J-90, l'imbattable Zenga dans les buts italiens

La Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ approche à grands pas : il ne reste plus que 90 jours !

Le 14 juin, la 21ème édition de la plus grande compétition sportive de la planète débutera au Stade Loujniki de Moscou par une affiche entre la Russie et l’Arabie Saoudite.

Chaque jour jusqu’au coup d’envoi de la Coupe du Monde, FIFA.com se penchera sur un chiffre qui a marqué l’histoire de la compétition.

90 - Comme Italie 1990, l’édition de la Coupe de la FIFA qui a vu Walter Zenga établir le record d’invincibilité pour un gardien de but dans l’histoire de l’épreuve. Sur ses terres, le portier de la Squadra Azzurra gardera ses cages inviolées pendant 517 minutes. Les Azzurri ont d’abord négocié la phase de groupes sans encaisser de but, en battant successivement l’Autriche (1:0), les Etats-Unis (1:0) et la Tchécoslovaquie (2:0). Zenga a ensuite rendu deux nouvelles clean sheets en huitième de finale contre l’Uruguay (2:0) et en quart contre la République d’Irlande (1:0). Il faudra finalement attendre la 67ème minute de la demi-finale contre l’Argentine pour voir Claudio Caniggia faire enfin trembler les filets italiens, répondant ainsi à l’ouverture du score de Salvatore Schillaci, et envoyant les deux équipes aux tirs au but. Zenga s’y inclinera quatre fois (3:4), et verra son rêve de remporter la Coupe du Monde sur ses terres s’envoler. Mais son nom restera dans l’histoire de l’épreuve avec un record d’invincibilité qui tient encore aujourd’hui. L’Espagnol Iker Casillas l’avait menacé lors de Brésil 2014, mais un but de Robin van Persie lors de la lourde défaite contre les Pays-Bas (1:5) verra le dernier rempart de la Roja échouer à 40 minutes du record de Zenga.