Le Diamant du Désert prêt à briller

9 févr. 2021

Depuis quelques jours, toute la planète football a les yeux rivés sur le Moyen-Orient, où se déroule actuellement la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020™. Les spectateurs qui suivent cette compétition ont également découvert deux stades de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Le stade Ahmad Ben Ali et le Stade de la Cité de l’éducation ont servi de cadre aux joutes entre les meilleurs clubs de la planète. Tandis que des millions de passionnés retiennent leur souffle en attendant la finale du 11 février, le Diamant du Désert se prépare à accueillir l’ultime chapitre d'une compétition qui a tenu le monde en haleine pendant une semaine. Au programme : le match pour la troisième place entre Al Ahly SC et SE Palmeiras, et la finale opposant le Bayern Munich aux Tigres de la UANL.

Au total, quatre matches de la Coupe du Monde des Clubs auront eu lieu dans cette arène de 40 000 places, en l’espace de trois jours. Jeudi 4 février, le tenant du titre en Stars League qatarienne, Al Duhail SC, a donné la réplique aux Égyptiens d’Al Ahly, tenant de la Ligue des champions de la CAF, pour le compte du deuxième tour. Dimanche 7 février, le vainqueur de la Copa Libertadores de la CONMEBOL, SE Palmeiras, s’est mesuré aux Tirges de la UANL, champions de la Concacaf en titre, dans le cadre des demi-finales.

Suivies dans le monde entier, ces affiches ont offert au stade de la Cité de l’éducation une exposition inédite. Il s’agit là d'un nouveau cap pour ce bâtiment, qui fait la fierté de toutes les personnes qui lui sont associées. "En 2014, le stade de la Cité de l’éducation n’était qu'un gigantesque trou dans le sol. Je suis encore sidérée de voir à quelle vitesse ces fondations ont laissé place à un somptueux diamant au cœur des universités et des écoles de la Cité de l’éducation", confie Muneera Al Jabir, responsable de la circonscription du stade de la Cité de l’éducation.

DOHA, QATAR - FEBRUARY 07: General view inside the stadium during the FIFA Club World Cup Qatar 2002 Semi-Final match between Palmeiras and Tigres UANL at the Education City Stadium on February 07, 2021 in Doha, Qatar. (Photo by Simon Holmes - FIFA/FIFA via Getty Images)

"Parfois, quand je me tiens au milieu du terrain et que je vois tous ces magnifiques équipements, la couleur des sièges et la qualité de la pelouse, je ne peux m’empêcher de ressentir une immense fierté et de la joie en voyant que tout notre travail a porté ses fruits."

Troisième site officiellement prêt à accueillir des matches de Qatar 2022, le stade de la Cité de l’éducation a été inauguré en juin. Depuis, les lieux ont été utilisés pour centraliser les compétitions de football nationales et internationales, en réponse à la pandémie de Covid-19. L’enceinte a ainsi servi de cadre à 23 matches de la Ligue des champions d’AFC 2020 : dix rencontres de la Région occidentale et 13 affiches de la Région orientale de la plus prestigieuse compétition de clubs en Asie ont eu lieu ici même. Ce calendrier chargé a aussi permis de recueillir de précieuses informations.

"Nous avons appris beaucoup de choses grâce auxquelles nous avons pu tester le site, l’état de préparation des systèmes et les équipements dans un contexte compétitif", poursuit Al Jabir. "La Ligue des champions nous a donné l’opportunité d’en apprendre davantage sur l’exploitation du stade. Nous avons ainsi pu améliorer de nombreux aspects."

Toutefois, l’organisation de ces matches de haut niveau n’a pas été sans poser quelques problèmes. "Les défis les plus importants concernaient les précautions liées à la Covid-19 et à la sécurité des participants et des personnels présents sur place. Les jours de match, certaines parties du stade étaient désinfectées à trois reprises : la salle de conférence, les bancs de touche, la zone de compétition et la bulle", précise Al Jabir.

"Avec 13 matches en sept jours, la maintenance du terrain a également nécessité une attention particulière. La pelouse a été très sollicitée. Dans les zones réservées à l’échauffement et près des buts, l’usure était sensible. Heureusement, notre équipe a suivi ce dossier de près et nous avons réussi à réparer le gazon, quitte à remplacer certaines sections pour maintenir une surface de jeu satisfaisante."

t4wb3iyyuol6o0rehdem.jpg

Situé à 13km du centre-ville de Doha et au cœur de la Qatar Foundation, un quartier consacré à la connaissance et à l’innovation, le stade de la Cité de l’éducation a su se faire apprécier des supporters. Il faut dire que la station Cité de l’éducation de la ligne verte du métro de Doha se trouve à quelques minutes à pied du stade, ce qui ne gâche rien. Cette arène est aussi synonyme de développement durable. Elle est, en effet, le premier site de Qatar 2022 à recevoir la note de cinq étoiles du Système Mondial d’Évaluation de la Durabilité.

"Le stade possède des équipes de qualité pour tous les acteurs du match, des spectateurs aux joueurs", confirme Al Jabir. "Il peut notamment accueillir plus d'un match par jour. En effet, il dispose de quatre vestiaires, au lieu des deux habituellement réservés aux joueurs dans les autres stades. Il est également possible d’activer la climatisation au niveau du terrain et en tribunes, ce qui rend l’expérience beaucoup plus confortable, surtout en été."

Le stade de la Cité de l’éducation accueillera huit matches de Qatar 2022, jusqu’aux quarts de finale. D’ores et déjà, tout est prêt pour recevoir les supporters du monde entier. Pour Al Jabir, la Coupe du Monde des Clubs marque une autre étape importante pour l’avenir d'un projet auquel elle participe depuis le début.

"Quand j’assiste à un match officiel dans ce stade et que je vois les rencontres retransmises par les chaînes de télévision du monde entier, je me sens fière. Je suis sûre que nous serons prêts pour la Coupe du Monde en 2022. En attendant, nous allons tout faire pour offrir une expérience inoubliable à tous ceux qui viendront assister aux matches dans nos stades en 2022."