The Best - Entraîneur de la FIFA (F) : les candidats à la loupe

  • Qui succèdera à Sarina Wiegman en tant que The Best – Entraîneur de la FIFA pour le football féminin ?

  • Cinq candidats en lice, dont la tenante du titre

  • Les performances des nominés à la loupe

Qui succèdera à Sarina Wiegman au palmarès de The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin ? À moins que la Néerlandaise ne conserve son titre ? La question vous concerne directement car, par vos votes, vous allez contribuer à désigner l’entraîneur qui sera récompensé le 17 janvier 2022. Afin de vous aider à faire votre choix, nous avons passé en revue les cartes de visite des prétendants au titre The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin.

Lluís Cortés

La saison dernière, Lluís Cortés a franchi un palier à la tête du FC Barcelone en réalisant le triplé : championnat, Coupe d’Espagne et, pour la première fois dans l’histoire du club, Ligue des champions féminine de l’UEFA. En finale, son équipe n’a laissé aucune chance à Chelsea (4-0). Symbole de leur domination, les Barcelonaises ont inscrit 208 buts en 47 matches officiels sur l’ensemble de la saison. Ces succès retentissants lui ont déjà valu d’être désigné Entraîneur de la saison 2020/21 pour le football féminin par l’UEFA. Le saviez-vous ? Lluís Cortés a démissionné de ses fonctions fin juin. En novembre, le technicien de 35 ans a annoncé qu’il prenait en main les destinées de l’Ukraine. Il a fait ses débuts le 26 novembre à l’occasion d'un match de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ contre l'Écosse.

Peter Gerhardsson

Peter Gerhardsson a mené la Suède en finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020. Avant de chuter face au Canada, son équipe est restée invaincue, s’offrant au passage une victoire de prestige (3-0) contre les États-Unis en phase de groupes. Dans le match décisif, les Suédoises n’ont cédé qu’à l’issue de l’épreuve des tirs au but. Le saviez-vous ? Entre octobre 2020 et août 2021, le sélectionneur suédois Peter Gerhardsson a enregistré 12 victoires, deux nuls et seulement une défaite.

Emma Hayes

Aux commandes de Chelsea, Emma Hayes a remporté sa quatrième FA Women’s Super League et la Women’s League Cup. Elle a également conduit les Blues en finale de la Ligue des champions féminine de l’UEFA pour la première fois de son histoire. Enfin, elle s’est adjugé le titre d’Entraîneur de la saison 2020/21 de la FA WSL. Le saviez-vous ? Hayes est devenue la première femme depuis 12 ans à diriger une équipe en finale de la Ligue des champions féminine. La dernière en date était l’actuelle sélectionneuse de l’Allemagne Martina Voss-Tecklenburg, qui s’était adjugé le titre avec Duisbourg en 2009.

Beverly Priestman

Deuxième anglaise de cette liste, Beverly Priestman a offert au Canada le plus grand succès de son histoire. Après avoir succédé à Kenneth Heiner-Møller en octobre 2020, pour sa première année complète en tant que sélectionneuse, la technicienne de 35 ans a mené le Canada sur la plus haute marche de Tokyo 2020, sans avoir jamais connu la défaite. Le saviez-vous ? Depuis février, Priestman reste sur sept victoires, six nuls et deux défaites avec son équipe. Au cours de cette période, elle a réalisé une série record de 12 matches sans défaite et permis au Canada de remporter sa première victoire sur les États-Unis depuis 20 ans.

Sarina Wiegman

C’est la cinquième fois que Sarina Wiegman figure parmi les nominés pour le titre The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin. La Néerlandaise a déjà inscrit son nom au palmarès à deux reprises. Sélectionneuse de l’Angleterre depuis septembre 2021, elle a atteint les quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020 avec les Pays-Bas, avant de s’incliner aux tirs au but face aux États-Unis. Le saviez-vous ? Wiegmann est la première étrangère à diriger les Lionesses.