Prix des Supporters de la FIFA : Les candidats à la loupe

  • Gros plan sur les nominés pour le Prix des Supporters de la FIFA

  • Exemples de solidarité sans frontières et une jongleuse infatigable

  • VOTEZ ICI

Le Prix des Supporters de la FIFA rappelle chaque année le rôle essentiel qu'ils jouent dans le football. Créée en 2016, cette récompense vient rendre hommage à un moment ou à un geste exceptionnel d’un ou plusieurs supporters, quel que soit le championnat, leur sexe ou leur nationalité. Les supporters de Liverpool et du Borussia Dortmund ont été les premiers à recevoir le Prix des Supporters de la FIFA, en 2016. Leurs homologues du Celtic Glasgow (2017) et du Pérou (2018) leur ont succédé au palmarès. En 2019, c’est Silvia Grecco, supportrice de Palmeiras, qui a ajouté son nom à la liste, avant d'être imitée en 2020 par Marivaldo Francisco da Silva, lui aussi brésilien, et supporter de Sport Recife. Qui reprendra le flambeau, le 17 janvier 2022 ? Présentation des trois candidats sont en lice.

Supporters du Danemark et de la Finlande

L’arrêt cardiaque de Christian Eriksen au beau milieu du match entre le Danemark et la Finlande comptant pour le premier tour de l’UEFA EURO 2020 a provoqué une onde de choc. Sur le terrain comme en tribunes, on a vu des larmes, des étreintes et des prières. Tandis que les médecins tentaient de réanimer le joueur de l'Inter Milan, le speaker du stade a demandé aux supporters de rester à leurs places. Sans connaître l’issue de la crise, le public de Copenhague s'est lancé dans un échange inattendu : les Finlandais criaient "Christian" et les Danois répondaient "Eriksen". Les supporters des deux pays ont fait bloc. Ils sont restés solidaires, en oubliant un temps leur rivalité. Quand le speaker a annoncé, un peu plus tard, qu’Eriksen était conscient et dans un état stable, tout le stade a explosé de joie.

Spporters allemands

Après les terribles inondations qui ont causé plus de 170 morts et 150 disparitions en Allemagne, les supporters de clubs de tout le pays ont récolté de l’argent, de la nourriture et des biens de première nécessité pour les personnes sinistrées. "Nous voulons simplement aider les gens", raconte Kai, un bénévole, interrogé par le site dw.com. "Si vous étiez à leur place, vous aimeriez que quelqu’un vous tende la main. C’est exactement ce que nous faisons."

"Les groupes de supporters, notamment ceux du BVB, sont très bien organisés. Ils disposent d'importants réseaux, qui leur ont permis de trouver très rapidement des camionnettes pour acheminer de l’aide dans la région touchée", explique Johannes Bagus de Fanprojekt Dortmund, une association pédagogique qui travaille avec les jeunes supporters de la ville. "Grâce au soutien et aux moyens du Borussia Dortmund, ils sont en mesure d’initier de nombreux projets caritatifs et sociaux."

Imogen Papworth-Heidel

Cette jeune fille de 11 ans a organisé un concours de jonglage (7,1 millions de touches) afin de récolter des fonds pour les travailleurs essentiels en Grande-Bretagne. En 195 jours, elle a cumulé au total 1 123 586 "jongles" (maintenir le ballon en l’air, sans qu’il touche le sol), soit plus de 7 000 touches par jour pendant le confinement et les vacances d’été. Les 5 976 414 touches restantes ont été "apportées" par des clubs, des classes et des individus qui ont enregistré des vidéos qu'ils ont envoyées aux parents de la jeune fille. Quelques joueurs et joueuses célèbres, comme Lucy Bronze (Manchester City) et Marcus Rashford (Manchester United) ont aussi répondu à l’appel. "Quand je vois tout l’argent que nous avons récolté, toutes les ‘touches’ que nous avons reçues et tous les messages d’encouragement qui nous ont été adressés, j’en suis sans voix", commentait Imogen à la BBC.