Groupe A - Zone Asie : les joueurs à suivre

31 août 2021
  • Focus sur les stars du troisième tour des qualifications asiatiques

  • Présentation des grands noms du Groupe A

  • Fers de lance offensifs, patrons de l’entrejeu ou piliers de l’arrière-garde

La compétition préliminaire de la zone asiatique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ a atteint sa phase décisive. Disputés du 2 septembre 2021 au 29 mars 2022, les 60 matches du troisième tour définiront les quatre représentants du continent à l’épreuve suprême, l’an prochain.

Pour cette dernière phase, les 12 équipes en lice sont réparties en deux groupes. À quelques heures du début des matches, ce jeudi, FIFA.com se penche sur les stars qui tenteront de concrétiser les rêves mondialistes de leurs pays. Nous commençons par celles du Groupe A.

GOYANG, SOUTH KOREA - JUNE 05: Son Heung-Min of South Korea in action during the FIFA World Cup Asian Qualifier 2nd round Group H match between South Korea and Turkmenistan at Goyang Stadium on June 05, 2021 in Goyang, South Korea. (Photo by Chung Sung-Jun/Getty Images)

🇰🇷 Son Heung-min – République de Corée

Milieu de terrain, 29 ans

Son Heung-min est LA vedette de cette génération sud-coréenne. Il a déjà participé à deux Coupes du Monde et il fait preuve d’une régularité métronomique avec Tottenham en Premier League. Auteur de trois buts sur les six matches du deuxième tour qu’il a disputés, Son est une pièce maîtresse de la formation dirigée par le Portugais Paulo Bento. Par son sens du but, sa capacité technique à conserver le ballon et son expertise dans l’exécution des coups de pied arrêtés, il constitue une menace permanente pour les défenses.

Karim Ansari IRN

🇮🇷 Karim Ansarifard – IR Iran

Attaquant, 31 ans

La sélection iranienne compte sur Karim Ansarifard pour rester sur son excellente dynamique dans ces qualifications. Déjà auteur de six buts, l’attaquant forme avec Sardar Azmoun et Mahdi Taremi un redoutable trident offensif. Il peut également s’appuyer sur une riche expérience, qu’il a bâtie dans les championnats espagnol, grec et anglais, et lors de ses deux participations à la Coupe du Monde. À Russie 2018, il a été le seul joueur iranien à trouver le chemin des filets, lors du nul avec le Portugal. Il sera incontestablement l’un des atouts de l’équipe dirigée par Dragan Skočić.

🇦🇪 Ali Mabkhout – Émirats arabes unis

Attaquant, 30 ans

Recordman de buts de l’équipe des Émirats arabes unis, Ali Mabkhout occupe la tête du classement des réalisateurs des qualifications asiatiques avec 11 unités. Fort de son expérience sur le continent, il sera certainement amené à alimenter son compteur au troisième tour. Mabkhout a terminé meilleur buteur de la Coupe d’Asie de l’AFC 2015 avec cinq buts. Depuis ses débuts internationaux, face à la République tchèque en 2009, il a fait mouche à 76 reprises en 92 matches, soit une moyenne de 0,83 but par rencontre.

Ali Adnan IRQ

🇮🇶 Ali Adnan - Irak

Défenseur, 27 ans

Impossible d’évoquer la solidité défensive de l’équipe d’Irak sans citer Ali Adnan, l’un des membres les plus aguerris de l’arrière-garde des Lions de Mésopotamie. Son expérience, Adnan l’a notamment acquise lors de ses contrats en Turquie, en Italie et en Amérique du Nord. Il a participé à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013, avant de disputer les Jeux Olympiques de Rio 2016. Dick Advocaat comptera sur son vécu pour apporter de la sérénité aux siens face aux assauts adverses. Pour ne rien gâcher, Adnan sait aussi se montrer efficace de l’autre côté du terrain, comme en témoignent ses deux buts au deuxième tour des qualifications.

Mahmoud Al Mawas SYR

🇸🇾 Mahmoud Al Mawas - Syrie

Milieu de terrain, 28 ans

Avec 73 sélections depuis ses débuts, en 2012, Mahmoud Al Mawas est le joueur le plus expérimenté de cette équipe de Syrie. Ses passages à Bahreïn, au Koweït, au Qatar et en Roumanie lui ont aussi permis de se constituer un solide bagage. Compte tenu de la blessure d’Omar Al Soma, la star la sélection, c’est à Mahmoud Al Mawas que reviennent les clés du jeu offensif syrien. Il a disputé tous les matches de la Syrie au deuxième tour, au cours duquel il a inscrit six buts.

jydpqwpk0eytcklfm9wq.jpg

🇱🇧 Joan Oumari - Liban

Défenseur, 33 ans

Même s’il ne porte pas le brassard de capitaine, le défenseur central fait partie des cadres de l’équipe du Liban. Né en Allemagne, Oumari a fait ses débuts internationaux en 2013 et n’a plus quitté la sélection depuis lors. Il a été l’un des artisans de la qualification des Cèdres à la Coupe d’Asie 2019, lors de laquelle il a disputé trois rencontres et inscrit un but, lors du dernier match des siens, face à la RDP Corée. Doté d’un bon jeu de tête, ce joueur athlétique évolue dans le championnat japonais depuis 2018.