Une mère et son fils réunis autour du trophée

  • Plus de 1 000 bénévoles ont assisté à une cérémonie spéciale à Doha

  • FIFA.com revient sur la Journée mondiale du bénévolat

  • Gros plan sur une réunion de famille et les actions du Fan Movement

Le 5 décembre, la Coupe arabe de la FIFA 2021™ a célébré la Journée internationale du bénévolat. Avec 92 nationalités représentées, ce tournoi donnait tout son sens au mot "international". Les organisateurs ont saisi l'occasion d'une journée de repos dans le tournoi pour remercier les 5 000 bénévoles qui, selon l’expression du Président de la FIFA Gianni Infantino, incarnent les "forces vives" de la compétition. Entre deux photographies autour du trophée de la Coupe arabe de la FIFA, les participants ont pu déguster pâtisseries et boissons dans une ambiance festive. Plus de 1 000 bénévoles se sont rendus au Centre d’exposition de Doha pour participer à l’événement, dont une mère qui, un peu plus tôt dans la semaine, s’était exprimée au micro de FIFA.com pour parler de la place que tient le bénévolat dans sa vie et évoquer ses retrouvailles avec son fils, après trois ans de séparation. Ce dernier était également là pour l'occasion.

La Zimbabwéenne Rufaro Chindalo nous a confié que la Coupe arabe allait réunir sa famille, son fils Kundai ayant été choisi pour intégrer l’équipe des bénévoles internationaux. Après des mois passés à imaginer ces retrouvailles à l’aéroport, elle n’a pas été déçue. "C’était génial", confirme Rufaro, tout sourire. "Le voyage n’a pas été de tout repos. Il a manqué deux vols en raison des restrictions sanitaires. J’avais même commencé à m’inquiéter. Mais la troisième fois a été la bonne ! Je remercie la FIFA et les organisateurs, ici au Qatar, qui lui ont apporté leur aide." "Il a eu 20 ans le mois dernier, alors je lui ai apporté 20 roses pour l’accueillir à l’aéroport. Nos retrouvailles ont été très émouvantes. Il a tellement grandi depuis la dernière fois ! Quand je l’ai vu, j’ai bien failli ne pas le reconnaître !"

DOHA, QATAR - DECEMBER 05: The FIFA Arab Cup Volunteer Trophy Event at Doha Exhibition Center on December 05, 2021 in Doha, Qatar. (Photo by Oliver Hardt - FIFA/FIFA via Getty Images)

"J’étais fou de joie de la revoir", répond Kundai. "Nous sommes restés séparés trop longtemps. Quand j’ai présenté ma candidature, j’espérais pouvoir revoir ma mère. Si je me suis présenté, c’est grâce à elle." Mais la perspective de retrouver Rufaro n’était pas sa seule motivation. Le bénévolat a toujours tenu une grande place dans son éducation. L’ancienne institutrice spécialisée dans la langue des signes estime que, dans son cas, ces expériences ont "transformé la chenille en papillon". Désormais, elle espère voir son fils suivre la même voie. "On apprend tellement de choses quand on est bénévole", assutre-t-elle. "On donne de son temps, mais on reçoit beaucoup en retour. Je suis sûr qu'il va énormément progresser dans de nombreux domaines : la prise de décision, la gestion du temps, l’assurance et l’interaction avec d’autres cultures. Je suis sûre que son expérience de bénévole va le rendre meilleur."

DOHA, QATAR - DECEMBER 05: The FIFA Arab Cup Volunteer Trophy Event at Doha Exhibition Center on December 05, 2021 in Doha, Qatar. (Photo by Oliver Hardt - FIFA/FIFA via Getty Images)

Le Fan Movement représenté

Rufaro exerce les fonctions de chef d’équipe au sein de la gestion des effectifs pour les stades Al Janoub et Education City, et Kundai a été affecté aux services aux supporters à Al Thumama et Ras Abu Aboud.

Une autre bénévole, Nassima Boulait, occupe un poste similaire. La Marocaine a participé aux festivités organisées le 5 décembre, lesquelles ne s’adressaient pas uniquement aux bénévoles mais aussi au FIFA Fan Movement. "C’est ma première expérience en tant que bénévole. J’ai rejoint le Fan Movement avant de m’engager. J'ai un grand plaisir à être ici", s’enthousiasme-t-elle. "Cet événement est très particulier à mes yeux car c’est la première Coupe arabe de la FIFA. C’est une compétition importante pour toute la région et, en plus, mon équipe est en lice. Et jusqu'ici, je n’ai pas trop à me plaindre de ses performances !" "Je vis une expérience sociale incroyable", confie Nassima, certaine de ramener chez elle des souvenirs inoubliables. "J’ai pu rencontrer des amis du Fan Movement à qui j’avais seulement parlé par Zoom. Les supporters forment une grande famille, à l’instar des bénévoles. Je n’oublierai jamais ce que j’ai vécu ici", conclut-elle.