Le Président de la FIFA fait l'éloge de la Coupe arabe comme exemple pour développer le football mondial

  • Gianni Infantino et Fatma Samoura se sont adressés aux délégués de 86 ambassades au Qatar avant la demi-finale entre le pays hôte et l'Algérie

  • Échange sur la préparation à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ et son impact social

  • Les organisateurs du tournoi répondent aux questions avant l'événement mondial de l'année prochaine

Lors d’une réunion avec des ambassadeurs au Qatar, le Président Gianni Infantino a rappelé la portée mondiale d'une Coupe du Monde de la FIFA™. Il a notamment mis en avant la collaboration entre de nombreux acteurs pour maximiser les effets du tournoi et optimiser son impact social alors que le monde se rassemble à Doha en 2022. Le succès de la Coupe arabe de la FIFA en cours a également été souligné alors que la FIFA recherche de nouveaux modèles pour rendre le football vraiment mondial.

Accompagné de la Secrétaire Générale de la FIFA Fatma Samoura, du directeur général de FIFA World Cup Qatar 2022 (LLC) Nasser Al-Khater et du directeur de la division Compétitions et Événements Colin Smith, le Président Infantino s’est adressé aux représentants des ambassades pour évoquer plusieurs sujets en lien avec la Coupe du Monde de la FIFA™. Au cours de son intervention, il est également revenu sur l’aspect rassembleur du football, illustré par la Coupe arabe de la FIFA™.

En marge de la demi-finale entre le Qatar et l’Algérie, les échanges ont porté sur la stratégie de développement durable du tournoi, le bien-être des travailleurs, les programme d'héritage et les engagements mutuels avec les ambassades basées à Doha en amont de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Depuis les premières interactions en 2014, un réseau de 93 ambassades est désormais en lien avec les autorités du Qatar en vue de la Coupe du Monde de la FIFA™.  

"C’est un plaisir de rencontrer les représentants des ambassades avant cette Coupe du Monde exceptionnelle, qui réunira la communauté mondiale ici, au Moyen-Orient", s’est félicité le Président Infantino. "Depuis le début de cette Coupe arabe, nous avons pu constater que les supporters des nations en lice s’étaient pris au jeu. Dans ces pays, les chiffres d’audience dépassent ceux des grandes compétitions de clubs."

"Nous travaillons pour rendre le football vraiment mondial", a ajouté le Président. "Le football est le sport numéro un, mais lorsque nous grattons sous la surface, nous voyons que le football de haut niveau est confiné à un petit groupe de pays. C'est notre travail - et celui de tous vos pays - de nous aider à réduire cet écart. C'est pourquoi nous organisons des compétitions comme cette Coupe Arabe de la FIFA. Et nous pensons également à d'autres compétitions, nous pensons augmenter le nombre de Coupes du Monde et les faire tous les deux ans au lieu de quatre, et peut-être encore d'autres choses, nous verrons ce qui sortira du processus de consultation dans lequel nous sommes actuellement".

"Nous sommes impatients de vivre une Coupe du Monde exceptionnelle ici même, l’année prochaine. Grâce à elle, beaucoup de gens vont pouvoir se familiariser avec le Moyen-Orient et sa culture. Nous nous préparons à accueillir le monde et vos citoyens dans ce pays et dans cette région, à l’occasion d’un tournoi très particulier. En effet, les équipes n’auront pas à voyager et les joueurs seront au sommet de leur forme."

L'échange avec les représentants diplomatiques a également permis de répondre à certaines des questions que se posent les supporters qui envisagent de venir à la Coupe du Monde en 2022, comme les différents types d'hébergement qui seront disponibles et la question des supporters LGBTQI+ et l'affichage de drapeaux arc-en-ciel. Sur ce point, la Secrétaire Générale de la FIFA Fatma Samoura a envoyé un message très clair : "Il est de notre responsabilité que chacun de nos tournois soit inclusif. Le Président a été très clair, les gens sont libres d'arborer tout type de drapeau qu'ils veulent, y compris le drapeau arc-en-ciel, sans qu'ils soient pris pour cible ou pointés du doigt. Chaque jour, nous aimerions que le monde voie que la FIFA a des valeurs claires. Nous promouvons et protégeons tous les droits humains, partout et à tout moment."