Golovin graine de tsar

18 juin 2018
  • Aleksandr Golovin a brillé lors du match d’ouverture contre l’Arabie Saoudite

  • La performance du milieu de terrain de 22 ans suscite beaucoup d’intérêt

  • Prochain match : Russie - Égypte à suivre sur notre Live Blog

De notre reporter d'équipe avec la Russie, Igor Borunov

Bien avant le début de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, Aleksandr Golovin comptait parmi les joueurs à suivre. Le moins que l'on puisse dire, c’est que le joueur de 22 ans a justifié les espoirs placés en lui lors du match d’ouverture contre l’Arabie Saoudite.

Difficile de juger un joueur sur une seule prestation, aussi brillante soit-elle, mais nous avons voulu passer sa performance à la loupe avant sa deuxième sortie contre l'Egypte.

1-0 : Golovin profite de la glissade d’un défenseur adverse pour se libérer et délivrer un centre millimétré que Yuri Gazinsky reprend victorieusement.

2-0 : Golovin accélère, récupère le ballon à l’entrée de la surface de réparation saoudienne et trouve Roman Zobnin, qui sert Denis Cheryshev, démarqué. Ce dernier dribble, tire et marque.

3-0 : Encore un centre parfait dans la surface de réparation, cette fois-ci depuis l’aile droite. La reprise de la tête d’Artem Dzyuba vient se nicher au fond des filets.

4-0 : Le but est le seul sur lequel Golovin n’est pas directement impliqué. Il parvient tout de même à s’écarter de Cheryshev à temps, afin de lui permettre de décocher une volée qui termine dans la lucarne.

5-0 : Le temps additionnel touche à sa fin, mais Golovin attaque encore. Après avoir servi ses partenaires, il endosse le costume de buteur. Sur un coup franc qu’il a lui-même obtenu, sa frappe contourne le mur et termine dans l’angle du but.

Au-delà du but et des passes décisives, Golovin s’est retrouvé dans tous les bons coups.

  • Deuxième meilleur total de passes de son équipe (27)

  • Trois centres dans la surface de réparation (dont deux ont abouti à des buts), meilleure performance du match

  • Trois dribbles réussis sur quatre. Seul Denis Cheryshev a fait mieux avec cinq dribbles réussis en six tentatives.

  • A l’origine de cinq occasions de but, plus haut total pour un joueur russe ou soviétique depuis 1970.

  • Plus de fautes que n’importe quel autre joueur présent sur la pelouse du Stade Loujniki. Les Russes avaient choisi de presser leurs adversaires très haut et le milieu du CSKA Moscou a appliqué cette consigne à la lettre.

  • Plus de ballons récupérés que n’importe quel autre acteur de la rencontre (10).

  • 12,7 kilomètres, parcourus

Entendu...

"Je n’ai pas l’impression d’être un héros ; toute l’équipe a bien joué."

"Tout le monde aime recevoir des compliments, mais il ne faut pas s’emballer. Nous ne voulons pas que cet enthousiasme interfère sur la suite des événements."

"Mes coéquipiers m’ont félicité pour le but et les passes décisives, mais c’est avant tout le résultat d’un travail d’équipe. Nous sommes unis, c’est ce qui fait notre force."

"Je laisse les rumeurs de transfert de côté pour le moment. Ça ne m’intéresse pas. Il y a une Coupe du Monde à jouer et je représente mon pays. C’est tout ce qui compte à mes yeux."