Premiers écarts et premières surprises en Afrique

8 sept. 2021
  • Fin d'une semaine chargée pour les équipes africaines sur la route de Qatar 2022

  • Que retenir de ces premières journées du 2ème tour des éliminatoires?

  • FIFA.com analyse les surprises et les tendances

Après une pause de quelques mois, l’Afrique a repris sa route vers le Qatar en ce début du mois de septembre. En effet, 40 sélections du Continent Mère étaient en action dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du Monde la FIFA 2022.

Une semaine plus tard, 83 buts ont été marqués, des records sont tombés, des surprises ont été créées et des trous au classement ont été faits. Seuls la Tunisie, le Nigeria, le Sénégal et la Libye sont parvenus à remporter leurs deux matches, sachant que la Guinée et le Maroc n’en ont joué qu’un, leur confrontation ayant été reportée.

FIFA.com tire les premières leçons de ce deuxième tour des qualifications africaines pour Qatar 2022.

En bref

. Tous les résultats . Tous les classements . Tous les matches et leurs résumés en vidéo

Rwanda players celebrate

vory Coast players celebrate

Ivory Coast players celebrate after beating Cameroon 2-1 during the Qatar 2022 FIFA World Cup qualifier between Ivory Coast and Cameroon held at Olympique Alassane Ouattara Stadium in Abidjan, Ivory Coast on 6th September 2021 © BackpagePix

Thapelo Morena of South Africa tackled by Mubarak Wakaso

Thapelo Morena of South Africa tackled by Mubarak Wakaso of Ghana during the 2022 World Cup Qualifier match between South Africa and Ghana on the 06 September 2021 at the FNB Stadium, Johannesburg ©Muzi Ntombela/BackpagePix

☝ À retenir

Fennecs plus ultras

29 matches sans défaite : l’Algérie a prolongé son impressionnante série d’invincibilité après sa victoire 8-0 face à Djibouti et son nul 1-1 face au Burkina Faso. Les Fennecs sont également ceux qui ont inscrits le plus de buts en Afrique lors de cette fenêtre internationale (9). En marquant un quadruplé face à Djibouti, Islam Slimani a rejoint Abdelhafid Tasfaout au premier rang des meilleurs buteurs de l’histoire des Verts. De son côté, Riyad Mahrez est devenu le premier joueur à inscrire au moins un but lors de sept matches consécutifs sous les couleurs de l’Algérie, série stoppée par les Étalons.

Quitte ou double

Seule la première place du groupe étant qualificative pour la suite des éliminatoires, il est impératif de ne pas laisser trop de points en route. Le Nigeria, la Tunisie, le Sénégal et la surprenante Libye sont les seules équipes à avoir signé deux victoires en autant de matches. A l’inverse, Djibouti, la Mauritanie, Madagascar, le Soudan et deux anciens mondialistes, à savoir l’Angola et le Togo, n’ont pas réussi à décrocher le moindre point après deux matches et compromettent grandement leurs chances de qualification.

Un trio bouscule la hiérarchie

Si l’on retrouve majoritairement les gros bras du continent en tête des différentes poules (Algérie, Tunisie, Nigeria, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Afrique du Sud), trois équipes surprises ont pris la pole position à l’issue de cette première salve de matches : la Libye, la Tanzanie et la Guinée-Bissau grâce à des victoires contre des mieux classés au Classement Mondial FIFA/Coca-Cola, à savoir respectivement le Gabon (2-1), Madagascar (3-2), et la Guinée (1-1).

Les Pharaons se séparent d’El-Badry

Invaincu à la tête des Pharaons - 5 victoires et 4 nuls en 9 matches - le sélectionneur de l’Egypte Hossam El-Badry a néanmoins fait les frais du match nul décroché dans la douleur par l’Égypte face au Gabon (1-1), trois jours après la victoire poussive obtenue aux dépens de l’Angola (1-0). Il a été démis de ses fonctions ce 6 septembre, avant même que la Libye s’empare de la première place du Groupe F. La fédération égyptienne n'a pas tardé à lui trouver un remplaçant, en la personne de Carlos Queiroz, nommé ce 8 septembre.

Les Éléphants domptent les Lions

C’était "LE" choc de cette semaine de qualification en Afrique : la Côte d’Ivoire s’est imposée face au Cameroun dans la rencontre au sommet du Groupe D. Un doublé de l’attaquant de l’Ajax Amsterdam Sébastien Haller a fait pencher la balance du côté des Éléphants, les Lions Indomptables n’ayant pu que réduire l'écart sur un penalty signé Moumi Ngamaleu. Au classement, les deux équipes restent néanmoins dans un mouchoir de poche, séparées par un point, puisque la Côte d’Ivoire s’était fait accrocher par la Mozambique un peu plus tôt et que les Camerounais s’étaient imposés face au Malawi.

👀 Vu et entendu…