L’Arabie Saoudite sur sa lancée, l’Australie et la RI Iran marquent le pas

13 oct. 2021
  • L’Arabie Saoudite a enregistré une quatrième victoire consécutive

  • L’Australie a vu sa série victorieuse s’interrompre face au Japon (1-2)

  • Tenue en échec (1-1) par la République de Corée, la RI Iran conserve deux points d’avance en tête de son groupe

Les sélections asiatiques encore en lice ont connu des fortunes diverses lors des deux dernières journées des qualifications pour Qatar 2022. Dans le Groupe B, l’Arabie Saoudite est désormais la seule équipe à afficher un bilan parfait au soir de la quatrième journée. Elle compte trois points d’avance sur l’Australie, dont la série de 11 succès consécutifs a été interrompue par le Japon. En tête du Groupe A, la RI Iran conserve deux longueurs d’avance, malgré le nul (1-1) concédé à domicile à la République de Corée. Le Liban remonte à la troisième place, à la faveur de sa victoire sur la Syrie. Le Japon et Oman ont, quant à eux, obtenu une deuxième victoire synonyme d’espoir. La RP Chine peut continuer à rêver après avoir battu le Viêt-Nam de justesse (3-2), tandis que les Émirats Arabes Unis courent toujours après un premier succès.

L'affiche

Japon 2-1 Australie, Saitama Stadium Buts : Ao Tanaka 8', Aziz Behich (csc) 85' pour le Japon ; Ajdin Hrustic 70' pour l'Australie

La septième confrontation entre le Japon et l’Australie dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™ s’annonçait aussi tendue qu’indécise. Les six premiers matches ont donné lieu à une victoire de part et d’autre, pour quatre nuls. Les visiteurs abordent malgré tout la rencontre avec optimisme, décidés à consolider leur avance au classement. À l’inverse, les locaux doivent absolument faire oublier leur échec (1-0) face aux Saoudiens. Les Samouraïs Bleus d’Hajime Moriyasu imposent d’entrée un pressing tout terrain et cette stratégie audacieuse ne tarde pas à porter ses fruits : dès la 8ème minute, Ao Tanaka ouvre le score. Les Socceroos de Graham Arnold retrouvent des couleurs au retour des vestiaires et égalisent à 20 minutes du terme par Ajdin Hrustic. Les deux équipes jettent alors leurs dernières forces dans la bataille, pour tenter d’arracher la décision. La victoire bascule côté japonais, sur un but contre son camp d’Aziz Behich à cinq minutes du coup de sifflet final.

Les moments-clés

Une égalisation spectaculaire Issam Al Sabhi a démontré que ses exploits face au Japon ne devaient rien au hasard. Son retourné acrobatique a permis à Oman d’égaliser face au Viêt-Nam à domicile, avant de s’imposer 3-1. Auparavant, l’attaquant de 24 ans avait inscrit le but victorieux sur le terrain du Japon lors de la première journée. Kdouh le magicien Il n’a fallu que trois minutes à Mohamed Kdouh pour signer un doublé juste avant la pause et lancer le Liban sur la voie du succès, face à la Syrie (3-2). Il s’est fendu d’un geste magnifique pour répondre à l’ouverture du score d’Omar Kharbin, contre le cours du jeu. Il a ensuite donné l’avantage aux siens, en profitant d'un centre à ras de terre d’Hassan Maatouk.

Wu sur tous les fronts Wu a été impliqué dans les trois buts de son équipe face au Viêt-Nam (3-2), une victoire qui permet à la RP Chine de rester dans la course à la qualification. L’attaquant de l’Espanyol Barcelone a participé à la construction de l’action qui a amené l’ouverture du score, avant d’inscrire son nom au tableau d’affichage. Par la suite, les Vietnamiens sont revenus à hauteur en marquant à deux reprises en quelques minutes. Alors que l’arbitre s’apprêtait à donner le coup de sifflet final, Wu s’est lancé dans le dos de la défense pour guider une passe de Wang Chenchao au fond des filets.

Buraikan, joker de luxe Firas Al Buraikan (21 ans) s'est forgé un statut de Super Sub depuis le début des qualifications. Entré en cours de jeu lors des deux dernières sorties de l’Arabie Saoudite, il a fait mouche à chaque fois. Le buteur d’Al Fateh a signé l’unique but de la partie, contre le Japon. Cinq jours plus tard, alors que la RP Chine réduisait l’écart, il a redonné une avance de deux buts à son équipe en marquant à trois minutes du terme.

Le retour du capitaine Absent lors de la deuxième journée pour cause de blessure, Son Heungmin a fêté son retour chez les Guerriers Taegeuk en marquant à chacune de ses deux dernières sorties. L’attaquant de Tottenham a d’abord inscrit de la tête le but de la victoire contre la Syrie (2-1) puis a ouvrert le score à Téhéran, face à la RI Iran (1-1).

Résultats des journées 3 & 4

7 Octobre Groupe A République de Corée 2-1 Syrie Irak 0-0 Liban Émirats Arabes Unis 0-1 RI Iran

Groupe B Arabie Saoudite 1-0 Japon RP Chine 3-2 Viêt-Nam Oman 1-3 Australie

12 Octobre Groupe A RI Iran 1-1 République de Corée Émirats Arabes Unis 2-2 Irak Syrie 2-3 Liban

Groupe B Japon 2-1 Australie Arabie Saoudite 3-2 RP Chine Oman 3-1 Viêt-Nam

Entendu...

"Nous avons lutté jusqu’au bout et nous n’avons jamais baissé les bras. Nous avons montré que nous étions bien décidés à disputer cette Coupe du Monde. C’est une victoire importante, mais il reste encore beaucoup de matches compliqués. Cette expérience doit nous servir de référence" - Hajima Moriyasu, sélectionneur du Japon

À savoir

L’Australie n’a plus battu le Japon depuis 12 ans. Son dernier succès remonte aux qualifications pour Afrique du Sud 2010. À l’époque, les Socceroos s’étaient imposés 2-1 à domicile, grâce à un doublé de Tim Cahill.