Córdova, toujours un but en tête

2 août 2021
  • Sebastián Córdova a brillé face à la République de Corée.

  • Le milieu de terrain est à l’aise des deux pieds.

  • "Affronter le Brésil, c’est une grande source de motivation", annonce-t-il.

Tout a commencé par un conseil donné par son père quand il était enfant : il devait apprendre à frapper des deux pieds. Et Sebastián Córdova l’a pris au sérieux. Sebastián Córdova, 24 ans, est gaucher naturel. Mais tout au long de sa jeune carrière, il n’a eu de cesse de perfectionner sa frappe du droit au point de devnir un milieu de terrain polyvalent et imprévisible pour ses adversaires dans le Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 2020. "Je peux apporter pas mal de choses à l’équipe en tant qu'ambidextre. Parfois, le ballon m’arrive sur un pied et je n’ai pas besoin de m'adapter, je frappe ou je passe comme ça vient. Du coup, je pense et j'agis plus rapidement", explique Córdova à FIFA.com. La preuve : à l’approche de la mi-temps du quart de finale face à la République de Corée, Córdova a inscrit le troisième but d'El Tri en ajustant parfaitement un penalty du pied droit.

YOKOHAMA, JAPAN - JULY 31: Sebastian Cordova #17 of Team Mexico scores their side's third goal from the penalty spot past Bumkeun Song #1 of Team South Korea during the Men's Quarter Final match between Republic Of Korea and Mexico on Day 8 of the Tokyo 2020 Olympic Games at International Stadium Yokohama on July 31, 2021 in Yokohama, Tokyo, Japan. (Photo by Alex Grimm - FIFA/FIFA via Getty Images)

"Cela faisait longtemps que je m'entraînaus du pied droit et je me suis senti en confiance. Du coup, je peux améliorer mes statistiques et varier ma façon de frapper, si jamais l’équipe adverse m’a étudié", commente celui qui a fêté son but à la façon de l’emblématique Cuauhtémoc Blanco, et qui avait déjà imité l'Argentin Lionel Messi par le passé.

YOKOHAMA, JAPAN - JULY 31: Bumkeun Song #1 of Team South Korea fails to save the Team Mexico fifth goal scored by Sebastian Cordova #17 during the Men's Quarter Final match between Republic Of Korea and Mexico on Day 8 of the Tokyo 2020 Olympic Games at International Stadium Yokohama on July 31, 2021 in Yokohama, Tokyo, Japan. (Photo by Alex Grimm - FIFA/FIFA via Getty Images)

Une vieille connaissance

En seconde période, il a été passeur décisif sur le quatrième but du Tri, avant d’inscrire le cinquième d’un bijou du gauche de l'extérieur de la surface. Le score final de 6-3 a de quoi surprendre, d’autant que la République de Corée n’avait plus encaissé de but depuis celui qu’elle avait pris lors de son entrée en lice. "C’est notre idée de jeu. Nous savons très bien ce que nous faisons, nous sommes toujours tournés vers le but. À l’approche de la surface, on a fait preuve d’assurance et de précision."

Dans le dernier carré, le Mexique sera opposé au Brésil, tenant du titre et battu par El Tri en finale de Londres 2012. "C’est une grande source de motivation d’affronter le Brésil. Ce sont des matches que tout Mexicain, qu’il soit joueur ou supporter, affectionne. Nous aussi. On va en profiter et tout donner."

Un style à conserver

Malgré le statut de son adversaire, El Tri ne changera pas de mentalité et entend conserver un style qui lui a permis de marquer 14 buts en quatre matches, un total qu'il espère encor augmenter contre la Verdeamarela. "Nous allons faire la même chose que ce que l’on a fait jusqu’à maintenant. On va garder la bonne attitude, en croyant à la victoire et en donnant tout pour l’équipe", annonce Cordova.

À l'approche du coup d’envoi, le stress pourrait s’inviter dans les rangs aztèques, à ce stade capital de la compétition. Mais le vestiaire mexicain conserve son calme et reste mobilisé. "Le groupe se sent très bien. On est très concentrés et on ne ressent pas de stress. Par contre, il y a beaucoup de motivation et d’envie de se transcender", assure-t-il.

YOKOHAMA, JAPAN - JULY 31: Luis Romo #7 of Team Mexico celebrates with teammates Joaquin Esquivel #16, Uriel Antuna #15, Vladimir Lorona #6, Henry Martin #9 and Sebastian Cordova #17 after scoring their side's second goal during the Men's Quarter Final match between Republic Of Korea and Mexico on Day 8 of the Tokyo 2020 Olympic Games at International Stadium Yokohama on July 31, 2021 in Yokohama, Tokyo, Japan. (Photo by Alex Grimm - FIFA/FIFA via Getty Images)

Cette génération mexicaine est bien décidée à écrire sa propre histoire. "On veut que le monde entier réalise que le Mexique a ce qu'il faut pour gagner. On veut enclencher une bonne dynamique : gagner les JO et faire une belle Coupe du Monde au Qatar l’an prochain. Histoire que les gens voient que le Mexique est une grande nation de football", conclut-il.