Programme Football For Schools chargé à Djibouti

  • Lancement de Football for Schools à Djibouti

  • Djibouti et la Mauritanie sont les premiers pays africains à avoir adopté le programme

  • Football for Schools met le football au cœur du développement social

L’agenda du mois de mai est chargé pour Football For Schools ! Après s’être déployé à Guam, au Guyana, puis à Porto Rico, le cap a été mis sur l’Afrique. La Fondation FIFA a ainsi posé ses valises à Djibouti où elle a organisé un atelier du 9 au 12 mai.

Pendant trois jours, des modules d’enseignements théoriques en classe et des sessions pratiques sur le terrain se sont enchaînés dans la bonne humeur. Une cérémonie officielle de lancement du projet Football For Schools a été organisée lors de la dernière journée. Cerise sur le gâteau, la sélectionneuse de la Côte d’Ivoire et FIFA Legend Clémentine Touré était de la partie.

"C'est une grande chance pour les enfants djiboutiens", explique-t-elle. "Beaucoup d'enfants n'ont pas cette opportunité de pouvoir s'exprimer. Pratiquer le football à l'école permet aux enfants de développer leur esprit d'équipe. Ça apporte de la cohésion et du partage entre les enfants, ainsi que la maîtrise de soi."

C’est précisément le but de Football For Schools. Menée en collaboration avec l’UNESCO, cette initiative vise plus largement à contribuer à l’éducation, au développement et à l’émancipation de près de 700 millions d’enfants du monde entier. L’objectif est aussi de rendre le football plus accessible aux filles et aux garçons de toute la planète, en intégrant la pratique du football au système scolaire.

"En tant que professeur d’éducation physique et entraîneur de football, je suis constamment confrontée à ce défi", explique Fathia Galab, qui a participé à ce séminaire. "Il m’est particulièrement difficile d’amener les jeunes filles de leur maison jusqu’aux terrains de football. Heureusement, l’école est là. Elle leur donne la chance de s’exprimer balle au pied, et elle offre la possibilité de découvrir une autre facette de ces jeunes filles."

D’autant que Djibouti cache un véritable réservoir de talents. L’équipe féminine a récemment atteint le dernier tour de qualification pour la phase de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine de la CAF 2022, échouant sur la dernière marche face au Burundi. De son côté, la sélection masculine A est parvenue à passer un tour de qualification dans les éliminatoires pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, performance qu’elle n’avait réalisée qu’une seule fois auparavant (en 2010). L’espoir est donc de mise au pays.

"Ce programme arrive à Djibouti à point nommé. Cette initiative vient en complément de ce qu’on avait déjà entamé il y a quelques années. Nous allons continuer à travailler encore pour réussir", annonce Souleiman Hassan Waberi, Président de la Fédération Djiboutienne de Football, avant de conclure : "Nos éducateurs sont aujourd’hui bien outillés pour bien encadrer les élèves et organiser des tournois. Djibouti tirera le meilleur de ce programme, j’en suis sûr."