Figo, quand un nom légendaire écrit l'histoire du Mozambique

21 août 2021
  • Il a signé un quadruplé dans la 1ère victoire de son pays en Coupe du Monde

  • Auteur de 7 buts en 2 matches pour son premier tournoi en sélection

  • Il parle de son surnom et des objectifs de son équipe

Nouveau venu dans le tournoi, le Mozambique vient de remporter sa première victoire en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA™ et António José Pedro Namape Junior ne quitte plus le ballon du match qu'il compte ramener chez lui : Figo a marqué le quadruplé du 4-2 assené aux Émirats Arabes Unis.

"Je suis très heureux. C'est mieux encore que dans mes rêves", avoue le Mozambicain à FIFA.com. Toujours vêtu du maillot jaune numéro 9, il semble scotché au cuir.

"C'est notre premier succès en Coupe du Monde et en plus, j'ai inscrit quatre buts. Mais je ne suis pas arrivé ici sans effort. J'ai travaillé dur, avec humilité, et je viens de réaliser un de nos objectifs. C'est un accomplissement historique pour notre sélection", ajoute l'ailier de 28 ans.

MOSCOW, RUSSIA - AUGUST 21: Figo of Mozambique celebrates after scoring a goal during the FIFA Beach Soccer World Cup 2021 group B match between Mozambique and United Arab Emirates at Luzhniki Beach Soccer Stadium on August 21, 2021 in Moscow, Russia. (Photo by Octavio Passos - FIFA/FIFA via Getty Images)

Figo est l'une des révélations de Russie 2021. Avec le triplé marqué lors de l'entrée en lice manquée contre l'Espagne (4-8), il affiche sept unités à son compteur en deux rencontres, ce qui le place en excellente position dans la course au Ballon d'Or adidas à la surprise générale, à commencer par la sienne.

"J'espérais faire trembler les filets, mais j'ai eu de la chance. Je me suis entraîné à cette fin, c'est mon travail. Mais sept buts en deux matches, ça dépasse mon imagination", poursuit celui qui a reçu sa première convocation en sélection dans le cadre de la préparation pour la Coupe du Monde.

Il lui faudra faire de la place dans sa valise pour y caser deux ballons. "Je vais les mettre dans ma chambre. Je suis le premier joueur de l'histoire du Mozambique à marquer sept buts en Coupe du Monde ! Je crois même que je vais dormir avec eux (rires) !"

MOSCOW, RUSSIA - AUGUST 21: Figo of Mozambique celebrates following their side's victory in the FIFA Beach Soccer World Cup 2021 group B match between Mozambique and United Arab Emirates at Luzhniki Beach Soccer Stadium on August 21, 2021 in Moscow, Russia. (Photo by Octavio Passos - FIFA/FIFA via Getty Images)

De la rue au sable

Il a entamé son parcours dans ce sport à 20 ans, dans la province de Maputo. "J'ai toujours joué au football de rue, mais des amis m'ont invité à disputer un match de beach soccer. Ma prestation a plu, on m'a sollicité et c'est comme ça que tout a commencé."

Il a reçu le surnom floqué sur sa tunique dans les rues de Maputo. "Quand je jouais dans mon quartier au Mozambique, je portais un maillot du Portugal avec le nom de Figo dessus. Comme je jonglais beaucoup avec le ballon, on s'est mis à m'appeler comme ça et c'est resté."

S'il n'a pas souvent eu l'occasion de voir son homonyme évoluer, la technologie lui a permis de rattraper son retard. "J'ai regardé beaucoup de ses vidéos et je me suis identifié à sa manière de jouer. Je suis donc content d'avoir gardé mon surnom."

MOSCOW, RUSSIA - AUGUST 21: Figo of Mozambique celebrates after scoring a goal during the FIFA Beach Soccer World Cup 2021 group B match between Mozambique and United Arab Emirates at Luzhniki Beach Soccer Stadium on August 21, 2021 in Moscow, Russia. (Photo by Octavio Passos - FIFA/FIFA via Getty Images)

Des buts et un objectif

La victoire sur les Émirats Arabes Unis lui permet de décrire le style de jeu des Mambas. "Nous avons choisi de pratiquer un football direct. Nous aimons nous appuyer d'abord sur notre vitesse, et ensuite sur notre technique."

Les Mozambicains vont jouer la qualification pour les quarts de finale face à Tahiti, une équipe phare de l'épreuve. "Chaque match est différent. Nous ferons preuve d'humilité et de respect, comme toujours. Nous devrons nous montrer aussi combatifs qu'aujourd'hui. Nous verrons comment ils se comportent sur le terrain et nous chercherons à profiter de leurs erreurs", commente-t-il.

La victoire historique ne lui monte pas à la tête. "Nous sommes venus avec l'ambition de franchir la phase de groupes. Nous sommes concentrés sur cet objectif et je veux croire dans nos chances de l'atteindre si nous gardons le même état d'esprit et le même niveau de jeu. Si nous y arrivons, alors nous verrons", conclut-il.