Records de buts et parfait début

18 mai 2016

Les records battus à Naples, Paris et Prague figurent en bonne place dans la dernière revue statistique de FIFA.com, aux côtés d'une équipe en constants progrès et d'un débutant à qui tout réussit.

66

ans, c'est le temps qu'aura tenu le record de buts en une saison de Serie A établi par Gunnar Nordahl. Gonzalo Higuain a mis un terme à l'hégémonie du Suédois. L'attaquant né en France a signé un triplé en deuxième mi-temps du match contre Frosinone, contribuant ainsi au large succès de Naples(4:0) devant une équipe reléguée. L'international argentin termine donc la saison 2015/16 avec 36 réalisations en 35 matches, soit un but de plus et une sortie de moins que le goleador de l'AC Milan en 1949/50. Higuain est aussi le premier joueur à trouver le chemin des filets lors de 25 journées de l'élite italienne. De son côté,Marek Hamsik a signé son 81ème but sous les couleurs napolitaines. Il rejoint ainsi Diego Maradona à la troisième place du classement des meilleurs artilleurs de l'histoire du club.

38

buts en 31 matches figurent au compteur de Zlatan Ibrahimovic à l'issue de l'exercice 2015/16, ce qui lui vaut de pointer en troisième position du classement des meilleurs réalisateurs sur une saison de Ligue 1. Le Suédois de 34 ans s'est offert un doublé à l'occasion du triomphe du Paris Saint-Germain sur Nantes (4:0). Pour son dernier match au Parc des Princes, il surpasse le record de Carlos Bianchi, établi 37 ans auparavant, en 1977/78. Seuls Josip Skoblar (44 buts avec Marseille) et Salif Keita (42 pour Saint-Étienne) ont fait mieux, tous deux en 1970/71. Le PSG boucle la saison avec 96 points et 19 buts encaissés, deux nouveaux records. Les Parisiens sont en outre les quatrièmes à inscrire plus de 100 buts en une saison de l'élite française, les premiers depuis 56 ans.

6

saisons consécutives ont vu Southamptongravir toujours plus haut les échelons de la hiérarchie anglaise. Septièmes en troisième division en 2009/10, les Saints ont été promus l'année suivante. Douze mois plus tard, ils validaient leur billet pour la Premier League. Leur première campagne au sein de l'élite anglaise s'est achevée sur une 14ème place. Après avoir terminé huitièmes en 2013/14, les Saints** ont fait encore mieux en 2014/15 en s'adjugeant la septième place. Vainqueur 4:1 de Crystal Palace grâce notamment au huitième but de Sadio Mané en autant de sorties, Southampton devance West Ham à l'issue de la dernière journée pour finir sixième. Il s'agit de la meilleure performance du club parmi l'élite depuis que Peter Shilton, Mick Mills, Mark Wright et Steve Moran l'avaient hissé en cinquième position, il y a 31 ans.

5

buts en un seul match de première division tchèque, tel est l'exploit que David Lafata a été le premier à accomplir. L'attaquant international a conclu son festival sur un somptueux lob de près de 40 mètres. En 2014, il avait rejoint Mihails Miholaps et Lionel Messidans le cercle très fermé des quintuples buteurs en un seul match de Ligue des champions de l'UEFA, qualifications comprises. "C'est un sentiment extraordinaire", confiait à l'époque le joueur du Sparta Prague. "Je ne pense pas que ça m'arrivera encore." Il a pourtant remis le couvert à 34 ans en signant tous les buts de son équipe lors de sa large victoire 5:0 sur Vysocina Jihlava. Il devance ainsi Michal Duris(Viktoria Plzen) pour être sacré meilleur réalisateur de l'élite tchèque pour la cinquième fois en six saisons. Il avait également fini deuxième en 2009/10 et 2013/14. Cette moisson spectaculaire le catapulte en outre devant Oldrich Nejedly, meilleur buteur de la Coupe du Monde de la FIFA 1934™, à la quatrième place du classement des meilleurs réalisateurs historiques de la première division tchèque/tchécoslovaque. Avec ses 184 buts, Lafata aura bien du mal à rattraper Josef Bican (447) et Vlastimil Kopecky (252), mais Antonin Hajek (191) reste à sa portée.

0

touches de balle, voilà toute l'expérience de footballeur professionnel de Jack Aitchisonavant d'offrir au Celtic Glasgow son dernier but face à Motherwell (7:0) sur sa première action. D'ores et déjà champion, le club de Glasgow s'est offert un petit bain de jouvence lors de la dernière journée. L'intéressé devait à l'origine participer au match des U-16/17 devant une poignée de spectateurs, mais la suspension de Leigh Griffiths l'a propulsé sur le banc des remplaçants, sous le regard attentif de 49 000 fidèles des Bhoys. À 16 ans et 71 jours, Aitchison est devenu le plus jeune joueur de l'histoire du Celtic devant Mark Fotheringham. Deux minutes plus tard, il est aussi devenu le plus jeune buteur, éclipsant le record établi par David McLean contre les Rangers 109 ans auparavant.

En bref 573 matches de Premier League figurent désormais au compteur de Gareth Barry**, titulaire lors des sorties d'Everton contre Sunderland et Norwich. Il bat ainsi le record détenu jusqu'à présent par l'ancien gardien David James.

3 buts, c'est le retard rattrapé par l'Aris Limassoldurant la dernière demi-heure du dernier match de la saison pour battre Doxa et éviter ainsi la relégation.

1,4 but par match, c'est la plus faible moyenne enregistrée par le Campeonato Brasileiro pour une première journée depuis l'adoption de son format actuel, en 2003. La journée inaugurale la plus prolifique avait produit 3,9 buts par match en 2007.