Kubo, un Japonais aux accents espagnols

6 juil. 2021
  • Takefusa Kubo appelé à jouer un rôle clé dans la campagne olympique du Japon

  • Recruté par le Real Madrid en 2019, le milieu joue depuis en prêt en Liga

  • Le Japon s'annonce comme un sérieux candidat au titre olympique

Si les jeunes footballeurs du monde entier s'inspirent de loin de Lionel Messi, le Japonais Takefusa Kubo a, lui, la chance de croiser l'emblématique Argentin sur les terrains.

Le premier contact du Messi japonais, comme on le surnomme, avec la Pulga remonte à son recrutement par le Barça Aleví C, l'équipe U-11 de Barcelone, il y a 10 ans. Après y avoir passé cinq saisons, Kubo est rentré au Japon pour rejoindre le FC Tokyo. Trois ans plus tard, il a décroché un transfert médiatisé au Real Madrid et entamé sa carrière en Liga, prêté tour à tour à Majorque, Villarreal et Getafe.

"Autrefois, je le regardais à la télé", confie l'ailier de 20 ans à FIFA.com. "Aujourd'hui, quand j'ai la chance de l'affronter, je peux observer son immense talent de près. Je rêve de devenir un joueur comme lui, que l'on aime voir évoluer et qui inspire l'admiration."

Son parcours en Liga pourrait le rapprocher de son objectif, tant il a progressé au cours des deux dernières saisons. "La Liga me plaît car je peux y exprimer mes qualités", poursuit-il. Les passes arrivent exactement au bon endroit au bon moment. Nous partageons la même vision et les mêmes idées. Le niveau est relevé et j'ai beaucoup à apprendre."

Takefusa Kubo en bref Date de naissance : 4 juin 2001 Club actuel : Real Madrid (en prêt à Getafe) Palmarès . Huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA™ : 2017 . Huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA™: 2017 . Ligue Europa de l'UEFA : 2020/21 . Onze-type des révélations de l'UEFA : 2019/20

Émergence sur la scène internationale

Kubo a fait des débuts internationaux remarqués lors des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2017™, en trouvant les filets à quatre reprises pour envoyer son pays en phase finale.

Il a également excellé à Inde 2017, où il a inscrit un but et aidé les siens à atteindre le deuxième tour. La même année, il a aussi disputé la Coupe du Monde U-20 de la FIFA™ en République de Corée, où le Japon a de nouveau accédé aux huitièmes de finale.

Il y a deux ans, il a honoré sa première cape en senior face au Salvador. En novembre dernier, il a rejoint le stage d'entraînement du Japon aux Pays-Bas et s'est distingué dans deux amicaux. Plus récemment, il a été retenu pour le Tournoi Olympique de Football.

"Je suis fier de porter les couleurs de mon pays quand je me mesure aux plus grandes équipes du monde. Je me battrai et je donnerai le meilleur de moi-même," explique-t-il.

Takefusa Kubo of Japan U-24 in action during the international friendly match between Japan U-24 and Jamaica at the Toyota Stadium on June 12, 2021 in Toyota, Aichi, Japan. (Photo by Toru Hanai/Getty Images)

Objectifs olympiques

Kubo a récemment donné un aperçu de son talent en servant deux passes décisives en match amical remporté 3-0 par le Japon contre les U-23 argentins. Les Blue Samouraïs ont ensuite battu le Ghana et la Jamaïque 6-0 et 4-0 respectivement. Tout laisse à penser que la sélection nipponne ne sera pas à prendre à la légère lors du Tournoi Olympique de Football.

"Nous avons progressé pendant notre préparation aux Jeux Olympiques", confirme Kubo. Nous nous sommes renforcés en défense et nous avons réussi à garder notre cage inviolée. Cela aide à construire une attaque efficace."

À l'approche de Tokyo 2020, Kubo a trouvé une source d'inspiration en la personne du célèbre nageur de brasse Kosuke Kitajima, médaille d'or à Athènes 2004 et Pékin 2008. "J'ai suivi les Jeux Olympiques à la télé quand j'étais petit et beaucoup d'athlètes sont restés gravés dans ma mémoire, dont Kosuke Kitajima. En repensant à leurs exploits, j'ai réfléchi à ce qu'une participation aux Jeux Olympiques représente," confie-t-il.

"Pour moi, le plus important est de contribuer à la victoire de mon équipe. Je veux aussi réaliser une bonne performance individuelle, tout en aidant le collectif à faire belle figure. Nous nous préparerons à fond pour le premier match contre l'Afrique du Sud et nous espérons terminer le tournoi avec le sourire", conclut-il.