Thuram, dans les pas de papa... ou pas !

  • Marcus Thuram a été sélectionné en équipe de France pour la première fois

  • Il avait moins d'un an lorsque son père Lilian a remporté la Coupe du Monde de la FIFA

  • Il brille à la pointe de l'attaque du Borussia Mönchengladbach

La conférence de presse de Didier Deschamps débute, les noms défilent "Hugo Lloris", "Raphaël Varane", "Paul Pogba", "Antoine Griezmann"... Soudain, il prononce un nom inédit : "Marcus Thuram". En fait le nom ne l'est pas, c'est le prénom qui l'est. Marcus Thuram, fils de Lilian Thuram, champion du monde 1998, connaît sa première convocation chez les Bleus. FIFA.com fait la présentation... et la comparaison.

Ce qui les rapproche

Quatre noms à retenir

La famille de Marcus Thuram pourrait presque monter sa propre équipe de football. Chaque ligne a vu un des membres de la famille réussir. Dans les cages, le cousin Yohann, passé par Troyes, le Standard de Liège et Le Havre. En défense, le père Lilian, joueur le plus capé de l'histoire de l'équipe de France (142). Au milieu, le frère Khéphren, actuel joueur de l'OGC Nice. Et en attaque, Marcus, buteur prolifique du Borussia Mönchengladbach. Difficile donc de se faire un nom...ou un prénom !

Marcus Thuram with the French jersey

Des bleus parmi les Bleus

Lilian avait joué son premier match avec les Bleus à 22 ans, 7 mois et 16 jours, un 17 août 1994 contre la République tchèque (2-2). S'il joue ce 11 novembre contre la Finlande, Marcus étrennera sa première cape à l'âge de 23 ans, 3 mois et 5 jours. A six mois près, père et fils auront donc débuté leur carrière internationale au même âge.

Heureux Euro

L'Italie qui mène jusqu'à la 94ème minute, Sylvain Wiltord qui égalise puis David Trezeguet qui offre la victoire aux Bleus grâce à un but en or : la finale de l'UEFA EURO 2000 remportée par Lilian Thuram et ses coéquipiers reste comme l'un des plus grands moments du football français. Le titre européen remporté par Marcus Thuram n'a pas eu la même résonance, mais il existe. En 2016, l'équipe de France U-19 remporte le championnat d'Europe de la catégorie. Kylian Mbappé, Lucas Tousart, Jean-Kévin Augustin, et donc Marcus Thuram soulèvent le trophée en battant... l'Italie en finale.

Il a cette capacité à créer des différences avec beaucoup de percussion. Il marque et il fait marquer. Il est très souvent présent sur les gros matches. Il a la particularité d'être le "fils de". Ça doit faire énormément plaisir à son papa 'Tutu', ma...

Didier Deschamps, sélectionneur de la France et ancien coéquipier de Lilian Thuram

De l'engagement sur et hors des terrains

Lilian a toujours été très engagé. Il a été ambassadeur de l'UNICEF, et parrain de nombreuses associations qui luttent contre le racisme. Il s'est engagé contre l'homophobie et a pris part à de nombreux colloques pour la diversité. Son fils Marcus suit le même chemin puisqu'il a été un des premiers joueur à mettre un genou à terre en mai dernier pour rendre hommage à George Floyd. Pour l'anecdote, Lilian a décidé de prénommer son fils Marcus en hommage à Marcus Garvey, militant jamaïcain et précurseur du panafricanisme

lquhqpvzbin1eizbhkds.jpg

Ce qui les oppose

Attaque-défense

Le positionnement sur le terrain diffère. Le père était défenseur, latéral droit en sélection ou arrière central en club. Au cours de sa longue carrière il n'a marqué qu'à 17 reprises, 15 fois en club et deux fois avec le maillot tricolore lors de la demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998. Le fils occupe, lui, le poste d'attaquant. Il a déjà marqué 35 buts en club et 9 lors des sélections de jeunes. Auteur récemment d'un doublé face au Real Madrid (2-2), Marcus a déjà dépassé son père au total de buts en Ligue des champions !

"Bienvenue au club"... ou pas !

Dans l'histoire du football, il est souvent arrivé que père et fils portent les couleurs des mêmes clubs. Cesare et Paolo Maldini ont tous les deux fait vibrer les supporters de l'AC Milan, Jordi Cruyff a tenté de marcher sur les traces de son père Johan au FC Barcelone, Abedi Pelé et ses deux fils André et Jordan Ayew ont fait les belles heures de l'Olympique de Marseille. En ce qui concerne la famille Thuram, les choix de carrière ont été plutôt opposés. Certes, ils ont tous les deux commencé en championnat de France, mais Lilian a fait le choix de l'Italie (FC Parme et Juventus) puis de l'Espagne (FC Barcelone) alors que Marcus a décidé de s'expatrier en Allemagne, au Borussia Mönchengladbach, un championnat que le père n'a jamais côtoyé.

lyfrtneto66tocjgei93.jpg

Lilian Thuram entre ses deux fils Khéphren et Marcus en août 2011