Cheti, la rage de vaincre et l'envie de convaincre

  • Ilyes Cheti a été l’un des meilleurs joueurs de la Coupe arabe de la FIFA™.

  • Le latéral gauche a marqué des points auprès de Djamel Belmadi.

  • Le joueur de l’Espérance Sportive de Tunis évoque le titre algérien.

Plusieurs joueurs de l’Algérie, victorieuse de la Coupe arabe de la FIFA, Qatar 2021™, ont marqué des points en vue d’intégrer l’équipe nationale habituelle entraînée par Djamel Belmadi. Résident de Doha, le sélectionneur était bien placé pour observer ces prétendants alors que toutes les stars de la sélection étaient retenues en Europe. L’un des hommes les plus en vue a été le latéral gauche Ilyes Cheti, qui a sauvé les Fennecs à plusieurs reprises en finale contre la Tunisie. Pour lui, cette compétition était une sorte de renaissance. "Je suis satisfait de ma prestation sur cette compétition", confie-t-il à FIFA.com. "Si le sélectionneur m’appelle, je viendrai avec un immense plaisir. En travaillant dur et en faisant preuve de persévérance, rien n’est impossible. Mon objectif, c’est d’être avec l’Algérie au Qatar l’an prochain pour venir jouer la Coupe du Monde."

Une finale compliquée

Le match pour le titre a été difficile l'Algérie et la Tunisie, qui ont toutes deux dilapidé de nombreuses occasions. "On n’est pas bien entrés dans le match. Nos adversaires ont fait une grosse entame mais on a su rester concentrés jusqu’à la dernière minute", commente Cheti. "On a bien géré le match. On a réussi à ouvrir la marque au bon moment et au final, on a remporté le titre."

"Quand on a ouvert la marque, on a un peu reculé. C’est normal car ils étaient obligés d’aller chercher l’égalisation. On a profité des espaces qu’ils nous ont laissés pour inscrire le deuxième but et plier définitivement le match", analyse le latéral. Sur la route du sacre, les Verts ont affronté des adversaires réputés, comme le Maroc, l’Égypte ou la Tunisie. "Sur cette compétition, on a montré qu’on est une bonne équipe capable de rivaliser avec n’importe qui", conclut-il, en espérant le démontrer une nouvelle fois dans un an au même endroit.