Une occasion de se qualifier ou de se racheter

  • Deuxième journée dans les Groupes A et B.

  • Le Qatar, la Tunisie et les EAU viseront déjà la qualification.

  • Les équipes battues en ouverture chercheront à rebondir.

Après deux premiers jours spectaculaires pour lancer cette Coupe arabe de la FIFA, Qatar 2021™, la deuxième journée de matches de groupes pourrait déjà se révéler décisive. Certaines équipes auront la possibilité de se qualifier pour la phase à élimination directe alors que d’autres devront prendre des points afin de compenser leur retard à l’allumage. Dans le Groupe A, le Qatar, pays organisateur, affronte Oman. Les locaux chercheront à engranger un deuxième succès consécutif qui serait synonyme d’accession aux quarts de finale. Dans le Groupe B, les Émirats Arabes Unis et la Tunisie auront l’intention de rester sur leur dynamique victorieuse, même s’ils seront opposés à des adversaires coriaces.

Le programme : 3 décembre (heures locales)

Groupe A Bahreïn - Irak (Al Thumama Stadium, 13h00) Oman - Qatar (Education City Stadium, 16h00)

Groupe B Mauritanie - Émirats Arabes Unis (Ras Abu Aboud Stadium, 19h00) Syrie - Tunisie (Al Bayt Stadium, 22h00)

Des chiffres qui parlent : Le Qatar aborde son match contre Oman avec quelques certitudes héritées des dernières confrontations. Il faut remonter à 12 ans pour trouver trace d’un succès des Al-Ahmar (les Rouges) face aux organisateurs. Ils s’étaient imposés 1-0 en demi-finale de la Coupe du Golfe Arabe 2009, qu’ils avaient ensuite remportée pour la première fois de leur histoire. Le dos au mur : Le deuxième match du Groupe A promet un duel acharné entre Bahreïn et l’Irak, deux équipes qui n’auront que peu de marge d’erreur puisqu’elles ne se sont pas imposées lors de leur entrée en lice. Le sélectionneur portugais des Bahreïnis, Helio Souza, espère une aussi bonne performance que contre le Qatar, match lors duquel ils ont affiché 56 % de possession balle. Cette fois, il s’agira de convertir cette domination en buts. Privé de Yaser Kasim, exclu contre Oman, l’Irak s’en remettra à Mohammed Qasim, l’un de ses meilleurs joueurs lors de sa première sortie.

Une affiche inédite : La rencontre entre la Mauritanie et les EAU au stade Ras Abu Aboud sera une première entre les deux équipes. Les Mourabitounes veulent effacer leur lourd revers face à la Tunisie et se remettre en selle face à une équipe émirienne emmenée par Caio Canedo, buteur et passeur décisif lors de la victoire face à la Syrie. "Une victoire face à la Mauritanie nous mettrait en position confortable. Donc on se concentre là-dessus, avant notre dernier rendez-vous face à la Tunisie", annonce l'attaquant au micro de FIFA.com. Un arsenal offensif efficace : La victoire 5-1 contre la Mauritanie a confirmé que la Tunisie possède l’une des attaques les plus efficaces de la compétition. Mohamed Firas Ben Larbi et Seifeddine Jaziri ont signé un doublé chacun, et Youssef Msakni s’est chargé de clôturer le score. Mais les Aigles de Carthage auront fort à faire face à une équipe syrienne qui a failli arracher le point du nul face aux EAU grâce à une deuxième période intéressante.

Entendu...

"Oman est une équipe très difficile que nous avons déjà affrontée à deux reprises au cours des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Il a fallu récupérer rapidement de notre premier match car on n’a pas eu beaucoup de temps mais nous allons quand même essayer de faire un meilleur match" - Felix Sanchez, sélectionneur du Qatar "Face à la Syrie, on veut s’appuyer sur la victoire contre la Mauritanie pour assurer rapidement la qualification. On va essayer d’afficher la même détermination car on est ici pour remporter le titre" - Mohamed Amine Ben Hmida, défenseur de la Tunisie