Lewandowski : "Je suis au top mais je peux encore progresser"

7 févr. 2021
  • Robert Lewandowski évoque la Coupe du Monde des Clubs

  • Il évoque son titre individuel de The Best - Joueur de la FIFA

  • "Chaque saison, j’essaie d’être la meilleure version de moi-même"

Robert Lewandowski a atterri à Doha hier pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA™. Grâce aux 24 buts en 19 matches de championnat de son attaquant, le Bayern Munich est en tête de la Bundesliga et espère écarter Ah Ahly en demi-finale de la Coupe du Monde, lundi. S’ils venaient à remporter le trophée à Qatar 2020, les Bavarois décrocheraient un sextuplé historique, comme le FC Barcelone de Pep Guardiola en 2009/10.

Pour FIFA.com, Lewandowski évoque cet objectif, le triomphe du Bayern en Ligue des champions de l’UEFA, son titre The Best - Joueur de la FIFA et de sa forme actuelle.

Robert, vous allez disputer votre première Coupe du Monde des Clubs. Aura-t-elle un goût particulier ?

Je pense que oui. Ce sera particulier pour tout le monde, pas seulement pour moi. La meilleure équipe d’Europe va affronter les meilleures équipes d’autres continents. C’est un nouveau défi pour nous. Nous voulons gagner ce trophée, c’est certain.

Est-ce difficile de jouer contre des équipes qui viennent des quatre coins du monde, avec des styles de jeu différents ?

Ce ne sera pas nouveau pour nous. En sélection, on joue beaucoup de matches contre des équipes du monde entier. Ce sera spécial, mais on est prêts. On s’est préparés pour essayer de remporter ce titre. On a gagné tout ce qui était possible en 2020 et c’est le dernier titre qui nous reste à gagner. On sait qu’on affronte les meilleures équipes d’autres continents. C’est le prochain défi à relever et nous sommes prêts.

Comment jugez vous Al Ahly, votre adversaire en demi-finale ?

Si vous participez à cette compétition, cela veut dire que vous avez une bonne équipe. Mais peu importe leur qualité, on doit être meilleurs. On doit se battre pour cette victoire. On doit se lancer à l’attaque dès le coup d’envoi. On doit montrer notre meilleur visage et produire notre meilleur jeu pour avoir une chance de les battre.

Éprouvez-vous davantage de difficultés cette saison ?

À cause du COVID, on doit jouer pratiquement tous les trois jours. C’est très dur pour toutes les équipes et pas seulement pour nous. D’habitude, on a une semaine, voire deux semaines, entre les matches. C’est énorme. En plus, il ne faut pas oublier qu’on va jouer le Championnat d’Europe à la fin de la saison. On doit se préparer pour ça, on doit rester au top toute la saison. C’est le grand défi de cette année, mais on est prêts parce qu’avant le début de la saison, on savait que ça pouvait arriver. Si on a la possibilité de gagner quelque chose, on doit se montrer solides et concentrés.

Qu'avez-vous ressenti en remportant la Ligue des champions ?

C’était absolument fantastique. On a passé une soirée magique. En fait, toute la journée de la finale était mémorable. Pendant les quelques secondes qui ont suivi le coup de sifflet final, j’ai ressenti quelque chose de très particulier. Je ne sais pas vraiment ce que c’était, mais je peux dire que mon rêve est devenu réalité.

Une victoire en Coupe du Monde des Clubs vous permettrait d'imiter le FC Barcelone de Pep Guardiola en 2009/10. Est-ce un objectif ?

Gagner la Coupe du Monde des Clubs serait l’un des plus grands exploits de l’histoire du football. On sait qu’on est tout près de réaliser cet exploit, mais on doit rester concentrés à 100 %. Ce serait formidable. Pas seulement pour le Bayern ou pour l’Allemagne, mais ce serait l’un des exploits les plus historiques au monde.

Que représente votre titre The Best - Joueur de la FIFA pour vous ?

Ça veut dire beaucoup. Au début, tu ne comprends pas vraiment ce que ça veut dire, mais dans les jours et les semaines qui suivent, tu réalises que tu as remporté ce qui est sans doute le titre le plus important de ta vie. C’était génial. Mais je sais que j’ai gagné ce titre grâce à nos titres collectifs. J’espère qu’on continuera à gagner des trophées.

Vous n’arrêtez plus de marquer des buts. Est-on en train de voir la meilleure version de Lewandowski à l’heure actuelle ?

J’essaie de continuer sur ma lancée. Ça fait des années qu’on dit que je suis au top de ma forme, quel que soit mon âge. Je peux encore progresser et m’améliorer, mais je sais que me sens bien. Chaque saison, j’essaie d’être la meilleure version de moi-même.