Une première finale en dernière minute pour le Portugal

  • Le Portugal se qualifie pour sa première finale aux tirs au but

  • Tiago Brito transforme le penalty décisif

  • Les Portugais affronteront l'Argentine en finale

Résultat

30 septembre 2021, Kaunas Portugal 2-2 (4-3 t.a.b.) Kazachstan Buts : Pany (23'), B. Coelho (49') pour le Portugal ; Nurgozhin (40'), Douglas (42') pour le Kazhakstan

Moments-clés

Higuita sur tous les fronts Leo Higuita, le gardien kazakh, a encore prouvé qu'il avait sa place parmi les prétendants au Gant d'or adidas. Il s'est ainsi interposé de la main et du pied sur les tentatives de Pany, Afonso et Fabio Cecilio. Le quintuple meilleur gardien du monde a célébré ses exploits d'un poing rageur. Quelques minutes plus tard, Taynan s'est élevé plus haut que tout le monde pour reprendre une longue ouverture aérienne de son gardien. Le ballon est passé devant un Bebe immobile, avant de heurter la transversale. Dans la foulée, Orazov a trouvé le poteau après un une-deux avec Albert Akbalikov. Pany en réussite, Higuita malheureux Pany n'est resté qu'une fois muet depuis son arrivée en Lituanie, face au Maroc. En demi-finale, l'intenable Portugais a ouvert le score avec un petit coup de pouce du poteau. A l'inverse, Higuita a été beaucoup moins chanceux : sa frappe a été directement renvoyée par le montant. .

L'inspiration de Figueroa Beaucoup se sont demandé pourquoi l'entraîneur brésilien du Kazakhstan a choisi de faire sortir le gardien Higuita pour faire entrer Dauren Nurgozhin à un peu plus d'une minute du terme. Le dernier rempart kazakh a pourtant souvent fait trembler la défense portugaise. Mais Figueroa a fait preuve d'une belle intuition, puisque son remplaçant a égalisé quelques secondes plus tard, arrachant du même coup la prolongation. Douglas Junior, héros malheureux Les légendes et les drames s'écrivent souvent lors des séances de tirs au but. Douglas Junior a été irréprochable depuis le début du tournoi et contre le Portugal, il a livré un grand match. Après avoir donné l'avantage à son équipe sur coup franc en prolongation, le malheureux défenseur d'origine brésilienne a vu le monde s'écrouler en ratant un penalty lors des tirs au but. Au contraire, Tiago Brito n'a pas tremblé. En transformant la cinquième et dernière tentative de son équipe, il a offert au Portugal la première finale de Coupe du Monde de Futsal de son histoire.

Entendu...

"Nous avons lutté jusqu'au bout. Les tirs au but sont une loterie, nous aurions aussi bien pu l'emporter. Je suis désolé pour mes coéquipiers, qui ont tout donné. La réussite n'a pas été au rendez-vous, mais il reste le match pour la troisième place à disputer. Kazakhs, nous avons encore besoin de votre soutien." - Leo Higuita, capitaine du Kazakhstan "Je devais me tenir prêt, au cas où l'équipe aurait besoin de moi. Finalement, on m'a appelé pour les tirs au but. J'y suis allé et j'ai fait ce que j'avais à faire." - Vitor Hugo, deuxième gardien du Portugal

La stat

3 - La troisième fois a été la bonne. Après deux échecs en demi-finale en 2000 et 2016, le Portugal s'est enfin imposé. Il disputera en 2021 sa première finale de Coupe du Monde de Futsal.

À venir

3 octobre 2021, Kaunas (heure locale) Match pour la 3ème place  Brésil - Kazakhstan, 18h00 Finale Argentine - Portugal, 20h00