Un trio sud-américain qui peut aller loin

14 déc. 2013

Les Chinois de Guangzhou Evergrande FC se sont imposés en quart de finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013 devant Al Ahly SC (2:0). L'équipe de Marcello Lippi doit en partie son succès aux performances inspirées de trois joueurs sud-américains. Le premier but est l'œuvre du Brésilien Elkeson, tandis que le second est signé de l'Argentin Dario Conca. En outre, les deux actions décisives qui ont provoqué sont à mettre à l'actif de l'autre Auriverde Muriqui.

Ce dernier, qui s'est présenté deux fois devant le gardien adverse, n'a cependant pas connu la même réussite que ses coéquipiers dans le dernier geste. Son manque d'efficacité ne l'a pas empêché de se réjouir au coup de sifflet final. "Je n'ai pas marqué, mais nous avons gagné. C'est bien le plus important", assure-t-il. "Sur le premier but, j'aurais pu faire la différence, mais un défenseur a dégagé sur sa ligne. Ma frappe a été repoussée par le gardien sur l'action qui a amené le deuxième but. Heureusement, Conca a bien suivi".

Non content de marquer, le meneur de jeu argentin a été élu homme du match à l'issue de la partie. "Je suis très heureux de cette victoire, car le premier match est toujours le plus important", s'est-il empressé de souligner. "Je suis d'autant plus satisfait que j'ai directement contribué à ce bon résultat."

Peut mieux faire À l'issue de la Coupe du Monde des Clubs, Conca mettra un terme à sa carrière avec Guangzhou Evergrande pour retourner au Brésil. Il retrouvera Fluminense, le club qu'il avait quitté en 2011. Bien entendu, l'intéressé aimerait conclure son aventure chinoise sur un succès. Depuis son arrivée au Maroc, il affiche en tout cas une confiance à toute épreuve. "Je pense que nous pouvons réaliser quelque chose d'intéressant dans ce tournoi et peut-être même créer une grosse surprise", prévient-il. "Je fais confiance à mes coéquipiers pour ça. Je sais que nous sommes capables d'aller très loin dans cette compétition."

La "grosse surprise" dont parle Conca pourrait prendre la forme d'un succès contre le FC Bayern en demi-finale. Forts de leur victoire sur Al Ahly SC, les Chinois abordent ce rendez-vous en confiance, mais aussi avec un énorme respect pour leur adversaire. "C'est un match très difficile qui nous attend contre le vainqueur de la Ligue des champions et le grand favori de cette Coupe du Monde des Clubs", reconnaît Elkeson. "Il faudra bien se préparer si nous voulons surprendre les Allemands, car cette rencontre s'annonce très compliquée."

Les Sud-Américains seront sans doute appelés à jouer un grand rôle face aux champions d'Europe en titre. Par chance, ces trois-là sont loin d'avoir livré leur meilleure performance face aux Égyptiens, à en croire Marcello Lippi. S'il s'est dit satisfait de la prestation d'ensemble de ses joueurs, le technicien italien a assuré qu'ils pouvaient faire encore beaucoup mieux...