La semaine en chiffres

  • ​Monaco muet pour la première fois en presque trois ans à domicile

  • Gonzalo Higuaín retrouve le chemin des filets

  • Auckland City n'est plus invincible en Océanie

62 fois de suite, l'AS Monaco avait trouvé le chemin des filets à domicile en compétitions nationales. Cette série a pris fin avec le nul vierge concédé face à Amiens. Kevin Trapp, le gardien du Paris Saint-Germain, était le dernier à avoir préservé ses cages au Stade Louis II, il y a près de trois ans.

58 ans se sont écoulés depuis la dernière demi-finale de Coupe d'Europe des clubs champions/Ligue des champions de l'UEFA ayant produit plus de dix buts. Liverpool et l'AS Rome ont mis fin à cette longue attente en signant 13 sur l'ensemble des deux manches. L'Eintracht Francfort avait battu les Glasgow Rangers 6:1 à domicile et 6:3 à l'extérieur pour se qualifier pour la finale 1960, avant de s'incliner 7:3 face au Real Madrid.

32 ans après leur dernier titre de champion de Suisse, conquis par Dario Zuffi, Georges Bregy et Lars Lunde en 1985/86, les Young Boys ont mis fin au règne du FC Bâle, qui dominait la scène nationale depuis huit ans. Miralem Sulejmani, Christian Fassnacht, Roger Assale, Guillaume Hoarau et leurs coéquipiers ont empoché 38 points sur 42 possibles pour décrocher le titre à quatre journées de la fin.

23 heures et 25 minutes, c'est le temps qui s'était écoulé depuis le dernier but encaissé par Auckland City. Eric Molloy a remis les compteurs à zéro en offrant à la Team Wellington un nul 2:2 au terme d'une rencontre palpitante à Kiwitea Street. Wellington a ainsi remporté sa première demi-finale de Ligue des champions de l'OFC aux buts inscrits à l'extérieur. Pour la première fois depuis 2010, la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA se déroulera sans Auckland.

14 heures et 30 minutes : Jeonbuk Motors restait sur une belle invincibilité défensive, toutes compétitions confondues. Il a fallu attendre l'arrivée de Daegu, dernier de K-League, pour mettre un terme inattendu à cette série. Si Jeonbuk avait tenu une demi-heure de plus, il aurait égalé le record du championnat sud-coréen (soit huit matches de rang sans encaisser de but), record qu'il avait lui-même établi en 2014. À défaut, les Guerriers Verts ont tout de même égalé le record de victoires consécutives (9).

12 matches de suite sans encaisser de but au Wanda Metropolitano, c'est l'exploit accompli par l'Atlético de Madrid grâce à sa victoire 1:0 contre Arsenal, synonyme de qualification pour une troisième finale européenne en cinq saisons. Jan Oblak a fait bloc à 32 reprises en 55 matches, toutes compétitions confondues cette saison, soit plus que n'importe quel autre gardien des cinq grands championnats d'Europe.

11 heures et 56 minutes de stérilité offensive, Gonzalo Higuain a vécu sa plus longue série noire depuis son arrivée en Italie en 2013. Il y a mis fin en offrant à la Juventus une victoire 3:2 à l'arrachée sur le terrain de l'Inter Milan. Le Derby d'Italie n'avait plus produit autant de buts depuis que Baggio, Casiraghi, De Agostini, Klinsmann, Matthäus et Schillaci avaient fait tremblé les filets lors d'une victoire 4:2 de la Juve en 1990.

9 succès de rang, la deuxième série la plus longue de l'histoire de l'élite mexicaine : c'est ce qu'avait obtenu Toluca avant que Gustavo Bou n'offre la victoire à Tijuana. Toluca n'avait besoin que d'une victoire de plus pour égaler le record de Cruz Azul datant de 1972.

7 revers de suite dans le Big Blue, c'est ce qu'avait dû essuyer Melbourne Victory jusqu'à sa victoire surprise 3:2 en demi-finale de la A-League. Le Sydney FC, qui a pourtant terminé avec 23 points d'avance sur son adversaire en saison régulière, qui était plus frais et qui évoluait à domicile, a pu compter sur deux buts contre son camp - le deuxième signé Terry Antonis à la 95ème minute - pour arracher la prolongation. Mais Antonis a su se faire pardonner en offrant la victoire à Melbourne.