Le Ghana finit en beauté (3:0)

13 juil. 2013

L’Irak rentre dans le match pour la troisième place contre le Ghana ce 13 juillet à Istanbul à 100 à l’heure. Ammar Abdulhussein s’échappe à gauche mais sa frappe prise dans la surface est trop croisée (1’). Un centre venu de nouveau de la gauche est repris par Jawad Kadhim, juste à côté (1’), avant qu’Abdulhussein ne donne encore le tournis à la défense ghanéenne, mais sans finir le travail (19’).

Les Black Satellites finissent tout de même par se réveiller. Clifford Aboagye décale Ebenezer Assifuah sur la droite, mais la frappe du buteur des Liberty Professionals est hors cadre (30’). Dans la continuité, Abdul Rahman Baba est un peu trop cool côté gauche de la défense africaine, et en est quitte pour une grosse panique et une série de frappes contrées (31’).

Assifuah dore son Soulier Mais les garçons de Sellas Tetteh sont enfin dans le coup. Sur un corner de Moses Odjer, Joseph Attamah devance un Mohammed Hameed lambinant au premier poteau pour déflorer le tableau d’affichage (1:0, 35’). Les Ghanéens ont enfin l’emprise sur la rencontre. Ils se mettent à l’abri avant la pause quand Assifuah, à droite, s’amuse avec deux défenseurs et croise bien son tir, qu’Hameed regarde passer (2:0, 45’+1).

Après l’entracte, les Irakiens poussent mais restent imprécis dans la finition. A l’image d’Abdulhussein, seul dans l’axe mais qui rate la cible (69’). A trop rater, les Lionceaux de la Mésopotamie vont se mordre les griffes. Sur un contre, Aboagye lance Frank Acheampong plein axe et l’attaquant d’Anderlecht ne se fait pas prier pour aggraver la marque (3:0, 78’).

Avec cette victoire, les Africains s’offrent une première médaille de bronze dans la catégorie, maigre consolation, et Assifuah et ses six buts sont en très bonne position pour terminer Soulier d’Or du tournoi.