Un trio lancé, l’Australie à l'arrêt

  • La RI Iran et la République de Corée caracolent en tête du Groupe A

  • L’Arabie Saoudite prend la première place du Groupe B

  • Le Japon relègue l’Australie à la troisième place

Les résultats des cinquième et sixième journées du troisième tour des qualifications asiatiques pour Qatar 2022 s’avèrent mitigés pour les équipes ayant participé à la dernière édition de la Coupe du Monde de la FIFA™. Dans le Groupe A, la RI Iran et la République de Corée ont conforté leurs positions après deux succès consécutifs à quatre journées de la fin de ce troisième tour. De son côté, l’Arabie Saoudite a pris la tête du Groupe B et compte désormais quatre points d’avance sur le Japon, qui s’est imposé par deux fois sur la plus petite des marges. Les Samouraïs Bleus relèguent ainsi l’Australie, tenue en échec à deux reprises, au troisième rang. Les Émirats Arabes Unis ont signé leur première victoire face au Liban et la RP Chine conserve une lueur d’espoir après ses deux matches nuls. L’Irak et la Syrie ont décroché un point chacune, tandis que le Viêt-Nam, présent pour la première fois dans ce troisième tour, reste au point mort.

Résultats

Groupe A 11 novembre : République de Corée 1-0 Émirats Arabes Unis Liban 1-2 RI Iran Irak 1-1 Syrie 16 novembre : Syrie 0-3 RI Iran Liban 0-1 Émirats Arabes Unis Irak 0-3 République de Corée Groupe B 11 novembre : Australie 0-0 Arabie Saoudite Viêt-Nam 0-1 Japon RP Chine 1-1 Oman 16 novembre : RP Chine 1-1 Australie Viêt-Nam 0-1 Arabie Saoudite Oman 0-1 Japon

L'affiche

Oman 0-1 Japon (Junya Ito 81) Battus 1-0 sur leurs terres à l’occasion de leur première confrontation, les Japonais sont arrivés à Mascate avec l'intention de prendre leur revanche. Les hommes de Hajime Moriyasu ont immédiatement mis la pression sur les Omanais avec des offensives de Yuya Osako et Junya Ito. Les troupes disciplinées de Branko Ivankovic ont toutefois brillamment défendu et se sont même montrées menaçantes. Si les Samouraïs Bleus ont maintenu ce rythme après la pause, les Rouges ont également apporté le danger dans le camp japonais, à l’image de la tentative d’Arshad Al Alawi, passée à quelques centimètres du poteau. Alors que la fin de la rencontre approchait, Kaoru Mitoma, entré en seconde période, est parvenu à pénétrer dans la surface avant de centrer pour Ito, libre de tout marquage, qui a conclu l’action pour offrir trois points précieux à son équipe.

Moments-clés

Le héros Mabkhout Les Émirats Arabes Unis ont acquis leur première victoire dans ce troisième tour, en s’imposant à l’extérieur 1-0 face au Liban. Si le match a été largement dominé par les hôtes, Ali Mabkhout s’est à nouveau illustré en libérant les siens sur penalty à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Ce but inscrit contre le cours du jeu conforte la première place de l’attaquant émirati au classement des meilleurs buteurs de ces qualifications avec 14 unités, à deux longueurs de Wu Lei. Les Saoudiens invincibles Seule sélection invaincue dans le Groupe B, l’Arabie Saoudite a continué sur sa dynamique en décrochant quatre points à l’issue de ce double rendez-vous. Les Faucons Verts ont tout d’abord tenu en échec l’Australie (0-0), avant de se défaire du Viêt-Nam 1-0 grâce à Saleh Al-Shehri. Redoutables à l’extérieur, les hommes d’Hervé Renard se rapprochent un peu plus de Qatar 2022. La RP Chine comme à la maison Contrainte de délocaliser ses deux rendez-vous à domicile aux Émirats Arabes Unis, la RP Chine a fait du Sharjah Stadium une forteresse en y décrochant deux nuls. La Team Dragon de Li Tie a neutralisé Oman (1-1) avant de tenir en échec l’Australie sur le même score grâce à l’égalisation de Wu Lei sur pénalty. Le sauveur Azmoun La RI Iran a dû s’en remettre à Sardar Azmoun pour s’imposer sur le fil face au Liban (2-1). Si les hommes d’Ivan Hasek menaient 1-0 au terme du temps réglementaire, Azmoun a égalisé dans les arrêts de jeu. Peu après, l’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg a vu sa tentative repoussée par un défenseur libanais, mais reprise par Ahmad Nourollahi, scellant ainsi la victoire. Contre la Syrie, Azmoun s’est à nouveau illustré en ouvrant la marque pour la Team Melli, qui s’est imposée 3-0. Son l’inarrêtable Auteur d’une réalisation et acteur majeur de la victoire 3-0 de son équipe, le Sud-Coréen Son Heung-min a brillé face à l’Irak à Doha. Après avoir touché les montants à deux reprises lors du succès 1-0 contre les Émirats Arabes Unis, le joueur de Tottenham a permis aux siens de creuser l’écart contre les Lions de Mésopotamie après voir transformé un penalty et délivré la passe décisive sur le troisième but de Jeong Wooyoung.

Le joueur

Efficace devant le but, Junya Ito s’est révélé décisif lors des deux derniers succès importants du Japon. Suspendu à l’occasion du match perdu 1-0 face à l’Arabie Saoudite le mois dernier, l’attaquant de Genk a disputé l’intégralité de la rencontre contre l’Australie. Il a ensuite brillé face au Viêt-Nam en inscrivant l’unique but de la partie sur une passe de Takumi Minamino, avant d’offrir à son équipe une belle revanche sur les Omanais.

Le saviez-vous ?

Avec dix points d’avance sur le troisième de son groupe, la RI Iran aura l’occasion de valider son billet mondial dès sa prochaine sortie en cas de succès face à l’Irak, en janvier prochain, et si les autres résultats tournent également en sa faveur.