Un titre et des promesses pour la Tanzanie

10 oct. 2021
  • La Tanzanie vainqueur surprise du Championnat féminin COSAFA 2021

  • L’Afrique du Sud et la Zambie, favorites, tombent en demi-finales

  • Mise en jambes avant les qualifications pour Australie/Nouvelle-Zélande 2023

Le réservoir de talents du football féminin africain ne cesse de s’élargir. Le triomphe surprise de la Tanzanie en finale du Championnat féminin COSAFA 2021 le confirme et annonce un nouvel équilibre des forces avant le début des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ 2023. Septuple lauréate de l’épreuve, l’Afrique du Sud était largement favorite, tandis que la Zambie, très en vue lors du Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020, semblait la seule sélection en mesure de damer le pion à l’hôte de cette édition 2021. Au final, les Twinga Stars ont volé la vedette aux deux poids lourds de la région. En compagnie du Soudan du Sud et de l’Ouganda, la Tanzanie faisait partie des nations invitées à compléter le plateau de 12 équipes qui, durant 12 jours, se sont livré bataille à Port Elizabeth.

La Tanzanie, la Zambie et l’Afrique du Sud ont remporté leurs groupes respectifs, tandis que le Malawi s’adjugeait l’unique place de meilleur deuxième, aux dépens du Zimbabwe. Malgré l’absence de sa buteuse Barbra Banda, la Zambie a signé neuf réalisations au premier tour, sans concéder le moindre but. Malheureusement, les Zambiennes n’ont pas réussi à trouver la faille dans la défense tanzanienne au tour suivant, avant de concéder la qualification aux tirs au but. Dans l’autre demi-finale, le Malawi s’est, lui aussi, offert un moment de gloire en triomphant (3-2) face à l’Afrique du Sud, grâce notamment à un doublé de Sabinah Thom. L’équipe la plus titrée du tournoi n’avait encore jamais manqué à l’appel de la finale.

Malawi players celebrate a goal scored by Fazila Chembekezo of Malawi during the 2021 COSAFA Womens Championship semifinal game between South Africa and Malawi at Nelson Mandela Bay Stadium in Gqeberha on 7 October 2021 ©Ryan Wilkisky/BackpagePix

Lors du match décisif disputé le 9 octobre dernier, tout a basculé en deuxième mi-temps, sur une frappe d’Enekia Lunyamila. Grâce à ses prestations en milieu de terrain, la capitaine tanzanienne Amina Bilali a été élue meilleure joueuse du tournoi. Un peu plus tôt, la Zambie s’était imposée aux tirs au but dans le match pour la troisième place, s’adjugeant sa quatrième médaille de bronze dans cette compétition, deux ans après avoir conquis l’argent. En guise de consolation, l’attaquante sud-africaine Sibulele Holweni a terminé meilleure buteuse du tournoi pour la deuxième fois de suite, elle qui avait fait mouche à huit reprises en 2020, contre cinq cette année. "Nous allons faire le nécessaire pour bien aborder les prochaines échéances", a réagi la sélectionneuse sud-africaine Desiree Ellis, à propos des qualifications à venir pour Australie/Nouvelle-Zélande 2023. Les sélections africaines en lice disputeront deux tours éliminatoires au meilleur des deux manches. Les quatre premiers de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine de la CAF 2022, qui réunira 12 équipes l’année prochaine, seront directement qualifiés pour la phase finale.