La Tunisie régale, les EAU et Oman assurent l’essentiel

  • La Tunisie bat les EAU et s’adjuge la première place

  • L’Irak voit la qualification lui échapper au profit d’Oman

  • Le Qatar affrontera les EAU, la Tunisie défiera Oman

On connaît désormais les premières affiches des quarts de finale de la Coupe arabe de la FIFA 2021™. La seconde phase débutera vendredi avec deux affiches très attendues : Qatar – Emirats Arabes Unis et Tunisie – Oman. Le verdict est tombé au terme d’une journée riche en suspense, au cours de laquelle le classement a beaucoup évolué. Dans le Groupe B, les Aigles de Carthage devancent finalement les EAU tandis que, dans le Groupe A, Oman écarte l’Irak de justesse. Toutefois, la sélection omanaise ne doit sa qualification qu’à une seconde mi-temps exceptionnelle du pays hôte. À la veille de la dernière journée de la phase de groupes, FIFA.com dresse le bilan des derniers événements.

Résultats

Groupe A Oman 3-0 Bahreïn Qatar 3-0 Irak

Groupe B Syrie 1-2 Mauritanie Tunisie 1-0 EAU

Les moments -clés

Jaziri lui doit une fière chandelle En signant son troisième but face aux EAU, Seifeddine Jaziri a pris seul les commandes du classement des buteurs de la Coupe arabe de la FIFA 2021™. Mais il arrive parfois que le passeur décisif prenne davantage la lumière que le buteur lui-même ; c’est précisément le cas ici. Youssef Msakni a éliminé cinq défenseurs émiriens avant de délivrer un service en or à Jaziri, qui n’a eu qu’à pousser le ballon au fond d’un but vide pour offrir à la Tunisie une victoire synonyme de qualification. Le capitaine tunisien, qui évolue en club à Al Arabi, une équipe de Doha, peut au moins se targuer d’avoir joué un rôle essentiel dans l’accession de son pays à la suite du tournoi.

Du sourire aux larmes Entré en jeu à la mi-temps, Mahmoud Al Mawas a eu bien du mal à réprimer un large sourire en entendant les supporters syriens scander son nom. Pour beaucoup, le milieu de terrain, qui a rejoint le groupe il y a deux jours seulement, présentait le profil du sauveur idéal. Et le capitaine syrien a bien failli concrétiser les espoirs placés en lui. À la 90ème minute, son superbe coup franc brossé semblait promis à la lucarne... jusqu’à ce que le ballon s’écrase sur la transversale. En voyant son équipe concéder le but de la défaite quelques secondes plus tard, l’international de 28 ans n’a pu contenir ses larmes. Très touché, Al Mawas a décliné une interview au coup de sifflet final. Au moment de monter dans le bus de son équipe, il était toujours inconsolable.

Deux jokers décisifs Son équipe étant déjà assurée de terminer à la première place, Felix Sanchez a procédé à neuf changements pour affronter l’Irak. Le technicien espagnol n’a sans doute pas été très surpris par les enseignements de cette rencontre. Les remplaçants qatariens ont, dans l’ensemble, livré un match sérieux et appliqué. Toutefois, en l’absence d’Akram Afif et d’Almoez Ali, la créativité et la pénétration n’ont pas vraiment été au rendez-vous. Les deux attaquants sont donc entrés en jeu pour faire la différence et, à deux minutes d’intervalle, tous deux ont trouvé le chemin des filets pour permettre au pays d’hôte de boucler ce premier tour sur un sans-faute impressionnant.

Al Alawi incontournable L’autre rescapé du Groupe A en a également profité pour ménager ses vedettes, mais seulement après avoir pris un avantage décisif sur Bahreïn. Arshad Al Alawi s’est une nouvelle fois montré décisif, en marquant le deuxième but de la tête avant de se muer en passeur sur la frappe victorieuse de Khalid Al Hajri. Le sélectionneur croate Branko Ivankovic les a remplacés peu de temps après, conscient que l’issue ne faisait plus guère de doute. Oman est, pour l’heure, l’équipe la moins bien classée de ces quarts de finale.

La stat

48 – Quarante-huit ans et huit mois après son premier match en tant que nation indépendante, la Mauritanie a enregistré sa première victoire en phase finale d’un tournoi FIFA. Ce faisant, elle a également mis fin à une série de huit matches sans victoire, toutes compétitions confondues, qui durait depuis près de six mois.

Entendu...

“La Tunisie a été la plus volontaire en première mi-temps. Mais l’ouverture du score ne nous a pas déstabilisés. La preuve, nous avons contrôlé les débats par la suite. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à marquer, malgré plusieurs occasions.” Ali Salmeen, milieu de terrain des EAU

À venir

Mardi 7 Décembre (heures locales)

Groupe C Jordanie-Palestine (Ras Abu Aboud Stadium, 18h00) Maroc-Arabie Saoudite (Al Thumama Stadium, 18h00) Groupe D Liban-Soudan (Education City Stadium, 22h00) Algérie-Egypte (Al Janoub Stadium, 22h00)