Quatre équipes aux portes des huitièmes

  • Groupe C : le Honduras et la Norvège sous pression

  • Groupe D : le Nigeria et l'Ukraine ont le vent en poupe

  • Les verdicts pourraient déjà tomber

APERÇU DE LA JOURNÉE - En raison du programme des matches et des résultats des premières rencontres, la deuxième journée est déjà décisive dans les Groupes C et D. Dans le Groupe C, l'Uruguay (3-1 contre la Norvège dans son match d'ouverture) et la Nouvelle-Zélande (5-0 face au Honduras) peuvent déjà valider leur ticket pour les huitièmes de finale. Une victoire contre le Honduras et la Norvège respectivement leur suffirait en effet pour se qualifier.

La situation est similaire dans le Groupe D pour le Nigeria (4-0 contre le Qatar) et l'Ukraine (2-1 face aux États-Unis). Ces deux formations se qualifieront pour le prochain tour si elles s'imposent respectivement face aux USA et au Qatar.

Mais même en cas de qualification de ces quatre équipes pour la phase à élimination directe, rien ne serait perdu pour les autres nations malgré leurs deux défaites. Les quatre meilleurs troisièmes participeront en effet aux huitièmes de finale.

Les matches

27 Mai Groupe C Honduras - Uruguay (Lublin, 18h00) Norvège - Nouvelle-Zélande (Lodz, 20h30)

Groupe D Qatar - Ukraine (Tychy, 18h00) États-Unis - Nigeria (Bielsko-Biala, 20h30)

À savoir

Un sentiment inhabituel : Sur la route de Pologne 2019, les USA n'avaient encaissé que deux buts en huit rencontres qualificatives, c'est-à-dire autant que lors de leur match d'ouverture contre l'Ukraine. Le danger sera à nouveau présent face au Nigeria, une équipe qui marque facilement.

"Nous avons une culture et une identité d'équipe qui nous sont propres. C'est quelque chose que les autres sélections n'ont pas et nous devons en profiter. Nous avons beaucoup travaillé là-dessus et c'est l'un de nos principaux atouts" - Joe Bell, capitaine, Nouvelle-Zélande

Joueurs à surveiller

Darwin Nunez (Uruguay) L'attaquant uruguayen a crevé l'écran contre la Norvège en inscrivant un but aux allures de But du Tournoi. Au sein d'une équipe qui a brillé lors du premier match par sa défense compacte et ses qualités techniques, Nunez est sorti du lot et aurait pu inscrire un ou deux buts supplémentaires.

Serhii Buletsa (Ukraine) L'an dernier, à l'UEFA EURO U-19, l'Ukrainien faisait partie de l'équipe-type élargie du tournoi, et c'est avec beaucoup d'ambition qu'il a fait le voyage cette année chez le voisin polonais. Lors du premier match, le milieu de terrain s'est montré à la hauteur des attentes : il a marqué un but et tiré le corner ayant amené le but victorieux de Denys Popov.