Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Guatemala 2000™
18 novembre - 03 décembre

Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Guatemala 2000™

Championnat du Monde de Futsal de la FIFA, Guatemala 2000™

Classement final

À propos de

L'Espagne terrasse le Brésil

Le quatrième Championnat du Monde de Futsal de la FIFA a accouché d'un fait historique : la fin de l'hégémonie brésilienne. Le régicide n'est autre que l'Espagne, leader d'une révolution contre une tyrannie née aux Pays-Bas en 1989. La cour comptait autant de membres qu'à l'accoutumée, seize : cinq européens, trois sud-américains, trois asiatiques, trois représentants de la CONCACAF, un africain et un océanien. Ce sont encore les favoris qui ont fait la loi, comme le confirme le casting des demi-finales : Brésil, Espagne, Russie et Portugal. De son côté, l'Egypte est devenue la première formation africaine à accéder au deuxième tour du grand rendez-vous planétaire du futsal. Enfin, il faut le remarquer, le succès populaire a été total, 94 179 spectateurs se déplaçant pour assister aux matches.

Le vainqueur :

L'Espagne, dirigée par Javier Lozano, est arrivée au Guatemala avec une idée fixe en tête : prendre sa revanche de la dernière finale perdue à domicile face aux Brésiliens en 1996. Et elle y a réussi... Déployant un dispositif tactique brillant, bien organisée et très complémentaire, l'équipe ibère est parvenue à mettre un terme à l'empire de la Seleção. En première phase, elle a signé une copie parfaite, se défaisant de Cuba, de l'Iran et de l'Argentine. Un bilan idéal : 19 buts marqués et à peine 2 encaissés. Parmi ses joueurs les plus remarqués, on compte le capitaine Jesús, Santi, Orol, Paulo Roberto et Daniel, meilleur buteur de l'équipe avec 10 réalisations. Une fois en deuxième phase, la Furia a laminé la Croatie (5-0), battu le Portugal (3-1), futur quatrième de la compétition, et atomisé les Pays-Bas (7-0).

Placides jusque là, les Transpyrénéens allaient se faire sérieusement secouer en demi-finales par la Russie, une formation chevronnée et impitoyable sur les contre-attaques. Ce sont les demi-finalistes d'Espagne 1996 qui prennent les devants par le biais de Verishnikov, auteur de l'un des buts les plus spectaculaires de la compétition. Dynamisés par Orol, les Espagnols réagissent et passent devant grâce à des réalisations de Paulo Roberto et de Daniel. Celui-ci inscrit même le but décisif dans les dernières secondes de la rencontre, scellant le 3-2 pour les futurs champions. Si la demi n'eut rien d'une promenade de santé, que dire de la finale ? Face au Brésil, qui alignait les trois meilleurs réalisateurs de l'épreuve, les Ibères ont dû s'employer plus encore que contre leurs rivaux européens. C'est Javi Rodríguez qui a donné la victoire 4-3 sur penalty aux siens, privant les Verdeamarelhos de leur quatrième titre et conquérant le premier pour l'Espagne.

Sites : Domo, Teodoro Flores, Ciudad de Guatemala.

Classement :

  1. Espagne

  2. Brésil

  3. Portugal

  4. Russie

Buteurs :

  1. Manoel Tobías (BRA), 19 buts

  2. Vander (BRA), 14 buts

  3. Schumacher (BRA), 8 buts

MATCHES

Nouvelles du tournoi

hxy2hz9qprc188t9xenp.jpg

Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Lituanie 2021

WOW ! L'intégrale Falcao en Coupe du Monde de Futsal !

1 sept. 2016

tusja6jzsgo6sgdxtvng.jpg

FIFA Futsal World Championship Guatemala 2000

Futsal : meilleurs moments de Brésil - Espagne 1996

30 août 2016