Le réveil du champion (2-1)

23 juin 2018
  • L'Allemagne bat la Suède sur le fil

  • Domination allemande, défense héroïque des Blagult

  • La Mannschaft sauvée par Kroos dans les arrêts de jeu.

Le Fisht Stadium de Sochi était en ébullition ce 23 juin pour le deuxième match du Groupe F. L'Allemagne et la Suède s'y sont livré un duel intense duquel la Mannschaft est sortie vainqueur in extremis suite un coup franc miraculeux de Toni Kroos.

Le début de rencontre avait le visage attendu. L'Allemagne se ruait sur le but de Robin Olsen, bien gardé par l'armée jaune. Mais alors que l'on voyait les hommes de Joachim Löw ouvrir rapidement le score pour effacer leur déroute mexicaine, c'est Marcus Berg qui s'offrait la situation la plus chaude du premier quart d'heure avec un face à face perdu contre Manuel Neuer. Ce dernier s'inclinait en revanche à la demi-heure de jeu sur un lob dans un angle fermé d'Ola Toivonen.

Löw musclait le mental de ses troupes et le poids de son attaque en lançant Mario Gomez à la mi-temps, mais c'est Marco Reus qui égalisait du genou dès la reprise. Malgré une domination outrageuse, les Allemands ne parvenaient pas à prendre l'avantage, même quand Gomez se retrouvait seul face au but à 20 minutes de la fin.

L'expulsion de Jerôme Boateng pour un deuxième carton jaune à la 82ème minute n'arrangeait pas la situation des champions du monde, pas plus que les réflexes époustouflants d'Olsen, sauvé ensuite par son poteau. Ce dernier ne pouvait finalement rien sur le génial coup de patte de Kroos dans les arrêts de jeu. Un dénouement cruel pour des Blagult héroïques.

Analyse du reporter d'équipe

Steffen Potter, Allemagne [Twitter] Un but victorieux dans le temps additionnel en infériorité numérique : l'Allemagne dans toute sa splendeur. La sensation que ce ne serait pas le tournoi de la Mannschaft s'est installée avec le carton rouge et le poteau de Brandt mais Kroos a remis le destin de son équipe en ses mains.

Alexandra Jonson, Suède [Twitter] Ça aurait pu être un résultat de rêve pour la Suède, dont le plan était clair : défendre, jaillir en contres et espérer un résultat. C'est ce qu'elle a parfaitement réussi à faire jusqu’au coup fatal. Les Suédois peuvent toutefois être fiers de leur performance. Ils sont passés très près d'obtenir un résultat contre les champions du monde en titre.

Homme du Match Budweiser

Marco Reus a été l'un des métronomes du milieu allemand, permettant aux siens d'assurer une conservation de balle très haute et de se procurer de nombreuses occasions. Auteur de l'égalisation, il a également servi d'appui à Kroos sur le coup franc de la victoire joué à deux.

La stat

94’39 - Le but de Toni Kroos est le but victorieux le plus tardif de l’histoire de la Coupe du Monde. Il bat le record de Francesco Totti contre l’Australie (94’26) en 2006.

À venir (Groupe F)

République de Corée - Allemagne, 27 juin, Kazan

Mexique - Suède, 27 juin, Iekaterinbourg

Votre opinion

Supporters de l'Allemagne | Supporters de la Suède

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

sur Twitter | sur Facebook | sur Instagram