Bonnes assises et belles surprises

Les États-Unis ont un nouveau champion. Au terme d'une finale haletante, la NWSL a livré son verdict et les nouvelles reines américaines ne sont pas celles que l'on attendait. Pendant ce temps en Suède, Linköpings FC a pris son destin en main. Enfin, la Coupe d'Allemagne nous a réservé une énorme surprise. FIFA.com revient sur l'actualité de plusieurs grands championnats féminins.

États-Unis : Western New York Flash au bout du suspense La finale de la NWSL aurait difficilement pu se révéler plus indécise. Pour la première fois dans la jeune histoire du championnat nord-américain, le lauréat n'a été connu qu'à l'issue des tirs au but. Dans cet exercice, le Western New York Flash l'a emporté 5:4 (2:2 a.p. ; 1:1) devant Washington Spirit au Compass Stadium de Houston. Crystal Dunn avait pourtant donné l'avantage au club du Maryland dès la neuvième minute, mais Samantha Mewis s'est chargée de remettre les deux formations à égalité cinq minutes plus tard. Incapables de se départager dans le temps réglementaire, les finalistes ont disputé 30 minutes supplémentaire. Une nouvelle fois, Dunn a cru donner la victoire à Washington en faisant mouche 60 secondes après la reprise. Mais Lynn Williams a sauvé les siennes en égalisant littéralement dans les derniers instants (120'+4).

Durant la séance de tirs au but, la gardienne Sabrina D’Angelo a endossé le costume d'héroïne en repoussant trois tentatives adverses, d'Ali Krieger, Victoria Huster et Diana Matheson. "L'équipe a fait le plus difficile en égalisant à chaque fois. Il me revenait ensuite de finir le travail", a expliqué D'Angelo. "C'est un sentiment extraordinaire. Quand Lynn a marqué, j'ai su que nous allions gagner. J'étais certaine que j'allais faire la différence. Ma coéquipière Taylor Smith m'a dit juste avant le début de la séance : 'Tu vas en arrêter trois'."

Japon : 13ème victoire pour NTV Beleza Au Japon, la saison régulière entre également dans la dernière ligne droite. À deux journées du terme, NTV Beleza compte dix points d'avance sur son premier poursuivant, l'INAC Kobe Leonessa. Lors de la 16ème journée, le leader s'est contenté d'une courte victoire (1:0) sur Vegalta Sendai. L'unique but de la partie est à mettre au crédit de Mina Tanaka. De son côté, Leonessa a réalisé un carton (5:0) aux dépens de Parceiro Nagano. La dernière journée aura lieu le 23 octobre. Les six premiers du classement accèderont alors à la phase finale, à l'issue de laquelle le nom du nouveau champion sera dévoilé.

Le podium : NTV Beleza (41 points), INAC Kobe Leonessa, Parceiro Nagano (31)

Allemagne : le Werder fait chuter le Turbine Le Turbine Potsdam doit déjà faire une croix sur un premier titre cette saison. Si, en championnat, les Torbienen font résolument la course en tête, elles ont en revanche été sèchement éliminées de la Coupe d'Allemagne féminine dès le deuxième tour. Opposées au Werder Brême, deuxième de la deuxième division nord, les joueuses de Matthias Rudolph ont mordu la poussière aux tirs au but (6:5 ; 1:1 a.p.).

Les autres pensionnaires de Bundesliga n'ont pas connu de difficultés majeures. Champion d'Allemagne en titre, le Bayern Munich a écrasé Riegelsberg 15:0. Le VfL Wolfsbourg, vainqueur de la dernière Coupe d'Allemagne, a infligé un cinglant 9:0 au Fortuna Dresde. Fribourg a dominé le SG 99 Andernach 4:0 et Francfort s'est imposé 2:0 sur le terrain du Hegauer FV.

Suède : Linköpings sort vainqueur du duel au sommet Le choc au sommet de la Damallsvenskan entre Linköpings et le FC Rosengård a tourné à l'avantage du premier (1:0). La Norvégienne Kristine Minde a inscrit le seul but de la rencontre. Si les protégées de Martin Sjögren ont dû céder l'avantage à leurs rivales en Coupe de Suède, elles ont désormais toutes les cartes en main pour triompher en championnat. Avec cinq points d'avance, Linköpings semble pratiquement assuré de remporter le titre. Le club ajouterait ainsi une deuxième ligne à son palmarès dans cette compétition, sept ans après son premier sacre. En 2009, Linköpings s'était même offert un doublé.

Le podium : Linköpings FC (53), FC Rosengård (48), Pitea IF (33)