Le rêve du football féminin vénézuélien

25 sept. 2021
  • Grâce au plan d’aide de la FIFA contre le COVID-19, la fédération vénézuélienne organisé le championnat féminin de transition 2021

  • Quatre clubs et plus de 100 joueuses pour cette édition inaugurale

  • Le titre est revenu au Yaracuyanos FC

Comme dans de nombreux pays à travers le monde, le football féminin au Venezuela a beaucoup souffert de la pandémie. Après plusieurs mois de confinement et d’activités restreintes, la Fédération vénézuélienne de football (FVF) et la FIFA ont imaginé un concept visant à relancer et révolutionner le football féminin dans le pays, afin qu’il se relève plus fort que jamais.

Dans le centre de haute performance de Yaracuy, installation exclusivement destinée au football féminin qui a été construite dans le cadre du programme de développement Forward de la FIFA, quatre clubs ont participé à 10 jours très intenses qu’ils n’oublieront jamais.

La FVF a utilisé l’enveloppe du plan d’aide de la FIFA contre le Covid-19 affectée au football féminin pour financer le championnat de transition (Torneo de Transición) 2021. Elle a également présenté son nouveau plan de développement du football féminin, baptisé Nace un sueño ("Un rêve est né"). Cette compétition, qui a concrétisé un rêve pour les nombreux acteurs du développement du football féminin dans le pays, servira de tremplin pour les nouvelles compétitions devant être lancées en 2022.

Pour de nombreuses joueuses, ce championnat octroyant une place pour la Copa Libertadores féminine de la CONMEBOL 2021 constituait un tout premier contact avec la compétition au niveau professionnel. Pour le football féminin au Venezuela, il marquait une étape majeure.

Le département de la FVF chargé du développement a également veillé à ce que cette expérience offre des possibilités de progression personnelle à cette génération de pionnières. Les clubs participants, le Deportivo Lara, le Metropolitanos FC, le Caracas FC et le Yaracuyanos FC, ont ainsi vu leurs joueuses et leurs encadrements bénéficier de séances de renforcement des compétences. L’objectif était d’améliorer le bagage technique et la résistance des joueuses, mais aussi de cultiver des valeurs fondamentales comme le leadership et la discipline. Les participantes et les staffs techniques ont également été conviés à des échanges autour de l’intégrité dans le football ainsi qu’à des activités interactives qui mettaient en exergue leur rôle dans la protection du football.

Doté d’un riche programme alternant matches et activités de développement, ce championnat de transition 2021 aura été un acte fondateur pour le football féminin de clubs au Venezuela. Son vainqueur, le Yaracuyanos Fútbol Club, se rendra au Paraguay en novembre pour représenter le pays à la Copa Libertadores Féminine 2021.

Venezuela_Forward_Goal celebration

Entendu...

Pamela Conti, sélectionneuse de l’équipe féminine du Venezuela "La pandémie a touché tout le monde. Pas seulement le football vénézuélien mais aussi le football dans le monde entier, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. C’est vrai que certains pays ont pu relancer l’activité avant le Venezuela mais nous y venons. Pour nous, c’est la reprise et nous sommes aussi motivées qu’il y a 18 mois, quand tout s’est arrêté. Nous remercions sincèrement la FIFA pour son action et la fédération pour sa présence à nos côtés. Nous pourrons dire un jour que grâce à la FIFA et à la fédération, le football vénézuélien se porte mieux qu’avant."

Jorge Giménez, président de la FVF "Sans l’aide et l’accompagnement de la FIFA, cette reprise du football féminin aurait été impossible. La FIFA croit vraiment en cette discipline et elle lui apporte un soutien considérable. Grâce au plan d’aide de la FIFA contre le Covid-19, nous pouvons concrétiser tout cela. Ç’a été un superbe événement, plein de symboles. Le pays tout entier avait hâte de voir le football féminin reprendre ses droits."

Venezuela_Forward_winning team

David Quintanilla, secrétaire général de la FVF "Nous traversons une situation délicate en raison de la pandémie, mais en respectant tous les protocoles requis, nous avons la possibilité d’apporter de la joie non seulement au Venezuela mais aussi à toutes les filles qui rêvent tous les jours de devenir de grandes joueuses. Nous nous devons de leur apporter l’accompagnement nécessaire afin qu’elles puissent réaliser leurs rêves."

Tabatha Segnini, joueuse du Metropolitano FC "C’est évident que la pandémie a été un terrible coup dur pour tout le monde mais j’ai toujours essayé de voir le côté positif de la chose. J’ai tout simplement commencé à me préparer en solo. Mon père me faisait la préparation physique et je lui disais : 'Je ne veux pas arrêter, je veux continuer à bosser dur, je veux continuer à me bâtir un corps plus fort, je veux continuer à faire des choses". L’objectif, c’était que je sois prête pour la compétition à venir lorsque nous en aurions enfin terminé avec cette pandémie."

Venezuela_Forward_Metrapolitanos_Yaracuyanos