Le Mexique au bout du suspense (1-1 ; 4 tab 3)

14 nov. 2019
  • Le Mexique a battu les Pays-Bas en demi-finale de Brésil 2019

  • Eduardo Garcia a été le héros d'El Tri stoppant trois tirs au but

  • Les Nord-Américains rencontreront en finale le vainqueur du match France-Brésil

Le Mexique a décroché son billet pour la finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019. Mais il a dû s'employer pour l'obtenir, ce 14 novembre, à l'Estádio Bezerrão de Brasília. Tout s'est joué aux tirs au but, puisqu'à l'issue des 90 minutes, les deux équipes n'étaient pas parvenues à se départager.

Brésil 2019 : Mexique - Pays-Bas

ubj3yju4gmmftlbrapoi.jpg

ubj3yju4gmmftlbrapoi.jpg

b2jzholtfgt0ziogbtku.jpg

b2jzholtfgt0ziogbtku.jpg

Mexique [[flag-mex-xs]]

Si les Nord-Américains ont été les premiers à se montrer dangereux, sur un coup franc de Bryan Gonzalez qui a raté de peu le cadre néerlandais, ils ont globalement eu du mal à s'approcher du but de Calvin Raatsie. De plus en plus dominés au fil des minutes, ils s'en sont rapidement remis aux exploits de leur gardien Eduardo Garcia impressionnant sur sa ligne.Tandis que la domination néerlandaise s'accentuait, le portier de Tigres a toute de même fini par s'incliner (74'). Il a fallu un coup de patte d'Efrain Gonzalez de 25 mètres, sur coup de pied arrêté, pour rallumer la flamme de l'espoir cinq minutes plus tard. La suite, on la connaît : Garcia a écœuré les tireurs néerlandais, et El Tri a décroché son billet pour la finale.

Pays-Bas [[flag-ned-xs]]

Privés de leur milieu et capitaine Kenneth Taylor, malade, et de Ki-Jana Hoever suspendu, les Pays-Bas ont eu du mal à trouver leurs marques. Jayden Braaf a certes eu deux belles occasions d'ouvrir le score en première mi-temps, mais les filets mexicains n'ont pas tremblé. La pause a été bénéfique aux Oranjes, bien plus menaçants en seconde période, mais toujours aussi maladroits. Ils ont été proches de trouver la faille par Youri Regeer, Braaf, et Sontje Hansen tour à tour, et y sont finalement parvenus suite à un numéro côté gauche de Melayro Bogarde. Les Bataves ont sans doute pensé avoir fait le plus dur. C'était sans compter sur Efrain Alvarez, auteur de l'égalisation mexicaine. La suite s'est jouée à la loterie, et c'est le Mexique qui a gagné.

🔜 À venir

17 novembre

Match pour la 3ème place

[[flag-ned-xs]] Pays-Bas - Perdant de France- Brésil (Brasilia, 15h00 heure locale)

Finale

[[flag-mex-xs]] Mexique - Vainqueur de France-Brésil (Brasília, 19h00 heure locale)