Une fenêtre pour voir plus clair

1 sept. 2021
  • Chili – Brésil : le choc de la 9e journée.

  • Pérou – Uruguay et Équateur – Paraguay sous haute tension.

  • La Copa América 2021 en baromètre.

Les qualifications sud-américaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ se poursuivent avec une fenêtre de septembre à trois journées au terme de laquelle les équipes auront atteint la bouée de mi-parcours.

Si la récente Copa América servira de référence pour cette 9e journée (la 7e chronologiquement puisque les 5e et 6e ont été reportées), le classement laisse apparaître une hiérarchie très resserrée puisque seulement cinq points séparent le troisième du dernier.

FIFA.com vous présente la journée.

📜 Programme de la 9e journée

Jeudi 2 septembre (en heure locale)

Bolivie – Colombie (16h00) Équateur – Paraguay (16h00) Pérou – Uruguay (20h00) Venezuela – Argentine (20h00) Chili – Brésil (21h00)

Chile's Arturo Vidal gestures at the crowd during their Russia 2018 FIFA World Cup qualifiers match against Brazil, at the Nacional stadium in Santiago de Chile, on October 8, 2015.   AFP PHOTO / MARTIN BERNETTI

🤩 Les matches

L’arrivée de Martín Lasarte semble avoir fait du bien au Chili (7e, 6 points) mais celui-ci a besoin d’un gros résultat pour renforcer son capital confiance. Quoi de mieux que battre à domicile une équipe du Brésil qui n’a laissé aucun point en route à ce jour ?

Au-delà de leurs interrogations internes, les Chiliens vont devoir faire face à une équipe du Brésil (1e, 18) qui, même sans pression, ne prend jamais un match à la légère. La Roja n’a pas oublié que les Brésiliens avaient anéanti son dernier espoir d’aller à Russie 2018 même s’ils avaient déjà leur qualification en poche.

De son côté, l’Équateur (3e, 9), qui n’a enregistré aucun résultat nul, reçoit le Paraguay (6e, 7), qui a partagé les points lors de quatre des six journées disputées. Autre fait intéressant : la Tri reste sur six matches sans défaite à domicile alors que l’Albirroja affiche une série d’invincibilité de cinq rencontres à l’extérieur dans le cadre de la compétition préliminaire.

Ni les Équatoriens ni les Paraguayens ne sont parvenus à confirmer leur bon début de campagne, mais ce résultat pourrait bien constituer un tournant pour les deux équipes.

MIRAFLORES, BOLIVIA - NOVEMBER 12:  Carlos Gruezo of Ecuador  celebrates with Gonzalo Plata of Ecuador after scoring the third goal of his teamduring a match between Bolivia and Ecuador as part of South American Qualifiers for Qatar 2022 at Estadio Hernando Siles on November 12, 2020 in Miraflores, Bolivia. (Photo by Aizar Raldes - Pool/Getty Images)

Après n’avoir pris qu’un seul des 15 premiers points en jeu, le Pérou (10e, 4) est allé gagner en Équateur et a pris la troisième place de la Copa América. Il aspire désormais à confirmer son embellie face à une équipe d’Uruguay (4e, 8) elle aussi en quête de régularité. La Blanquirroja reste sur trois revers de rang à domicile mais elle reçoit un adversaire qui n’a pas trouvé le chemin des filets depuis trois matches (197 minutes).

Cette journée semble donner à la Bolivie (8e, 5) une belle occasion de monter dans le bon wagon, elle qui reste sur sa plus longue série d’invincibilité en qualifications (1 victoire et deux nuls) depuis 2008. Mais la Colombie (5e, 8) a battu la Verde lors des cinq dernières confrontations (dont deux à La Paz) entre les deux nations dans le cadre de la compétition préliminaire.

LA PAZ, BOLIVIA - JUNE 03: Marcelo Moreno Martins of Bolivia celebrates after scoring the third goal of his team during a match between Bolivia and Venezuela as part of South American Qualifiers for Qatar 2022 at Estadio Hernando Siles on June 03, 2021 in La Paz, Bolivia. (Photo by Aizar Raldes - Pool/Getty Images)

C’est une Argentine (2e, 12) revigorée depuis l’arrivée aux commandes de Lionel Scaloni qui se déplace au Venezuela (9e, 4). En plus d’avoir remporté la Copa América, elle a élargi son vivier de joueurs et fait le plein de confiance, l'Albiceleste restant sur 20 matches sans défaite. Cette rencontre marque les débuts sur le banc vénézuélien de Leo González, qui a repris le flambeau après le départ du Portugais José Peseiro.

🧐 Le joueur à suivre

Luis Díaz (Colombie)

Très en verve à la Copa América (4 buts en 5 matches), l’ailier de 24 ans sera l’une des pièces maîtresses de la Colombie pour la suite des qualifications. Sa constance avec le FC Porto tranche avec l’irrégularité de sa sélection, qui n’arrive pas à trouver la bonne carburation. Avec son talent individuel, Díaz peut être l’éclair dont ont besoin les Cafeteros.

LIMA, PERU - JUNE 03: Luis Díaz of Colombia celebrates with teammate Mateus Uribe and William Tesillo after scoring the third goal of his team during a match between Peru and Colombia as part of South American Qualifiers for Qatar 2022 at Estadio Nacional de Lima on June 03, 2021 in Lima, Peru. (Photo by Paolo Aguilar - Pool/Getty Images)

🤔 Le saviez-vous ?

Le sélectionneur du Venezuela, Leo González, dont l’intérim à la tête de la sélection prendra fin au terme de la fenêtre de septembre, possède une vaste expérience de la Vinotinto. Âgé de 49 ans, il a disputé 40 matches et trois Copas América avec son équipe nationale. Il est le sixième ancien international vénézuélien à prendre les rênes de la sélection de son pays.

Le Brésil reste sur 23 matches sans défaite dans les qualifications. C’est d’ailleurs le Chili qui lui avait infligé son dernier revers. En octobre 2015, il s’était imposé 2-0 à Santiago pour le compte de la première journée des qualifications à Russie 2018 !