Les finalistes à la loupe : Alexia Putellas

  • Alexia Putellas en lice pour le titre The Best – Joueuse de la FIFA

  • Coup de projecteur sur les temps forts, les stats et les déclarations de sa saison 2020/21

  • La joueuse de 27 ans a récemment rejoint Johan Cruyff et Lionel Messi

Les temps forts de la saison 2020/21

  • Buteuse lors du premier Clasico féminin de l’histoire.

  • Première buteuse lors d'un match officiel au Camp Nou.

  • A participé à la qualification de l’Espagne pour l’UEFA EURO Féminin, Angleterre 2022.

  • A contribué à la saison historique du FC Barcelone en signant 18 buts en 31 matches. Le Barça a terminé la saison avec 99 points sur 102 et une différence de buts de +152.

  • Auteure d’un but et d'une passe décisive lors de la victoire (4-0) du FC Barcelone devant Chelsea. Les Catalanes ont signé à cette occasion la plus large victoire de l’histoire en finale de la Ligue des champions féminine de l'UEFA (en une manche). Nommée Milieu de terrain de la saison.

  • Auteure d’un doublé lors de la victoire (4-2) du FC Barcelone sur Levante en finale de la Coupe de la Reine, un succès synonyme de triplé pour le Barça.

  • Meilleure buteuse et meilleure passeuse de la compétition, elle est également devenue la première joueuse à remporter trois titres de Joueuse du Match en finale de la Coupe de la Reine.

  • Première joueuse espagnole à remporter le titre de Joueuse de l’année de l’UEFA. Sous son impulsion, l’Espagne reste sur une série de 16 victoires consécutives sans concéder le moindre but.

  • Première nomination pour le prix The Best - Joueuse de la FIFA ; première apparition parmi les finalistes.

Ce qu'ils disent d'elle...

"Elle est incroyable. Elle n’a pas son pareil pour utiliser le ballon. Elle possède une palette technique impressionnante. C’est sans doute pour ça que les gens l’apprécient autant : elle est spectaculaire. Pour moi, elle est la meilleure." - Alisha Lehmann, attaquante de la Suisse "Rares sont les entraîneurs à avoir la chance de disposer de joueuses de ce niveau. Ce qui est particulièrement impressionnant chez elle, c’est qu’elle fait toujours passer le collectif avant le reste. C’est vraiment la joueuse idéale." - Lluis Cortes, entraîneur du FC Barcelone "C’est une joueuse très complète. Elle marque, elle fait marquer, elle travaille beaucoup pour l’équipe, elle lit bien le jeu, elle repère très vite les espaces et elle sait créer des décalages. Elle est capable de débloquer une situation de mille manières différentes. Elle possède un talent inné, mais elle a su mettre ces capacités extraordinaires au service de l’équipe. Actuellement, elle est sans doute la meilleure au monde." - Natalia Arroyo, entraîneur de la Real Sociedad

Les stats

93

L’an dernier, Putellas a battu le record de sélections en équipe nationale (90) détenu par l’ancienne joueuse de l’Espanyol Marta Torrejon, aujourd’hui sa coéquipière à Barcelone. Avec 93 unités, l’ex-milieu de terrain de l’Espanyol et de Levante fait désormais la course en tête.

61

En décembre, la joueuse de 27 ans est devenue la première Espagnole à remporter le Ballon d’Or depuis 61 ans. En 1960, Luis Suárez avait devancé Ferenc Puskas, Uwe Seeler, Alfredo Di Stéfano et Lev Yashin.

26

Putellas a inscrit 26 buts sous les couleurs du FC Barcelone en 2020/21, ce qui constitue un record pour un milieu de terrain en Europe. Au total, elle a contribué à 45 réalisations (buts et passes décisives confondus) tout au long d’une saison couronnée par un triplé historique.

3

Trois joueurs ont reçu la Creu de Sant Jordi, une distinction créée en 1981 en récompense de services exceptionnels rendus à la Catalogne : Johan Cruyff, Lionel Messi et Putellas. L’internationale espagnole a été intronisée l’année dernière, aux côtés du basketteur Pau Gasol, six fois All-Star de la NBA.

1

Putellas figure en tête du classement des 100 meilleures joueuses de l’année 2021 établi par le Guardian, à partir des votes de joueuses, d'entraîneurs et de journalistes. Elle avait fini 85ème en 2018, 62ème en 2019 et 23ème en 2020, des résultats qui témoignent de son ascension.

À savoir

  • Alexia Putellas a commencé à jouer au football à trois ans.

  • Grande supportrice de Barcelone, elle compte Rivaldo, Ronaldinho, Samuel Eto’o et Andrés Iniesta au nombre de ses idoles ; côté féminin, elle apprécie Louisa Necib Cadamuro.

  • Son père Jaume est décédé deux semaines avant le début de l’UEFA EURO Féminin U-19, en 2012. Malgré la douleur, Putallas a tenu sa place et mené son équipe en finale. Elle n’a toutefois pas pu empêcher la défaite de son équipe face à une Suède au sein de laquelle figuraient Magdalena Eriksson, Amanda Ilestedt, Hanna Glas, Fridolina Rolfo, Lina Hurtig et Elin Rubensson.

  • Putellas a écrit deux livres de football pour les enfants : Alexia y las promesas del fútbol ("Alexia et les promesses du football") et Campamento Antibalones ("Le camp anti-football").

Entendu...

"J’espère que tu es fier de ta fille. C’est pour toi, papa, où que tu sois. Je sais que tu me regardes." - Putellas, après avoir remporté le Ballon d’Or "J’ai commencé un travail psychologique et je me suis persuadée que je n’étais pas blessée. Je disais à tout le monde : ‘Ne me parlez pas de blessures, je ne sais pas ce que c’est’. Voilà ce que j’avais en tête." - Putellas sur la façon dont elle a surmonté sa blessure pour disputer la finale de la Ligue des champions féminines en mai "Le football peut contribuer à mettre fin à des inégalités de longue date. J’aime qu’on nous considère comme des footballeurs, indépendamment de notre genre. Le football appartient à tout le monde, peu importe le sexe ou l’origine. C'est le plus beau et le plus important des messages." - Putellas sur sa vision du pouvoir du football