L'hôte et le Japon en finale

  • Les demi-finales de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Russie 2021™ ont livré leur verdict

  • Vainqueur de la Suisse, le pays hôte vise un troisième titre mondial

  • Le Japon accède à sa première finale, après avoir battu le Sénégal

La finale de la onzième édition de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA™ opposera donc la RFU au Japon. Tout s’est joué lors de deux demi-finales haletantes, le samedi 28 août.

Le pays hôte a été le premier à valider son billet. Au terme d’une rencontre aussi passionnante qu’indécise, la RFU s’est imposée aux tirs au but (10-9) face à la Suisse. La sélection helvète pensait avoir pris l’ascendant en troisième période, mais les hôtes ont puisé dans leurs réserves pour remonter un déficit de deux buts et arracher la prolongation.

Aucune des deux équipes n’a réussi à faire la différence par la suite et c’est donc aux tirs au but que s’est joué le sort de la rencontre. Dans cet exercice, la RFU s’est montrée la plus réaliste : elle a transformé toutes ses tentatives. Elle disputera donc sa troisième finale, avec l’ambition avouée de décrocher une troisième couronne mondiale.

Dans l’autre affiche au programme de la journée, le Japon est venu à bout du Sénégal, l’équipe surprise du tournoi. La qualification des Asiatiques ne souffre aucune contestation, comme en témoigne le score final (5-2).

La performance exceptionnelle d’Ozu Moreira, sorti vainqueur de son duel contre Raoul Mendy, et la force de pénétration de Takuya Akaguma ont fait pencher la balance en faveur des Samouraïs Bleus. Les vaincus du jour participeront pour leur part au match pour la troisième place.

🥁 RESULTATS

RFU 5–5 (5-4) Suisse  Japon 5–2 Sénégal

🔑 MOMENTS CLES

Deux héros très discrets La RFU a lutté sans relâche pour rester dans le match qui l’opposait à la Suisse. Si les hôtes ont fait preuve d’un esprit de corps remarquable, deux joueurs en particulier se sont distingués. À tout seigneur, tout honneur : le capitaine Anton Shkarin a égalisé à 20 secondes du coup de sifflet final pour arracher la prolongation. Mais Denis Parkhomenko, le troisième gardien qui n’avait pas encore eu l’occasion de fouler le sable de Moscou, a lui aussi connu son heure de gloire. Entré en jeu pour la séance de tirs au but, il a repoussé la tentative de Tobias Steinemann, offrant ainsi la qualification à son équipe.

Une série terminée et une revanche En s’imposant contre la Suisse, la RFU a mis fin à une série négative de deux revers en demi-finale contre des adversaires européens (Portugal en 2015 et Italie en 2019). Elle a en outre pris sa revanche sur l’équipe qui l’avait écartée en quarts de finale de Dubaï 2009, lors de l’unique confrontation entre les deux pays dans cette compétition.

MOSCOW, RUSSIA - AUGUST 28: Takuya Akaguma of Japan celebrates after scoring their sides first goal during the FIFA Beach Soccer World Cup 2021 Semi Final match between Japan and Senegal at Luzhniki Beach Soccer Stadium on August 28, 2021 in Moscow, Russia. (Photo by Octavio Passos - FIFA/FIFA via Getty Images)

La fierté de tout un continent Le Japon est le premier représentant de la Confédération Asiatique de Football (AFC) à atteindre la finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer. Les Samouraïs Bleus ont atteint les demi-finales à deux reprises mais, à chaque fois, ils ont échoué face aux futurs lauréats de l’épreuve. Cette première apparition en finale sera-t-elle la bonne ?

👂🏽 ENTENDU…

"Aujourd'hui, nous aurions dû gagner. C’est tout. Nous avons fait ce qu’il fallait. Le public était contre nous, évidemment, mais c’est toujours le cas quand on joue contre le pays hôte. En fin de compte, tout s’est joué sur des petits détails. Je pense sincèrement que, si nous avions gagné, nous aurions été champions du monde. Quel dommage ! Je ne trouve pas les mots. Nous sommes vraiment très déçus" - Angelo Shirinzi, sélectionneur de la Suisse

🔜 A VENIR

Dimanche 29 août

Match pour la troisième place (18h00) Suisse – Sénégal

Finale (19h30) RFU-Japon