Pas de soucis pour les favoris

23 sept. 2021
  • L'Argentine réagit en champion face au Paraguay

  • Le Kazakhstan surclasse la Thaïlande grâce à Douglas

  • Le Brésil se défait d'un courageux Japons grâce notamment à Leozinho et Pito

Résultats

Jeudi 23 septembre

Argentine 6-1 Paraguay, Vilnius Kazakhstan 7-0 Thaïlande, Kaunas Brésil 4-2 Japon, Kaunas

Quarts de finale

Maroc - Brésil  Dimanche 26 septembre, Vilnius, 16h00

RFU - Argentine  Dimanche 26 septembre, Kaunas, 18h30 Vainqueur de Ouzbékistan-RI Iran - Kazakhstan Lundi 27 septembre, Kaunas, 20h00

Moments-clés

Douglas, la grande classe Le Kazakhstan a facilement maîtrisé son huitième de finale contre la Thaïlande. Le premier but de Dauren Tursagulov, d’une talonnade, a immédiatement donné le ton. Douglas s'est quant à lui affirmé comme un prétendant au Ballon d'Or adidas du meilleur joueur du tournoi grâce à sa clairvoyance et sa sérénité. Le Kazakh a marqué et s’est montré infranchissable derrière. "Je me souviendrai de cette journée pour le restant de mes jours", confie pour sa part le gardien Leo Higuita, qui a gardé ses filets inviolés tout en inscrivant lui-même un but. Les Asiatiques, qui possèdent la meilleure défense du tournoi, se qualifient pour les quarts de finale pour la première fois de leur histoire. Et dans leur forme actuelle, rien ne dit qu’ils vont s’arrêter en si bon chemin. Le Paraguay souffre du réveil des Argentins Coup de théâtre en première mi-temps : le Paraguay prend l'avantage grâce à son 100ème but en Coupe du Monde, l'œuvre de de Julio Mareco. L’Albirroja joue avec beaucoup d’intensité et pratique un pressing efficace. Il faut même un grand Nicolas Sarmiento, Gant d'Or adidas à Colombie 2016, pour empêcher les Paraguayens de creuser l’écart. Sous le choc, les Albicelestes sont de retour sur le terrain trois bonnes minutes avant le coup d'envoi de la deuxième période, un message clair indiquant qu'ils veulent rectifier le tir. Sitôt dit, sitôt fait : en inscrivant six buts en à peine dix minutes, les champions du monde renversent la vapeur et évitent leur première défaite en phase finale depuis près de neuf ans, face au Brésil lors de Thaïlande 2021. Une réédition de la finale de la Coupe du Monde 2016 s’annonce à présent contre la RFU.

La bourde de Guitta, la spéciale de Ferrão Le Brésil a débuté par une erreur inhabituelle de Guitta, incapable de contrôler un tir de Shota Hoshi, qui donne l'avantage au Japon à la surprise générale. Ferrão égalise toutefois dans la foulée en inscrivant son septième but de la compétition. Dans son style habituel, le pivot décoche sa frappe en se retournant devant un adversaire impuissant. Le sort du défenseur n’est pas plus enviable lorsque Leozinho l’invite à un petit pas de danse. Son double dribble sous la semelle se termine par une frappe sous le ventre du gardien, et un succès brésilien, auquel participe Pito par un autre but de grande classe.

Entendu...

"Le point positif de la première mi-temps, c’est qu’il n’y avait qu’un seul but d’écart. En deuxième mi-temps, nous avons changé notre mentalité et notre style de jeu, en construisant sans ballon à partir de la défense. C’est notre identité, et nous avons joué vers l’avant." - Matías Lucuix, sélectionneur de l'Argentine "Notre objectif était d'atteindre les quarts de finale. Nous sommes très heureux, c'est un jour historique pour le Kazakhstan. Mais maintenant, nous avons un nouvel objectif : nous voulons atteindre les demi-finales et aller jusqu'au bout." - Douglas Junior, joueur du Kazakhstan

Meilleurs moments en vidéo

À venir

Jeudi 24 septembre (heures locales) Ouzbékistan - RI Iran, Vilnius, 17h30 Espagne - République tchèque, Vilnius, 20h00 Portugal - Serbie, Kaunas, 20h00