5ème journée : Pour confirmer, se qualifier ou se relancer

15 sept. 2021
  • Deuxième journée des Groupes C et D.

  • Premier test pour le Brésil, deuxième chance pour les battus de la première journée.

  • Après le premier succès mondialiste de son histoire, le Maroc vise la qualification.

Les matches

Jeudi 16 septembre (heures locales) Groupe C Îles Salomon - Portugal, Kaunas, 18h00 Thaïlande - Maroc, Kaunas, 20h00 Groupe D Panama - Viêt-Nam, Klapedia, 18h00 Brésil - République tchèque, Klapedia, 20h00

À savoir

- "Nous ne jouons pas dans un tournoi de cour d’école ou dans un championnat du dimanche. Nous affrontons les meilleures équipes du monde", lâchait le sélectionneur des Îles Salomon, Vinicius de Carvalho, amer après la défaite contre le Maroc (0-6). Il ne croyait pas si bien dire, puisque dans la foulée, les Kurukuru doivent se frotter au Portugal, emmené par Ricardinho, élu six fois meilleur joueur du monde entre 2010 et 2018. Autant dire que les Océaniens auront fort à faire pour éviter une défaite qui les condamnerait presque à l’élimination. De son côté, la Selecçao das Quinas a mis une mi-temps à se mettre en route contre la Thaïlande (4-1), mais a montré une partie de son potentiel après la pause, avec notamment le premier but dans le tournoi du jeune Zicky, 20 ans, et déjà tout d’un grand.

KAUNAS, LITHUANIA - SEPTEMBER 13: Erick of Portugal celebrates with teammates Bruno Coelho and Pany after scoring their team's second goal during the FIFA Futsal World Cup 2021 group C match between Thailand and Portugal at Kaunas Arena on September 13, 2021 in Kaunas, Lithuania. (Photo by Oliver Hardt - FIFA/FIFA via Getty Images)

Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Lituanie 2021

Lituanie 2021 : Meilleurs moments de Thaïlande 1-4 Portugal

13 sept. 2021

- Les Thaïlandais, justement, doivent aussi réagir après cette défaite encourageante, tant ils ont mis en difficulté les Lusitaniens. Et à voir le comportement de leur capitaine Kritsada Wongkaeo en fin de rencontre, ils seront motivés à l’heure d’affronter le Maroc. Le porteur du brassard a en effet littéralement interdit à ses coéquipiers de baisser la tête lorsque les Portugais ont inscrit trois buts en cinq minutes. On imagine que son discours dans le vestiaire de la Kaunas Arena sera musclé pour éviter aux siens un deuxième revers qui pourrait les priver d’une qualification pour le tour suivant, alors qu’ils restent sur deux qualifications consécutives, en 2012 et 2016. - Défaite quasiment interdite pour le Panama et le Viêt-Nam, qui s’affrontent après s’être tous deux lourdement inclinés en ouverture, respectivement contre la République tchèque (1-5) et le Brésil (1-9). Déjà présents à Colombie 2016, les deux équipes avaient terminé la phase de groupes avec le même bilan d’une victoire et deux défaites. Mais si cela avait suffi aux Vietnamiens pour finir parmi les meilleurs troisièmes et atteindre le tour suivant, les Panaméens n’avaient pas eu autant de chance et étaient restés à quai. De tels souvenirs motiveront donc les deux équipes non seulement viser les trois points, mais aussi à soigner leur différence de buts avant d’affronter les gros bras brésiliens et tchèques.

- Les deux favoris de ce Groupe D s’affrontent après avoir marqué les esprits - et beaucoup de buts ! - en ouverture. Même si le Tchèque Michal Seidler a fait forte impression en signant un triplé contre le Panama, sa performance a été surpassée quelques minutes plus tard par celle du Brésilien Ferrão, auteur de la meilleure prestation individuelle de ce début de tournoi. Mais les européens le savent : le danger vient de partout dans la Seleçao. "Le Brésil est la meilleure équipe de la compétition. Pito et Ferrão sont des joueurs exceptionnels. Je suis bien content de ne pas jouer défenseur !", plaisante Seidler. Ses coéquipiers Jan Homola, Lukas Resetar, Matej Slovacek, Tomas Koudelka et Michal Holy n’ont pas cette chance et auront la responsabilité de contenir l’attaque canarinha.

L’info en plus

- "Remporter notre première victoire en Coupe du Monde est quelque chose d’historique. C’est un résultat encourageant mais le plus important reste à venir. Notre prochain match sera déterminant, le plus important pour nous dans ce Mondial." - Hicham Dguig, sélectionneur du Maroc

- David Jost (CZE), Claudio Goodridge (PAN), Samuel Osifelo (SOL), Ronnachai Jungwongsuk (THA) et Van Vu Tran (VIE) seront suspendus lors de la prochaine journée s’ils reçoivent un avertissement.

KLAIPEDA, LITHUANIA - SEPTEMBER 13: Ferrao of Brazil poses for a photo as he celebrates after the FIFA Futsal World Cup 2021 group D match between Vietnam and Brazil at Klaipeda Arena on September 13, 2021 in Klaipeda, Lithuania. (Photo by Chris Ricco - FIFA/FIFA via Getty Images)