Afrique : qualifications ou désillusions

  • Les barrages de la zone Afrique débutent le 25 mars avec 10 équipes en lice

  • Cinq tickets qualificatifs sont en jeu

  • Au programme notamment les chocs Égypte-Sénégal et Cameroun-Algérie

Un mois et demi après la Coupe d’Afrique des Nations 2021, le continent africain va de nouveau vibrer à partir du 25 mars, avec les barrages de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™. Dix équipes sont en lice pour le Qatar, et à l'issue d'une confrontation en matches aller-retour, il n'en restera que cinq.

Dix rencontres qui s'annoncent palpitantes, avec notamment deux affiches au programme : Égypte-Sénégal, remake de la finale de la CAN 2021 remportée par les Lions de la Téranga, et Cameroun-Algérie. Tour d'horizon des enjeux et des forces en présence.

Senegal winners of the 2021 Africa Cup of Nations Afcon Finals Final match between Senegal and Egypt held at Olembe Stadium in Yaounde, Cameroon on 06 February 2022 ©Samuel Shivambu/BackpagePix

Le programme

25 mars, matches aller : RD Congo - Maroc (16h00), Stade des Martyrs, Kinshasa. Mali - Tunisie (18h00), Stade du 26-Mars, Bamako. Cameroun - Algérie (18h00), Stade de Japoma, Douala. Égypte - Sénégal (20h30), Cairo International Stadium, Le Caire. Ghana - Nigeria (20h30), Cape Coast Stadium, Cape Coast. 29 mars, matches retour : Sénégal - Égypte (19h00), Stade Olympique de Diamniadio, Dakar. Nigeria - Ghana (19h00), MKO National Stadium, Abuja. Algérie - Cameroun (21h30), Stade Mustapha Tchaker, Blida. Tunisie - Mali (21h30), Stade Olympique Hammadi Agrebi, Tunis. Maroc - RD Congo (21h30), Complexe Mohammed V, Casablanca.

Cameroun - Algérie, pour le Qatar et pour le rachat Sur le podium de la CAN 2021 organisée à domicile, le Cameroun vise une huitième qualification à la Coupe du Monde. Fraîchement nommé, le sélectionneur des Lions Indomptables, Rigobert Song, aura fort à faire pour ses premiers pas. Face à lui, une Algérie blessée après son élimination surprise au premier tour de la CAN. Les Fennecs vont devoir se retrousser les manches s'ils veulent aller au Qatar et participer à la cinquième Coupe du Monde de leur histoire. Sous le feu des critiques, le sélectionneur Djamel Belmadi pourra toutefois s'appuyer sur Riyad Mahrez, actuellement en forme et auteur de 22 buts cette saison, toutes compétitions confondues, avec Manchester City.

Riyad Mahrez of Algeria during the 2022 World Cup Qualifier football match between Djibouti and Algeria at the Cairo International Stadium, Cairo, Egypt on 12 November 2021 ©Gavin Barker/BackpagePix

RD Congo - Maroc, attention au piège pour les Lions de l'Atlas Les hommes de Vahid Halilhodžić visent leur deuxième participation à la Coupe du Monde d'affilée, et leur sixième au total. Malgré un effectif de haut niveau éclairé par Achraf Hakimi et Yassine Bounou, les Lions de l'Atlas ne sont pas au sommet de leur forme, comme l’a montré leur élimination en quart de finale de la CAN 2021 par le futur finaliste égyptien. Les Léopards de la RD Congo n'ont quant à eux plus connu les joies d'une phase finale d'une Coupe du Monde depuis 1974. Égypte - Sénégal, le remake de la finale de la CAN 2021 Les Pharaons de Carlos Queiroz voudront prendre leur revanche de la finale de la CAN 2021, perdue face aux Lions de la Téranga (0-0, 4-2 tab). On suivra avec attention la confrontation entre deux des meilleurs joueurs de la planète et coéquipiers à Liverpool, Mohamed Salah et Sadio Mané. Le capitaine de l'Égypte et actuel meilleur buteur de Premier League avec 20 réalisations, vise une deuxième participation d'affilée à la Coupe du Monde, et une quatrième au total pour les Pharaons. Il sera le danger numéro 1 pour les hommes d'Aliou Cissé, qui pourront s'en remettre aux exploits d'Édouard Mendy dans les cages.

Mali - Tunisie sans vrai favori La confrontation entre les Aigles de Carthage et le Mali s'annonce ouverte. Face à des Maliens puissants et déterminés à disputer la Coupe du Monde pour la première fois de leur histoire, les Tunisiens vont devoir sortir le grand jeu et éviter le piège. Souvent dépendante des performances de Wahbi Khazri, la Tunisie pourrait une nouvelle fois être chahutée par la fougue malienne, comme lors de la CAN 2021 (revers 1-0 au premier tour). Ce sera en tout cas un test grandeur nature pour le nouveau sélectionneur Jalel Kadri, qui a succédé à Mondher Kebaier début février. Une deuxième participation d’affilée à la Coupe du Monde lui permettrait de démarrer son mandat sereinement.

VOLGOGRAD, RUSSIA - JUNE 18:  Wahbi Khazri of Tunisia reacts during the 2018 FIFA World Cup Russia group G match between Tunisia and England at Volgograd Arena on June 18, 2018 in Volgograd, Russia.  (Photo by David Ramos - FIFA/FIFA via Getty Images)

Ghana - Nigeria, duel dans l'incertitude Un barrage assez indécis entre deux nations phares du continent africain. Quadruple champion d'Afrique, le Ghana vise une quatrième participation en Coupe du Monde, tandis que le Nigeria, triple vainqueur de la CAN, espère disputer sa septième phase finale d'un Mondial. Les Black Stars sont actuellement en perte de vitesse, avec une élimination au premier tour de la CAN 2021 pour la première fois depuis 2006. De leur côté, les Super Eagles ont également connu une CAN compliquée avec une élimination en huitième de finale par la Tunisie (0-1). Mais avec le retour de leur attaquant vedette Victor Osimhen, auteur de quatre buts lors de ses deux derniers matches avec Naples, l’espoir d’un ticket pour le Qatar est permis.

Stats

1998 - Le Cameroun est invaincu à domicile en match officiel depuis 1998.

4 - Le Nigeria vise son quatrième Mondial d'affilée, et pourrait égaler le record du Cameroun entre 1990 et 2002.

Le saviez-vous ?

- Entre 1938 et 2018, 13 pays africains différents sont parvenus à se qualifier pour la Coupe du Monde, sur un total de 54 nations. Il s'agit de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, de l’Angola, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Égypte, du Ghana, du Maroc, du Nigeria, de la République Démocratique du Congo (ex-Zaïre), de la Tunisie, du Sénégal et du Togo.

- Avec 7 participations (1982, 1990, 1994, 1998, 2002, 2010 et 2014), le Cameroun est le pays africain qui a le plus disputé de Coupes du Monde, devant le Nigeria (6) et le Maroc et la Tunisie (5). - Après des hésitations entre la France et le Mali, le milieu de terrain d’Everton Abdoulaye Doucouré a finalement dit oui aux Aigles, tout comme le latéral droit et ancien international Espoirs français Almamy Touré (Eintracht Francfort).

Entendu

"En tant qu'ancien joueur et comme entraîneur, c'est le match le plus important de ma carrière" - Djamel Belmadi, sélectionneur de l'Algérie "En donnant la priorité aux objectifs et aux rêves, rien n'est impossible. Ne doutez jamais qu'une équipe pleine de courage et de talent peut changer l'avenir" - Carlos Queiroz, sélectionneur de l'Égypte

"Nous sommes champions d’Afrique. Mais nous ne sommes pas favoris, parce que les statistiques disent que toutes les équipes qui ont été championnes d'Afrique ne se sont pas qualifiées au Mondial" - Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal "Jouer la Coupe du Monde est quelque chose d’exceptionnel. Mon objectif depuis que je suis venu est de qualifier le Maroc en Coupe du Monde. Je suis optimiste. L’objectif c’est la qualification et on a une revanche à prendre. On a de l’orgueil" - Vahid Halilhodžić, sélectionneur du Maroc