La RFU reine des sables mouvants

30 août 2021
  • Russie 2021 marquée par l'équilibre des forces

  • Trois styles de jeu à l'honneur

  • Nouvelles règles, jeu plus dynamique, record de buts

La Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Russie 2021™ restera dans les annales pour avoir été l'une des plus relevées et la plus prolifique de l'histoire de la compétition. Forte de son troisième sacre, la RFU est désormais la deuxième nation la plus titrée de l'épreuve, et comme le Brésil (5) et le Portugal (2), elle a remporté le trophée sur son sol. .

LE PODIUM

Au-delà de sa force physique et mentale, la RFU a prouvé qu'elle était une équipe dans tous les sens du terme. Elle a su surmonter tous les obstacles grâce à son collectif et ses individualités. La démonstration la plus claire en a été la demi-finale contre la Suisse, qu'elle a gagnée malgré l'absence de trois joueurs-clés et après avoir été dominée pendant une partie de la rencontre. Sa victoire sans appel en finale a scellé en beauté son parcours.

Le Japon ne cesse de gagner en puissance. Deux ans après avoir fini quatrième, il a atteint la finale grâce à sa discipline tactique, qui repose sur Ozu Moreira, à présent affecté quasi exclusivement à la défense, et sur une puissance offensive dont le fer de lance est Takuya Akaguma. La Suisse est peut-être l'équipe qui a déployé le football le plus pur, mais elle a payé cher ses sautes de concentration lors de la demi-finale contre la RFU. Le jeu fluide d'Eliott Mounoud et Noel Ott a donné aux pivots l'occasion de briller. Glenn Hodel et Dejan Stankovic ont ainsi inscrit 22 buts à eux deux.

LES ENSEIGNEMENTS

Le Sénégal est la sélection qui a su le mieux tirer parti de ses ressources. Sa puissance physique lui a permis de profiter de la nouvelle règle sur la conservation du ballon par le gardien. Son jeu de pressing en défense et vertical en attaque lui a permis d'atteindre le dernier carré.

Dans des styles différents, d'autres équipes ont également fait valoir leurs atouts, à l'instar du Paraguay, du Salvador, des Émirats Arabes Unis et de l'Uruguay. Les 16 participants se sont montrés à la hauteur de l'événement. Quart de finalistes à la faveur de leur victoire sur le tenant du titre portugais, les Uruguayens se sont classés parmi les huit meilleures sélections du tournoi pour la deuxième édition consécutive.

En plein renouvellement, le Portugal a en outre fait les frais d'une série de blessures et de la qualité des adversaires. Le Brésil a particulièrement souffert de la hausse du niveau, mais il reste une grande puissance et il faudra compter sur lui pour revenir au sommet. Enfin, l'Espagne et Tahiti figurent également parmi les grands acteurs de la compétition. . 

CLASSEMENT FINAL

1. RFU ; 2. Japon ; 3. Suisse ; 4. Sénégal ; 5. Brésil ; 6. Tahiti ; 7. Espagne ; 8. Uruguay ; 9. Paraguay ; 10. Portugal ; 11. Mozambique ; 12. Oman ; 13. Émirats Arabes Unis ; 14. Bélarus ; 15. Salvador ; 16. États-Unis.

LES RÉCOMPENSES

Ballon d'Or adidas : Noel Ott (Suisse) Ballon d'Argent adidas : Artur Paporotnyi (RFU) Ballon de Bronze adidas : Raoul Mendy (Sénégal) Soulier d'Or adidas : Glenn Hodel, 12 buts (Suisse) Soulier d'Argent adidas : Dejan Stankovic, 10 buts (Suisse) Soulier de Bronze adidas : Takuya Akaguma, 10 buts (Japon) Gant d'Or adidas : Eliott Mounoud (Suisse) Prix du Fair-Play de la FIFA : Brésil

LES STATS

53 149. C'est le nombre total de spectateurs qui ont assisté aux 32 matches de la 11ème édition de l'épreuve, soit une moyenne de 1 661 par rencontre. 302. C'est le nombre de buts inscrits à Russie 2021, soit une moyenne de 9,43 par match, ce qui en fait l'édition la plus prolifique de l'histoire de la compétition. Le record précédent était de 286 à Rio de Janeiro 2006 et Paraguay 2019. .  

MOSCOW, RUSSIA - AUGUST 29: Football Union of Russia players celebrate with their fans following the FIFA Beach Soccer World Cup 2021 Final match between Football Union of Russia and Japan at Luzhniki Beach Soccer Stadium on August 29, 2021 in Moscow, Russia. (Photo by Octavio Passos - FIFA/FIFA via Getty Images)

100. C'est le pourcentage d'efficacité de la RFU en finale, puisqu'elle en gagné trois sur trois. Elle a précédemment coiffé la couronne aux dépens du Brésil en 2011 et de l'Espagne en 2013. 47. Ses 10 réalisations ont porté à 47 la moisson du Soulier d'Argent Dejan Stankovic dans l'épreuve et il devient le deuxième meilleur buteur de l'histoire du tournoi, derrière les 87 unités du Portugais Madjer. 20. Le match de groupes Tahiti-Espagne (12-8) est la deuxième rencontre la plus prolifique de l'histoire, avec la finale Russie-Brésil de l'édition 2011 conclue sur le même score. Le record de 21 buts remonte à la victoire du Portugal sur l'Uruguay dans le duel pour la troisième place en 2009 (14-7). 1. Le Japon est la première équipe asiatique à atteindre la finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer. Auparavant, la RI Iran affichait le meilleur résultat, avec la troisième place à Bahamas 2017. De son côté, le Sénégal est le premier pays africain à accéder au dernier carré de la compétition. Jusqu'ici, le meilleur classement d'une nation africaine était la cinquième place du Sénégal en 2007.

LES EXPERTS

Consultez ici les analyses de Claude Barrabé, Matteo Marrucci et Pascal Zuberbühler, membres du Groupe d'Étude Technique de la FIFA (TSG) présents à Russie 2021.