Le football comme outil social à Porto Rico

  • La Fondation FIFA a rendu visite à la fondation Golitos, qui aide les enfants autistes grâce au football

  • Elle s'est également rendue dans des écoles qui mettent en œuvre le programme Football For Schools

  • Porto Rico a été le premier pays dans lequel Football For Schools a été lancé

Omar Álvarez a passé une grande partie de sa vie à enseigner le football à Porto Rico avant que ses jumeaux, Lorenzo et Darío, ne soient diagnostiqués autistes. Ce jour-là, avec ses fils comme source d'inspiration, il a commencé à concevoir une méthodologie qui, par le biais du football, pourrait les aider à faire face à ce trouble. C'est ainsi qu'est née en 2011 Golitos, une fondation qui se propose de "taper dans l'autisme" ("patear el autismo") grâce à un programme de sport adapté, qui vise à développer les compétences physiques, émotionnelles et sociales des enfants et adolescents autistes, en utilisant le football comme outil principal.

La Fondation FIFA, qui soutient financièrement Golitos par le biais de son Programme Communautaire, a participé le 7 mai dernier à l'une des sessions menées par l'organisation, qui utilise le pouvoir du football avec des enfants et adolescents autistes pour neutraliser l'altération de leurs capacités de socialisation, minimiser les comportements restrictifs et répétitifs, les retards cognitifs, les déficiences motrices, les difficultés sociales et de communication. En même temps, le programme a pour objectif de maximiser les capacités et les compétences de chaque participant, en comprenant la complexité du diagnostic et la variabilité des caractéristiques, en travaillant avec la certitude qu'il existe un potentiel chez chacun. Il aide également les parents et les proches à gérer les différentes situations quotidiennes liées à l'autisme. Golitos, qui a passé un accord avec la Fédération Portoricaine de Football, est une organisation pionnière dans le pays, et dispose de professionnels qui sont des enseignants formés à l'éducation spécialisée et titulaires d'une certification concernant l'autisme. Ils travaillent avec des entraîneurs de football, qui leur apprennent les techniques de base du jeu, telles que le dribble, le contrôle de balle, la finition et le jeu collectif. Les enseignants comme les entraîneurs de Golitos ont participé au cours de formation du programme Football For Schools, sachant que les premiers n'avaient au préalable quasiment aucune connaissance en matière de football. Cela est conforme à l'un des principaux objectifs de Football For Schools, à savoir le développement d'un football inclusif.

Le football dans les écoles portoricaines

Football For Schools a été lancé mi-2019 en tant que programme pilote à Porto Rico. Depuis lors, le programme a touché plus de 250 écoles et enseignants. Ces derniers, qui ont participé aux premiers cours de formation, ont organisé et mené leurs propres sessions en utilisant comme référence l'app du programme. Dans ce cadre, la Fondation FIFA a visité deux écoles le 9 mai. La première était l'école des talents José Ramón Rodríguez dans la municipalité de Coamo, où l'on ne joue presque pas au football. Dans cet établissement, les enseignants sont spécialisés dans le baseball ou le basket-ball, sports qui comptent parmi les plus populaires à Porto Rico. Grâce à Football For Schools, ils ont découvert le monde du football et sont désormais en mesure d'enseigner les bases à leurs élèves. La session s'intitulait "Nous pouvons tous jouer". Outre la pratique de certaines techniques de jeu, elle a donné lieu à des discussions sur l'égalité des sexes, sur le terrain comme en dehors.

Ensuite, le groupe s'est rendu à l'école primaire Asunción Lugo, située dans la municipalité de Yabucoa. Il s'agit de l'une des régions où le football est populaire, mais aussi l'une des plus pauvres de Porto Rico. Là-bas, tous les enfants n'ont pas accès à la pratique du ballon rond. Les enseignants qui ont animé la session sont des entraîneurs certifiés Football For Schools et ont adapté leurs connaissances et leur expérience à la méthodologie du programme. Sous le nom de "Taking Responsibility", ce dernier comprenait un volet pratique et un volet discussion, au cours duquel les enfants ont parlé des responsabilités qu'ils ont à la maison, à l'école ou lorsqu'ils jouent au football en équipe. Ces mêmes enseignants, dans le cadre d'une activité extrascolaire, donnent des cours de football à des enfants qui ne peuvent pas se permettre de faire partie d'un centre de formation.