Championnat du Monde U-17 de la FIFA, Trinité et Tobago 2001™
13 septembre - 30 septembre

Championnat du Monde U-17 de la FIFA, Trinité et Tobago 2001™

Championnat du Monde U-17 de la FIFA, Trinité et Tobago 2001™

Classement final

À propos de

La France décroche sa première couronne

Le vainqueurBien décidée à améliorer le 6ème rang obtenu lors de son unique apparition à ce championnat, lors de Canada 1987, l'équipe de France a développé un jeu compact, agressif et très tactique, oscillant entre le 3-5-2 et le 3-6-1. Bien aidés par l'excellent niveau des deux perles havraises, Anthony Le Tallec et Florent Sinama Pongolle, les protégés de Jean-François Jodar ont remporté cinq matches et en ont perdu un seul, face au Nigeria, une formation qu'ils ont ensuite battue en finale. Les petits Bleus ont marqué 18 buts et en ont encaissé 9. Au cours de la première phase, ils ont atomisé les Etats-Unis (5-3) et le Japon (5-1), avant de se défaire successivement de deux géants du football mondial, le Brésil et l'Argentine, sur le score de 2-1. Lors du match décisif, la France s'est imposée au Nigeria sur le score de 3-0.

Les surprisesLa compétition fut globalement dominée par les équipes africaines, arrivées en force en demi-finales. Le Nigeria s'y débarrassa du Burkina Faso, mais il se montra impuissant face aux Bleus lors de la rencontre fatidique. Le Burkina, de son côté, décrocha méritoirement la médaille de bronze en dominant l'Argentine 2-0 grâce à l'excellent travail de Madi Panandetiguiri et de Wilfried Sanou.

Personne ne s'attendait à une telle performance du Burkina, une nation qui n'appartient pas vraiment à l'élite du football africain et qui joue rarement les premiers rôles dans les compétitions internationales. Et pourtant, Jean-Michel Yameogo est arrivé à changer l'histoire. A Trinité-et-Tobago, pour sa deuxième participation à cette compétition, l'équipe s'appuya sur un bon 3-5-2, prouvant ses progrès et ne voyant sa route barrée que par le Nigeria, futur finaliste. Ses plus belles victoires, il les obtint face à l'Espagne (1-0) en première phase et face à l'Argentine (2-0) dans le match pour la troisième place.

Meilleur joueurVitesse, habileté et opportunisme. Telles sont les trois armes qui valurent à Florent Sinama Pongolle de décrocher le Soulier d'Or adidas, couronnant le meilleur buteur, et de se voir attribuer le Ballon d'Or adidas de meilleur joueur de la compétition. Né le 20 octobre 1984, cet avant-centre de couleur a fait trembler les filets face au Nigeria (x2), contre les Etats-Unis (x3), contre le Japon (x3) et, enfin, face au Brésil.

Sous les feux de la rampeCarlos Tévez (ARG), Caetano (BRA), Diego (BRA), Fernando Torres (ESP), Florent Sinama Pongolle (FRA), Anthony Le Tallec (FRA), Femi Opabunmi (NGA).

Trinidad et Tobago 2001 en chiffres :

Classement :

  1. France

  2. Nigeria

  3. Burkina Faso

  4. Argentine

Buts inscrits : 102 (3,19 par match)

Meilleure attaque : France, 18 buts

Meilleurs buteurs : 1. Florent Sinama Pongolle (FRA), 9 buts

  1. Femi Opabunmi (NGA), 5 buts

  2. Caetano (BRA), 4 buts

Villes hôtes : Port of Spain, Malabar, Couva, Marabella et Bacolet.

Affluence totale : 331 198 spectateurs

Affluence moyenne par match : 10 350 spectateurs

MATCHES