Les clubs arabes habitués, mais pas titrés

9 déc. 2011

Les sept éditions de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA organisées depuis 2000 ont toutes compté une équipe arabe. Cette année au Japon, ce sont les Qataris d'Al Sadd et les Tunisiens de l'Espérance qui représenteront le football arabe dans la compétition.

Même si les clubs arabes ne sont pas parvenus à ce jour à remporter ce trophée, leur participation à la plus prestigieuse compétition de clubs a donné lieu à de nombreuses surprises. Rappelons aussi que les Émirats Arabes Unis ont organisé les éditions 2009 et 2010. FIFA.comvous propose un tour d'horizon du parcours des clubs arabes en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Le club saoudien d'Al Nasr et le Raja Casablanca ont été les deux premiers représentants arabes en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Lors de la première édition, ils se sont retrouvés dans le Groupe A aux côtés des Corinthians, champions du Brésil, et du Real Madrid. Al Nasr avait été convié à cette compétition en tant que vainqueur de la Supercoupe d'Asie 1998, le Raja défendant lui son statut de champion d'Afrique 1999. Les deux équipes se sont rencontrées à São Paulo, les Saoudiens l'emportant (4:3). Battues par le Real Madrid et les Corinthians, futurs vainqueurs, elles ont toutefois dit adieu à la compétition de manière précoce.

Une nouvelle confrontation entre clubs arabes a eu lieu en 2005, entre les Saoudiens d'Al Ittihad et les Égyptiens d'Al Ahly, en ouverture de la première Coupe du Monde des Clubs de la FIFA organisée au Japon. Malgré leur victoire contre Al Ahly en quart, les Saoudiens ont chuté en demi-finale contre São Paulo (2:3) puis ont perdu le match pour la troisième place contre les Costaricains du Deportivo Saprissa. De leur côté, les Égyptiens ont essuyé une nouvelle défaite face au Sydney FC (1:2) dans la rencontre pour la cinquième place.

Al Ahly montre l'exempleLa meilleure performance arabe en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA est à ce jour l'œuvre d'Al Ahly, troisième de l'édition 2006 grâce à Mohammed Aboutrika, meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations. Les Diables Rouges ont d'abord battu les Néo-Zélandais d'Auckland City (2:0), puis ont perdu face aux Brésiliens d'Internacional (1:2), avant d'arracher la troisième place aux Mexicains du CF América (2:1) grâce à un doublé d'Aboutrika. "Nous avons très bien joué, avec un style de jeu proche des clubs européens", avait alors confié l'entraîneur portugais du géant égyptien, Manuel José, à FIFA.com. "Se mesurer à des clubs non-africains nous apporte une expérience inestimable".

Les clubs du Moyen-Orient se révélant incapables de remporter la Ligue des champions de l'AFC les années suivantes, les Nord-Africains ont été les seuls représentants arabes en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. L'Etoile Sportive du Sahela été à deux doigts de rééditer la performance d'Al Ahly en 2007, mais elle s'est inclinée aux tirs au but face aux Japonais d'Urawa Red Diamonds dans la petite finale. En 2008, Al Ahly comptait bien refaire parler de lui mais il a chuté dès le premier tour face au club mexicain de Pachuca, puis face aux Australiens d'Adelaïde United, dans le match pour la cinquième place.

L'organisation des éditions 2009 et 2010 par les Emirats Arabes Unis a permis aux clubs arabes d'être toujours représentés en tant que locaux. Du côté africain en effet, la Ligue des champions de la CAF était trustée par les Congolais du TP Mazembe . Toutefois, les clubs émiratis n'ont pas été à la hauteur des espoirs placés en eux. En 2009, le club de Dubaï d'Al Ahli s'est heurté à Auckland City dès le premier tour. L'année suivante, Al Wahda a battu les Océaniens d'Hekari United, avant de s'écrouler face aux Sud-Coréens de Seongnam Ilhwa Chunma en demi-finale. Ils se sont ensuite inclinés aux tirs au but face aux Mexicains de Pachuca dans le match pour la cinquième place.

La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2011 verra un nouveau duel entre clubs arabes puisque le champion d'Asie Al-Sadd Sports Club, qui participe pour la première fois à cette compétition, sera opposé à l'Espérance Sportive de Tunis, championne d'Afrique. Les supporters arabes auront donc les yeux rivés sur cette rencontre, dont le vainqueur aura l'honneur d'affronter le FC Barcelone en demi-finale.

Votre opinion !Quel est le meilleur souvenir que vous gardez des clubs arabes en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA ?