on ne peut pas ne pas devenir un supporter de l'OM. C’est comme une religion là-bas ! Et c’est très bien comme ça. Je me reconnais là-dedans car je viens de Boston, qui n’est pas la plus grande ville des États-Unis mais sans doute la plus fière. Donc je comprends très bien" - Matt Damon, acteur américain "Je veux la Roma des Romanistas, pas la Roma de Mourinho. Je ne suis personne, je suis juste un de plus. Rien d'autre, et je vais tout donner pour le club. Si, grâce à notre travail, nous pouvons apporter quelque chose de plus au football italien, tant mieux." - José Mourinho, entraîneur de l'AS Rome

“Quand on sait que la France n'est pas aux JO depuis 1996 et qu'on a 35 ans, que cela fait 4 ans qu'on n'a pas connu l'équipe de France, on est excité, un peu comme un fou. Comme ce n'était pas officiel, je ne me prenais pas trop la tête. De faire partie de ce groupe, c'est fabuleux pour moi" - André-Pierre Gignac, appelé en équipe de France pour participer au Tournoi Olympique de Football, Tokyo 2021

" Perdre me fait mal, c'est une chose avec laquelle je n'ai pas encore appris à vivre. Hier, après avoir perdu, je suis allé enlacer le plus grand, le meilleur de l'histoire qu'il m'a été donné de voir jouer. Mon ami, mon frère Messi, je lui ai dit 'enfoiré, tu as gagné !' Je suis triste d'avoir perdu mais ce mec est génial! J'ai un grand respect pour ce qu'il a fait pour le football et surtout pour moi. JE DETESTE PERDRE ! Mais profite bien de ton titre, le football t'attendait pour ce moment. Félicitations mon frère." - Neymar, après la finale de Copa América perdue par le Brésil face à l'Argentine de Lionel Messi “Quelqu'un a-t-il remarqué l'Euro fait par un garçon de 18 ans nommé Pedri ? Don Andrés Iniesta ne l'a pas fait. Ce qu'a fait Pedri sur cet Euro, à 18 ans, on ne l'a pas vu de la part de quelconque joueur lors d'un Euro, d'un Mondial ou de JO. C'est hors de toute logique. Je suis ravi que beaucoup d'autres montent dans le train Pedri" - Luis Enrique, sélectionneur de l'Espagne