Cameroun-Brésil, troisième chance pour les Lions Indomptables

  • Cameroun - Brésil aura lieu le 2 décembre à la Coupe du Monde de la FIFA 2022™

  • Le Cameroun a affronté les Auriverde deux fois en Coupe du Monde, en 1994 et en 2014, pour deux défaites

  • Les protégés de Rigobert Song ont des raisons d’y croire cette fois-ci

Le Cameroun de Rigobert Song va affronter la Suisse, la Serbie et le Brésil dans le Groupe G de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Les Lions Indomptables vont ainsi retrouver la Seleção pour la troisième fois de leur histoire. Et ils sont repartis la tête basse les deux dernières fois.

FIFA.com revient sur ces revers de 1994 et 2014, et évalue les chances du Cameroun de croire à un succès le 2 décembre, à Qatar 2022.

USA 1994, une première désastreuse pour Song

Devenus les premiers Africains à participer aux quarts de finale de la Coupe du Monde quatre ans plus tôt en Italie, les Camerounais se présentent en confiance face au Brésil après leur bon nul 2-2 face à la Suède à USA 1994. Sous la direction d’Henri Michel, ils tiennent tête aux Auriverde et ne sont menés que d’un but à la pause, signé Romário.

Mais les choses se gâtent quand un Rigobert Song de 17 ans écope d’un carton rouge direct juste après l’heure de jeu. L’entrée en jeu de Roger Milla qui, à 42 ans, deviendra le buteur le plus âgé du Mondial après son but contre la Russie en dernière journée (défaite 6-1) , ne change rien. Márcio Santos double la marque, puis Bebeto enfonce le clou pour une nette victoire 3-0 de la Seleção.

Le Cameroun termine dernier de son groupe, le Brésil premier et est en route pour son quatrième titre.

Brésil 2014, la marche est trop haute face aux hôtes

Cette fois, le Cameroun est déjà éliminé avant d’affronter les Brésiliens, hôtes du tournoi, en dernière journée à Brasília après deux défaites, 1-0 face au Mexique et 4-0 contre la Croatie. Les Camerounais encaissent un but de Neymar à la 17ème minute, mais Joël Matip égalise moins de 10 minutes plus tard pour redonner espoir aux siens. Cependant, la machine brésilienne est bien huilée et, devant leur public, Neymar, Fred et Fernandinho trouvent aussi le chemin des filets.

Le Cameroun, à nouveau dernier, sort du tournoi avec un dernier revers, 4-1, face à une équipe de stars, comme Dani Alves, Thiago Silva, Hulk, Marcelo ou encore Paulinho, qui terminera toutefois son aventure par une douloureuse défaite 7-1 infligée par l’Allemagne en demi-finale.

Song : "On reconnaît le footballeur camerounais par sa détermination"

Le Brésil version 2022 n’est pas moins constellé d’étoiles, avec Vinícius Júnior, Neymar, Fabinho, Marquinhos, Philippe Coutinho ou encore Gabriel Jesus. Mais Rigobert Song, arrivé à la tête de la sélection fin février, estime qu’une confrontation face aux favoris brésiliens galvanisera son équipe.

"C'est un plaisir d’affronter des joueurs qui ont un nom, c'est toujours une motivation", assure le sélectionneur de 45 ans au micro de FIFA.com après le tirage au sort final de Qatar 2022.

L'effectif du Cameroun est également composé de joueurs habitués aux joutes européennes comme Éric Maxim Choupo-Moting (Bayern Munich), Karl Toko Ekambi (Olympique Lyonnais), André Onana (Ajax Amsterdam) ou encore André-Frank Zambo Anguissa (Naples). Autant de joueurs - sauf Anguissa, blessé - qui ont participé à la qualification à suspense face à l’Algérie en barrages de la zone Afrique (score cumulé : 2-2, le Cameroun qualifié aux buts inscrits à l’extérieur).

Cameroon's coach Rigobert Song (C) celebrates with his coaching staff after qualifying for the 2022 Qatar World Cup African after winning the football match between Algeria and Cameroon at the Mustapha Tchaker Stadium in the city of Blida on March 29, 2022. (Photo by AFP) (Photo by -/AFP via Getty Images)

"Ce qui est le plus intéressant, ce n'est pas la victoire, c'est l'état d'esprit que j'ai insufflé à mes joueurs qui sont allés au-delà de leurs moyens et qui ont obtenu le résultat à la toute fin", explique le double vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations en tant que joueur (2000, 2002) en référence au but inscrit à la 120ème+4 minute du barrage retour face à l’Algérie qui a offert la qualification aux Lions Indomptables, le 29 mars.

"C'est ça qui est important", poursuit l’ancien joueur du FC Metz, du RC Lens et de Liverpool qui a participé à quatre éditions de la Coupe du Monde, autant que ses compatriotes Samuel Eto’o et Jacques Songo’o. "Et c'est ça qu'on doit développer encore parce que les compétitions se gagnent avec beaucoup d'énergie, beaucoup d'engagement et beaucoup de détermination. On va rester sur cette lancée et on va même essayer d'aller plus loin que ça parce que c'est ça l'ADN du football camerounais. On reconnaît le joueur camerounais par son engagement, sa détermination. On mettra ça en place pour faire la différence", conclut-il.

DOHA, QATAR - APRIL 01: Rigobert Song, Head Coach of Cameroon speaks in the Mixed Zone after the FIFA World Cup Qatar 2022 Final Draw at the Doha Exhibition Center on April 01, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Michael Regan - FIFA/FIFA via Getty Images)