Kashiwa veut confirmer, Monterrey bien commencer

9 déc. 2011

En quart de finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2011, Kashiwa Reysol se mesurera à Monterrey au stade Toyota. Le vainqueur de la confrontation retrouvera en demi-finale à l'équipe brésilienne de Santos.

Le match Kashiwa Reysol - Monterrey, stade Toyota, dimanche 11 décembre 2011, 19h30 (heure locale)

L'enjeu Après son triomphe en championnat du Japon, Kashiwa Reysol continue son ascension : pour ses débuts en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, le club s'est qualifié pour les quarts de finale grâce à un succès 2:0 sur Auckland City FC, représentant de la Confédération océanienne. Il a également signé la victoire la plus large d'une équipe japonaise dans ce tournoi, à égalité avec celle des Urawa Red Diamonds face à Sepahan en 2007 (3:1).

Comme Kashiwa, Monterrey participe pour la première fois à la compétition. L'équipe mexicaine s'est qualifiée en remportant la Ligue des champions de la CONCACAF, où elle a réalisé un parcours impressionnant : Monterrey a gagné neuf matches sur dix et est resté invaincu tout au long du tournoi continental. Pour tirer leur épingle du jeu au Japon, les Rayados fondent de grands espoirs sur leurs attaquants Aldo de Nigris, Humberto Suazo et Cesar Delgado.

La stat 14 - Il y a 14 ans, Luis Perez disputait son premier tournoi FIFA en prenant part avec le Mexique à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Égypte 1997. Il a ensuite joué la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2000, le Tournoi Olympique de Football 2004, la Coupe des Confédérations de la FIFA 2005 et la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™. Le capitaine de Monterrey participe donc aujourd'hui pour la sixième fois à la phase finale d'une compétition de la FIFA.

Entendu… "Nous avançons pas à pas, nous ne pensons pas à une éventuelle demi-finale contre Santos. Nous nous concentrons d'abord sur le duel contre Monterrey. Les Mexicains sont champions de la CONCACAF et forment une bonne équipe, qui propose du football de qualité. Ils comptent quelques internationaux dans leurs rangs. Ils se sont entraînés de manière ciblée pour ce tournoi et veulent démontrer la valeur du football mexicain. La tâche s'annonce difficile pour nous. Heureusement, Monterrey ne pratique pas un jeu trop défensif, nous espérons donc que cela nous laissera quelques espaces." - Nelsinho Baptista, entraîneur de Kashiwa Reysol

"Ce genre de compétition constitue le seul moyen de démontrer le véritable niveau du football mexicain. Aujourd'hui, nous avons une grande opportunité à saisir. Je sens bien mon équipe : forte, unie, avec de la qualité et de l'envie. Sincèrement, nous pensons au titre, nous en rêvons." -* Victor Vucetich, entraîneur de Monterrey*