Les Îles Salomon cherchent leur premier champion

17 août 2020
  • Les Îles Salomon ont lancé leur premier championnat féminin

  • Huit équipes disputent cette toute première saison

  • "L'avenir du football féminin s'annonce radieux", estime Cortney Suri, milieu de terrain de Koloale

Les premiers matches de la toute première saison de Premier League féminine ont eu lieu aux Îles Salomon. Dans ce championnat à huit équipes -Koloale FC, Solright FC, Naha FC, Frigates United, RSIPF, Haura FC, Marist FC et Renbel ibis -,chaque formation rencontrera les autres une fois d'ici à fin novembre.

William Lai, président de la Premier League féminine et de la Fédération de football des Îles Salomon (SIFF), estime que le football féminin du pays a réalisé un grand pas en avant. "Grâce au travail acharné de toutes les parties concernées, je suis vraiment heureux de voir les femmes lancer leur compétition", confie-t-il. "Le football féminin fait partie de notre plan de développement stratégique pour le cycle 2020-2023 et ce championnat n'en est que le point de départ. Notre objectif est de monter au classement de l'OFC dans les deux années à venir", annonce Lai, qui pense que les Îles Salomon seront compétitives dans cette partie du monde une fois la troisième saison de championnat disputée.

ye6y8paaednj65wae58p.jpg

"Nous avons connu plusieurs semaines très intenses à préparer la compétition et à nous assurer que toutes les équipes étaient prêtes à se lancer", détaille Antoinette Miniti, responsable du développement du football féminin à la SIFF. "Il y a quelques nouveaux clubs donc ce sera bien de voir ce qu'ils arrivent à réaliser et de suivre leur progression."

Honiara, la capitale des Îles Salomon, a accueilli les quatre rencontres qui ont marqué le début de la compétition. Dans la première, Koloale FC a battu Frigates United 2-0. La milieu de Koloale Cortney Suri, dont le père Batram Suri fut une légende de l'équipe nationale des Salomon, évoque sa fierté d'écrire une page de l'histoire.

"Je suis ravie de jouer ce premier match de la Premier League féminine parce que nous n'avons jamais pu bénéficier d'une compétition organisée comme celle-ci auparavant", se réjouit-elle. "Dans le passé, le football féminin n'avait pas beaucoup de soutien alors que le pays est fou de foot, mais aujourd'hui, on voit que l'avenir du football féminin aux Îles Salomon s'annonce radieux", conclut-elle.

kml3k1ldqr2ajqkjxt9c.jpg