Mugabi s'envole et les Grues décollent

  • Bevis Mugabi est devenu célèbre du jour au lendemain en battant un record détenu par Cristiano Ronaldo

  • Le défenseur ougandais veut revenir sur le devant de la scène en menant les Grues en Coupe du Monde

  • Mugabi : "C’est la prochaine étape pour nous"

Cristiano Ronaldo collectionne les records, et Bevis Mugabi ne s’attendait sans doute pas à effacer le Portugais des tablettes dans une catégorie. Pourtant, le défenseur ougandais s’est fait un nom sur les réseaux sociaux en début d’année en signant une reprise de la tête stratosphérique avec son club, Motherwell, dans le championnat d’Écosse. De quoi reléguer aux oubliettes l’extraordinaire décollage de l'ancien attaquant de la Juventus contre la Sampdoria. .

"J’imagine que je montrerai un jour ces images à mes enfants", s’amuse Mugabi au micro de FIFA.com. "Pour être franc, je ne savais pas que j’avais sauté aussi haut. Ce n’est qu’un jour ou deux plus tard, en voyant mes comptes Twitter et Instagram s’affoler, que j’ai compris ce qui c’était passé. C’est comme ça que j’ai découvert que j’avais battu le record de Ronaldo. J’étais très fier, évidemment. Mais après ce but, mon compte Twitter s’est emballé. C’était un peu trop pour moi" "J’ai toujours eu une bonne détente, mais personne ne s’en était jamais vraiment soucié jusque-là. Maintenant, quand je monte sur un coup de pied arrêté, j’ai le sentiment que les défenseurs adversaires font plus attention à moi", reconnaît-il.

Être mentionné dans la même phrase que Ronaldo est une chose, mais Mugabi préfèrerait se retrouver sur le même terrain et lutter pour les mêmes trophées. Si Ronaldo venait à disputer une cinquième phase finale de Coupe du Monde de la FIFA™, l’an prochain au Qatar, les Grues ougandaises espèrent compter parmi les obstacles sur sa route. "Je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas penser à la qualification. Nous n’avons pas besoin de limiter nos objectifs ou nos ambitions. Personnellement, je pense que nous avons notre place dans cette compétition", assure Mugabi. "Nous avons des jeunes joueurs qui commencent à intégrer l’équipe. Avec notre effectif, nous pouvons faire partie des prétendants à une place en phase finale."

Le programme de l'Ouganda :

  • Jeudi 2 septembre : Kenya - Ouganda

  • Lundi 6 septembre: Ouganda - Mali

Né en Angleterre de parents ougandais, Mugabi a honoré sa première sélection en 2018. Et, à en juger par les résultats des Grues ces dernières années, tous les espoirs semblent effectivement permis.

La Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2019 reste pour l’heure le temps fort de la carrière internationale du défenseur de 26 ans. Il y a peu, l’Ouganda restait sur plus de trois décennies d’absence au niveau continental. "J’ai tout de suite senti que nous pouvions créer la surprise, rien qu’à la façon dont nous nous étions préparés. Et c’est exactement ce qui s’est passé ! Nous nous sommes sortis d’un groupe corsé où figuraient également l’Égypte, le Congo et le Zimbabwe, pour atteindre les huitièmes de finale", rappelle-t-il. "Cette équipe progresse à un bon rythme. Il y a quelque temps, nous n’osions pas rêver à la Coupe d’Afrique ; aujourd’hui, la qualification est considérée comme un minimum. Maintenant, nous voulons aussi goûter à la Coupe du Monde. C’est la prochaine étape pour nous ; le prochain défi à relever consistera à atteindre ce niveau", conclut-il.

Bevis Mugabi : Questions-réponses

Meilleur joueur ougandais actuel ? Miya Farouk. Meilleur joueur ougandais de tous les temps ? Denis Onyango. Meilleur joueur africain actuel ? Mohamed Salah. Meilleur joueur africain de tous les temps ? Didier Drogba. Meilleur joueur du monde actuellement ? Cristiano Ronaldo. Meilleur joueur du monde de tous les temps ? Pelé. Meilleure sélection africaine ? Maroc. Point fort individuel ? Je suis solide physiquement, donc sans doute les duels. .

June 26 2019 Cairo Zimbabwe Egypt Bevis Kristofer Kizito Mugabi of Uganda heading the ball away.