Les champions s'imposent en patrons

14 sept. 2021
  • Festival de buts et record pour l’Argentine.

  • L’Espagne se défait du Paraguay avec autorité.

  • Le Japon et la RI Iran ont davantage bataillé.

Résultats

Groupe E Paraguay 0-4 Espagne Angola 4-8 Japon Groupe F Serbie 2-3 RI Iran Argentine 11-0 États-Unis

Classements

Moment-clés

Dans la lignée de 2016 L’Iranien Hamid Ahmadi a connu un ascenseur émotionnel contre la Serbie : la joie, en ouvrant le score, puis la tristesse, avec son exclusion quelques instants plus tard. Il aurait pu en être de même de son équipe. Dominatrice en première période, elle doit une fière chandelle à son gardien, Alireza Samimi, qui l’a maintenue à flot par la suite. La RI Iran s’est fait peur dans quatre dernières minutes électriques qui ont donné lieu à un but dans chaque camp et à une exclusion pour la Serbie. Les Iraniens, troisièmes de Colombie 2016, ont su composer avec le forfait sur blessure de leur joueur vedette, Hossein Tayebi. Ils ont entamé de la meilleure des manières une campagne lors de laquelle ils chercheront au moins à égaler le résultat obtenu il y a cinq ans.

Un centenaire et de beaux buts Personne n’a été surpris par la victoire de l’Espagne, qui a réalisé une prestation sérieuse en dominant la possession de balle. Les hommes de Federico Vidal ont également multiplié les beaux buts. Si l’on devait n’en retenir qu’un, ce serait celui du 4-0, à mettre au crédit de Raúl Campos, qui disputait son centième match sous les couleurs de la Roja. Côté paraguayen, le gardien, Carlos Espínola, avait indiqué il y a quelques jours à FIFA.com que son équipe était favorite à ses yeux. Son Albirroja a en effet posé des problèmes à l’Espagne en première période. S’il n’a pas joué, Espínola a mis son vécu au service de son équipe en encourageant et orientant ses coéquipiers depuis le banc pendant tout le match.

Lituanie 2021 : la 3ème journée en images

Serbia v IR Iran: Group F - FIFA Futsal World Cup 2021

VILNIUS, LITHUANIA - SEPTEMBER 14: The IR Iran team line up for a photo prior to the FIFA Futsal World Cup 2021 group F match between Serbia and IR Iran at Vilnius Arena on September 14, 2021 in Vilnius, Lithuania. (Photo by Alexander Scheuber - FIFA/FIFA via Getty Images)

Serbia v IR Iran: Group F - FIFA Futsal World Cup 2021

VILNIUS, LITHUANIA - SEPTEMBER 14: The Serbia team line up for a photo prior to the FIFA Futsal World Cup 2021 group F match between Serbia and IR Iran at Vilnius Arena on September 14, 2021 in Vilnius, Lithuania. (Photo by Alex Caparros - FIFA/FIFA via Getty Images)

Débuts tranquilles pour le tenant du titre Alan Brandi n’aurait pu rêver meilleur début de compétition. Au bout de deux minutes et demie, il affichait déjà deux buts au compteur et avait lancé le tenant du titre sur une voie royale. Sa troisième réalisation, qui en fait un candidat au Soulier d’or, est également intervenue au cours d’une première période en forme de festival offensif pour l’Argentine. Au repos, les Albicelestes avaient déjà égalé leur record de buts dans la compétition, qui remontait au succès 8-1 face à Cuba en 2000. La possession et le nombre de frappes reflètent également la domination écrasante de l’Argentine, qui a épargné son adversaire en seconde période, au cours de laquelle Brandi y est quand même allé d’un quatrième but. Les États-Unis retrouvaient quant à eux la Coupe du Monde de Futsal après avoir manqué les deux dernières éditions.

Des débuts honorables Le portier de l’Angola, Gomito, lors des premiers instants de la rencontre, a tenu son équipe à bout de bras, ce qui lui a valu les applaudissements du public de Klaipeda. Mais le Japonais Arthur Olivera lui a volé la vedette en signant un quadruplé. Le Brésilien de naissance a éteint les velléités de rébellion angolaises à deux reprises, avant que Ryuta Hoshi, Shota Hoshi, Yuki Murota et Ryosuke Nishitani n’assurent la victoire aux Asiatiques. Malgré la défaite, la combative formation africaine, qui faisait ses débuts en Coupe du Monde de Futsal, peut être satisfaite de sa prestation. Cette rencontre a été la plus prolifique depuis le début de la compétition et elle a clôturé la journée la plus productive de l’épreuve, avec 32 buts. .

Entendu...

"Ce n’est pas facile d’entamer une Coupe du Monde, on a eu de la chance d’ouvrir rapidement le score. C’était important de marquer beaucoup de buts pour être tranquilles. Je suis très content de cette victoire et de l’image qu’on a donnée. Ce premier match nous laisse une bonne impression." - Alan Brandi, joueur de l'Argentine

Meilleurs moment en vidéo

À venir

Mercredi 15 septembre (heures locales) Groupe A Costa Rica - Venezuela, Kaunas, 18h00 Lituanie - Kazakhstan, Kaunas, 20h00

Groupe D Égypte - Guatemala, Vilnius, 18h00 Ouzbékistan - RFU, Vilnius, 20h00